Article

5 conseils pour voyager en solo

Partir seul en voyage, c’est revenir avec des souvenirs impérissables. Mais c’est une aventure qui se prépare. Sécurité, budget, santé… Que vous ayez une âme de défricheur de grands espaces, d’explorateur urbain ou de Robinson, La Banque Postale vous donne quelques conseils pour un voyage en solo sans accrocs.

  • #voyage
Lecture 2 min

Un besoin de liberté

Planifier son itinéraire au gré du voyage et de ses envies, établir le programme de la journée en fonction de son humeur ou de la météo… Voyager en solo, c’est s’offrir un grand souffle de liberté et de belles surprises. Rien de tel pour vivre des expériences imprévues et partager des moments inoubliables avec ceux que vous croiserez sur votre route. Une formule idéale pour faire le plein de souvenirs ! 

Voyager en terrain connu

Partir à l’aventure, cela se prépare dès le choix de sa destination. En fonction des événements politiques, climatiques ou sanitaires, certaines destinations peuvent en effet comporter des risques. Précaution indispensable : consulter la page des « Conseils aux voyageurs » du Ministère des Affaires étrangères. Elle vous indiquera, pour chaque pays, les risques éventuels ainsi que de précieuses recommandations pour éviter les pépins. 

Ouverture et prudence

Quand on voyage seul, on fait de chouettes rencontres. Mais le statut de touriste vous expose aussi aux personnes mal intentionnées. La bonne attitude ? Evitez les signes extérieurs de richesse et le gros appareil photo en bandoulière. Restez en contact avec vos proches par texto ou sur les réseaux sociaux et informez-les de votre itinéraire. Pour trouver rapidement de l’aide en cas de problème, emportez une liste des numéros d’urgence : ambassade de France, numéro d’opposition à appeler en cas de perte ou vol de vos moyens de paiement, numéro de votre service d’assurance et d’assistance si vous détenez une carte bancaire(1)… 

Budget de secours

our vous aider à maîtriser votre budget en voyage, la carte Visa Internationale Prépayée de La Banque Postale (2) est une bonne idée. Avec elle, vous ne réglez pas de frais de commissions sur vos paiements internationaux (3). Et pour parer aux dépenses imprévues, vous pouvez aussi l’utiliser en complément de votre carte bancaire principale. Malin !

Les solutions de La Banque Postale

Articles associés