Article

Rente et PEA, un duo gagnant pour sa retraite !

Diversifier son patrimoine à long terme constitue l’un des principes clés pour se constituer ou valoriser un capital retraite. Et il n’est jamais trop tôt pour l’appliquer, le différentiel entre le dernier salaire perçu et sa future pension de retraite étant, la plupart du temps, très conséquent et connu tardivement.

  • #pea
  • #préparation retraite
Lecture 2 min

Sensibilisé aux enjeux de votre Retraite, vous l’êtes sûrement et vous craignez, peut-être, de manquer d’argent le temps venu. Pour autant, avez-vous songé à la préparer activement et à mettre en place, dès à présent, les solutions permettant de générer, au bon moment, un complément de revenu très utile.

Souvent méconnu sur ce volet, le Plan d’Epargne en Actions (PEA) fait partie des solutions à envisager. Il permet, en effet, la constitution d’un capital en investissant sur les marchés financiers (historiquement les plus rémunérateurs à long terme), avec possibilité d’opter, lorsqu’on le souhaite (après 5 ans de détention), pour une sortie en une rente viagère.

Cette rente viagère, de surcroit, exonérée d’impôt sur le revenu (hors prélèvements sociaux applicables sur une fraction du montant de la rente), vous permet de générer des revenus réguliers et permanents au plus tôt 5 ans après la date du premier versement effectué sur le PEA. Un bon moyen pour augmenter votre pension de retraite dans la durée.

Sachez que cette rente peut être individuelle mais également réversible de manière partielle ou totale au profit d’un bénéficiaire désigné à l’adhésion. Ce dernier peut être votre conjoint ou tout simplement une personne que vous souhaitez privilégier au moment de votre décès. 

Solutions associées

Articles associés