Les bonnes pratiques pour vous protéger de la fraude

Toute personne, utilisatrice ou non d’Internet, est une cible potentielle pour les fraudeurs. Nous vous informons pour reconnaître et déjouer les tentatives de fraude. À La Banque Postale, notre priorité est de vous accompagner et vous protéger.

Lecture 2 min

Méfiez-vous de certains e-mails et SMS

  • Nous ne demandons jamais à nos clients de nous communiquer des informations bancaires ni les codes qu’ils auraient reçus par SMS (pour valider ou annuler une opération ou activer une fonctionnalité) quelle que soit la raison invoquée, ni même pour votre sécurité. Que ce soit par téléphone, par e-mail, sms ou par n’importe quel autre moyen, ne répondez pas à la sollicitation et alertez immédiatement votre contact habituel,
  • Soyez en alerte dès qu’une demande cumule les 3 caractéristiques suivantes : urgence, insistance et montant important,
  • Si vous recevez un SMS indiquant que votre service Certicode Plus a été activé ou que vous êtes appelé pour préciser le contenu d’un SMS reçu validant une opération avec Certicode Plus : n’ouvrez aucun lien, mettez fin à la communication et contactez dès que possible votre correspondant habituel,
  • Reprenez toujours votre contact habituel et non celui émanant de l’e-mail adressé, vérifiez la construction des adresses e-mail par rapport aux adresses connues,
  • À réception de messages dont la provenance est inconnue ou douteuse, veillez à ne pas cliquer sur les liens ni à ouvrir les pièces jointes et surtout n’y répondez pas. Transférez à alertespam@labanquepostale.fr et supprimez-les ensuite.

Renforcez la sécurité de vos comptes en activant l’authentification forte

 

Certicode Plus est le service d’authentification forte de La Banque Postale qui vous permet de sécuriser et valider vos actes de gestion réalisés depuis votre Espace Client Business et l’Application mobile.

Activez gratuitement Certicode Plus

Sensibilisez vos équipes

  • Rappelez les règles d’or qui sont :
  1. Respecter les procédures,
  2. Effectuer les vérifications d’usage et vérifier la véracité du contact avant d’aller plus loin,
  3. Analyser la cohérence de la demande,
  4. Différer la décision si elle parait inhabituelle ou douteuse
  5. S’il y a un doute, ne pas rester seul et en parler à un responsable ou une personne du service
  • Limitez et contrôlez l’accès aux opérations sensibles,
  • Si une autre personne doit réaliser des opérations à votre place, ne lui communiquez pas vos codes mais assurez-vous qu’il dispose des habilitations nécessaires pour la bonne gestion de vos opérations,
  • Formez et sensibilisez toute l’équipe sur les bonnes pratiques en matière de fraude et cyber-attaques,
  • Les alerteurs sont : l’urgence + l’insistance + un gros montant en perspective, des demandes des autorités, des RH liées à l’organisation du travail à domicile ou du service informatique (e-mail ou téléphone), …

Renseignez-vous régulièrement pour lutter contre les nouvelles tentatives d'escroqueries

Sécurisez vos paiements par chèques

Lors du remplissage de votre chèque, veillez à ne laisser qu'un très petit espace avant et après les mots, de sorte que personne ne puisse rajouter un mot. Ne laissez aucun espace entre les chiffres de votre montant, ni avant, ni après le montant.

Avant d’accepter une transaction, il est nécessaire de toujours prendre le temps de vérifier un chèque car il peut s’agir d’un chèque volé ou falsifié. Evitez de prendre vos rendez-vous durant la fin de journée ou sur des jours non travaillés afin de vous permettre de consulter votre banque et de demander à un conseiller de se mettre en relation avec la banque de votre interlocuteur. Veillez également à contrôler l’état du chèque (présence de rature, déchirure, grattage…) et vérifier que la date inscrite est récente (au-delà d’un an et 8 jours, les chèques ne sont plus valables). Pour les transactions de montant important, privilégiez les chèques de banque.

Enfin, sachez que les fonds provenant d'un chèque sont crédités sur votre compte sous réserve de bonne fin de l'opération : ils peuvent être repris jusqu'à 60 jours après l'encaissement.

 

Avant d’effectuer un achat de fourniture sur Internet

  • Consulter des sites connus, que vous avez référencés préalablement ou enregistrez-les dans vos favoris.
  • Vérifiez que le site soit bien sécurisé et officiel et méfiez-vous des offres trop alléchantes.
  • Evitez d’enregistrer vos données bancaires sur les sites.
  • Équipez-vous d’antivirus et réalisez les mises à jour régulièrement. 

Besoin de nous contacter ?

  • Votre chargé d'affaires habituel reste joignable par mail et téléphone pour vous accompagner.

Solutions associées

À lire également