3 placements pour réduire ses impôts

Vous avez jusqu’au 31 décembre pour investir dans un produit défiscalisant. Zoom sur quatre solutions d’épargne financière accessibles rapidement (1). Une mise en garde, toutefois : la défiscalisation n’est pas un but, mais un paramètre à prendre en compte lors de tout investissement.

  • #investissements
  • #fiscalité

Un Plan d’épargne retraite (PER) pour votre retraite

Ce placement est destiné à tous les actifs soucieux de se constituer un capital complémentaire pour leur future retraite. Fiscalement, les cotisations sont déductibles du revenu imposable dans une limite correspondant à 10% de ses revenus professionnels de l’année précédente (limités à 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale). Ce qui donne au plus 32 419 euros déductibles en 2020 ! 

  • Exemple : vous ouvrez un PER et y versez 10 000 euros. Imposable à 30% sur tout revenu supplémentaire déclaré, vous baisserez alors votre impôt sur le revenu de 3 000 euros. Si vous êtes dans la tranche à 41%, de 4 100 euros. Et dans celle à 45%, de 4 500 euros.
  • Bon à savoir : on peut utiliser la part de déduction non consommée les 3 années précédentes. En 2020, chacun bénéficie aussi de l’enveloppe fiscale non consommée en 2019, 2018 et 2017. Le plafond est individuel mais peut être géré globalement dans un foyer, permettant d’utiliser l’enveloppe non utilisée par son conjoint pu partenaire pacsé. Les (éventuels) versements effectués dans des produits retraite d’entreprise réduisent toutefois le montant de l’enveloppe.
  • Important : les travailleurs non-salariés bénéficient d’un plafond de déduction différent. Il correspond au plus à 10% du bénéfice imposable de l’année en cours, avec un maximum de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale, augmenté de 15% du revenu imposable compris entre 1 et 8 fois ce plafond. Soit pour 2020, au plus 76 102 euros déductibles. 

Investir dans l’économie réelle avec les FCPI et les FIP

Les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) et les fonds d’investissement de proximité (FIP) investissent dans des entreprises (PME) non cotées et situées dans l’Espace économique européen. Point clé, il s’agit donc de placements particulièrement risqués, dont les performances sont difficilement mesurables et au niveau de frais à prendre en compte. Fiscalement, y investir donne une réduction d’impôt, égale à 18% du montant de vos versements (frais d’entrée inclus) plafonnés à 12 000 euros pour un célibataire et le double pour un couple. Jusqu’au 31 décembre, cette réduction est portée à 25%, soit au maximum 3 000 euros pour un célibataire souscrivant un FCPI, 6 000 euros pour un couple. A noter, les réduction FCPI et FIP sont cumulables s’il s’agit de deux opérations distinctes.

 

Attention : ces opérations entrent dans le calcul du plafond global des niches fiscales, fixé à 10 000 euros. Ce plafond de référence englobe les réductions et crédits d’impôt liées à la « vie quotidienne ».

Soutenir le cinéma avec une Sofica

Une Sofica est une société de financement du cinéma et de l’audiovisuel. Soucrire à son capital revient donc à soutenir le 7ème art, sachant que 80% des sommes recueillies doivent être affectées à des films d’initiative française. Fiscalement, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 30% de l’investissement pris en compte jusqu’à 18 000 euros par foyer fiscal. La réduction est portée à 36%, voire 48%, de l’investissement sous certains conditions. Cette réduction d’impôt est prise en compte dans le plafond globale des niches fiscales, fixé pour ce type de produit à 18 000 euros. 

Important : les Sofica doivent être conservées au moins 5 ans. Leur rentabilité dépendra uniquement de la valeur du placement au terme, peu de revenus étant générés. L’offre est en outre limitée, avec une dizaine de Sofica par an. Le contexte actuel, peu favorable à l’activité cinématographique, invite aussi à la prudence.

Découvrez les solutions de La Banque Postale

Articles associés

(1) Ne sont pas traités ici les investissements immobiliers, qui sont des processus de longue haleine, à envisager plusieurs mois à l’avance.