Article

Les étapes pour faire face à une perte d'emploi

C'est bien parce que la perte d'un emploi est souvent comparée à un deuil, qu'il convient de franchir un certain nombre d'étapes tant psychologiques qu'organisationnelles pour retrouver la sérénité et, à terme, un nouveau travail.

  • #emploi
Lecture 2 min

Le taux de chômage dans le pays pourrait atteindre 9,5% d'ici la fin de l'année 2020. 

Les spécialistes sont formels. La perte d'un emploi peut être assimilée à la disparition d'un être cher. Et la crise économico-sanitaire n'a en rien arrangé la situation... La France, comme quantité d'autres pays, connaît une période difficile du fait de la Covid-19. Selon l'Insee, le taux de chômage dans le pays pourrait atteindre 9,5% d'ici la fin de l'année 2020. C'est 1,5 point de plus que l'an passé. 

La perte d'un emploi est donc plus que jamais une situation face à laquelle nombre de Français doivent aujourd'hui composer. Pour la surmonter dans les meilleures conditions possibles, plusieurs étapes doivent être franchies pour vous permettre de repartir du bon pied.

Prendre du temps pour redéfinir vos priorités

Sur le volet personnel, il est souvent conseillé de s’accorder du temps pour soi afin de prendre du recul, de vous reposer.  Vous pouvez également profiter de ce temps pour commencer à mener une réflexion sur votre projet professionnel : poursuivre dans votre domaine d’activité ou réfléchir à une nouvelle orientation.

Si ce n’est pas déjà fait, pensez à ouvrir votre compte personnel de formation (CPF). En effet, il s’agit d’un outil indispensable lorsque que l’on réfléchit à une évolution ou réorientation professionnelle. Le CPF est un levier qui permet à chacun de construire son projet tout au long de sa vie professionnelle, en bénéficiant par exemple de formations diplômantes, de certifications, de bilan de compétences.  

Préserver vos revenus

Mais cette étape d'introspection si essentielle soit-elle ne doit pas pour autant vous faire omettre la nécessité de préserver vos revenus. Pour vous en assurer, plusieurs démarches doivent être accomplies. A commencer par celle de vous inscrire à Pôle emploi et de vous assurer que votre employeur vous a préalablement remis votre certificat de travail, votre solde de tout compte ainsi qu'une attestation Pôle emploi. L'objectif : vous permettre de justifier de votre situation afin d'obtenir une allocation chômage. 

Si vous avez souscrit un crédit immobilier, vous avez peut-être, à cette occasion, ouvert ce que l'on appelle une assurance perte d'emploi. Une assurance que propose, par exemple, La Banque Postale et qui offre la possibilité, suite à un licenciement et si vous avez au moins six mois d'ancienneté dans une entreprise, de ne pas avoir à payer votre crédit durant cette période de chômage. Selon le contrat souscrit, vous pouvez obtenir une prise en charge de vos mensualités allant de 50 à 100%. Une garantie facultative qui, en ces temps incertains, permet de préserver votre qualité de vie même après la perte d'un emploi.

De fait, la perte d'un emploi est souvent synonyme d'instabilité financière. Pour vous permettre de surmonter cette période, il peut être utile de vous faire accompagner par des conseillers bancaires et financiers afin de redéfinir vos priorités financières. Au sein de La Banque Postale, il existe un service d'accompagnement budgétaire et bancaire qui peut vous aider à faire le point sur votre situation budgétaire et vous proposer des solutions adaptées à votre situation.

Retravailler votre CV

Une fois ces démarches administratives et budgétaires effectuées, il est temps de mettre à jour votre CV.

  • Assurez-vous de la clarté de votre CV, les informations essentielles doivent être rapidement lisibles par le recruteur, comme : votre nom et coordonnées, les intitulés des postes occupés, vos formations, votre disponibilité et mobilité géographique. Votre CV doit également être synthétique, idéalement une page, et aéré.
  • Pensez également à construire votre CV en fonction du poste auquel vous postulez, à mettre en avant vos activités en lien avec les attendus du poste.
  • Au moment de postuler, en plus des candidatures sur annonce, vous pouvez également déposer votre CV sur des CVthèques ou auprès de cabinets de recrutement. 

Ceci pourrait vous intéresser

Articles associés