Article

Livret A et/ou assurance vie : faire les bons choix

Pour 2022, la hausse des prix aura flirté avec les 6 %. Le taux d’intérêt annuel du livret A s’affiche à 3 % à partir du 1er février, les taux des contrats d’assurance,  seront-ils bien à ce niveau de taux ? Dans ce contexte, faut-il sécuriser son épargne avec le livret A ou l’assurance vie ? Nos réponses.

  • #assurance
  • #livrets
Lecture 2 min
épargne

S’il parait simple de comparer ces deux placements, en réalité, ils ne suivent pas le même objectif et sont complémentaires.

Le Livret A pour son épargne de précaution

Depuis le 1er août 2022, le livret A affiche un taux net de toute fiscalité de 2 %. Idem pour le Livret de développement durable et solidaire (LDDS). Ce taux sera revu à la hausse au 1er février 2023, à 3%.

A noter : le Livret Epargne Populaire (LEP) offre un taux supérieur, 6,1%, mais il est réservé aux ménages payant peu d’impôt sur le revenu.

Face aux relèvements de son taux, le livret A (et de façon générale, les livrets réglementés) a les faveurs des épargnants : en effet, ce placement est disponible à tout moment, avec des intérêts exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Si on le compare à la rémunération des contrats d’assurance vie investis en fonds en euros dont le capital est garanti, le choix n’est pas si évident. Faut-il vraiment délaisser l’assurance vie pour le livret A ? Si ces rendements sont inférieurs à l’inflation actuelle, sachez qu’il est impossible de trouver mieux pour un placement garantissant la valeur faciale du capital investi. En somme, la perte de pouvoir d’achat de l’épargne est limitée sur les livrets réglementés, mais, soyons clairs, non nulle. 

A faire 

  • On utilisera le livret A pour constituer son épargne de précaution, celle qui permet de financier les dépenses imprévues et urgentes. D’autant que, point clé, les fonds sont disponibles immédiatement.

L’assurance vie, toujours le placement préféré des français ?  

L’assurance vie est envisagée lorsque vous souhaitez placer une épargne à moyen et long terme. C’est un produit d’épargne qui peut être constitué de fonds en euros et d’unités de compte. A quoi faut-il s’attendre au niveau des taux servis au titre de l’année 2022 sur les contrats d’assurance vie ?

Suite à la récente hausse des taux obligataires, matière première des fonds en euros, pouvons-nous espérer une remontée progressive des rendements sur 2022-2023 ? Cette affirmation reste à nuancer car les taux de rémunération sont entièrement à la main de l’assureur, et une hausse des taux court terme ne créera pas obligatoirement une redistribution à court terme.

Mais l’assurance vie permet de générer une rémunération potentiellement supérieure à celle apportée par le fonds en euros à condition de diversifier les supports vers des unités de compte moyennant un risque de perte en capital. Elles permettent ainsi d’aller investir sur des actions, Obligations ou dans l’immobilier. Également plus risquées, elles sont soumises aux fluctuations des marchés financiers, leur valeur peut ainsi augmenter ou diminuer. 

 Mais l’assurance vie a bien d’autres atouts, permettant notamment une diversification de son investissement vers les marchés financiers.  

A faire 

  •  La finalité des fonds en euros est de se constituer un capital à l’approche d’un objectif. Par exemple, vous envisagez un achat immobilier dans un ou deux ans, il est raisonnable de mettre votre apport financier à l’abri en ajustant la répartition en euros / unités de compte pour chercher un potentiel de performance financière, moyennant un risque de perte en capital.

  • Les contrats d’assurance vie s’utilisent pour le moyen-long terme. Outre le fonds en euros sécurisé, on pourra diversifier son capital sur les marchés financiers via les unités de compte. Ainsi, selon son horizon de placement, on ajustera la répartition fonds en euros / unités de compte pour optimiser la performance financière.

  • Pour se constituer une épargne, il faut choisir le placement adapté à ses besoins, ses objectifs mais aussi en fonction de son profil d’épargnant.

alttxt

Si les deux placements offrent des avantages avec des objectifs différents, le mieux est de les combiner. Les supports en unités de compte présentent un risque de perte en capital. Avant tout investissement, veillez à bien définir votre profil d'épargnant avec votre conseiller.

Les supports en unités de compte présentent un risque de perte en capital. Avant tout investissement, veillez à bien définir votre profil d'épargnant avec votre conseiller.

Articles associés

Solutions associées