Le virement instantané : une solution adaptée aux PME et ETI ?
En cours de chargement

En cours de chargement

Le virement instantané : une solution adaptée aux PME et ETI ?

Lecture 2 min

Aussi appelé le SCT inst (SEPA credit transfert instant), le virement instantané est l’aboutissement d’un projet européen visant à créer une norme européenne de virement SEPA instantané. Si son usage apparaît évident pour les paiements CtoC, l’adoption massive du virement instantané par les ETI et PME européennes apparaît aujourd’hui plus controversée en raison notamment de son coût et des restrictions d’utilisation.

Qu’est-ce que le virement instantané ?

Le virement instantané est le nouveau moyen de paiement européen à destination des particuliers. Ne remplaçant pas pour autant le virement SEPA traditionnel, le SCT inst permet d’effectuer des virements bancaires au sein de la zone SEPA assurant la réception des fonds pour le bénéficiaire en moins de 10 secondes.

Le virement instantané est l’aboutissement d’un projet européen impliquant depuis 2015 l’ERPB (European Retail Payment Board), l’EPC (European Payment Concil) et l’EBA (European Banking Authority). Cette nouvelle solution de paiement est la réponse à la poursuite des objectifs suivants :

  • l’accélération des transferts d’argent au sein de l’espace économique européen afin de minimiser les coûts de transaction ;
  • la mise en place d’une alternative viable au chèque et à la carte bancaire ;
  • la facilitation des échanges intracom dans un cadre normatif harmonisé ;
  • la réduction des risques de défauts de paiement (le virement instantané limitant le risque d’incertitude quant au défaut de provision).

Pour autant, le virement instantané n’est pas une innovation européenne puisque le Royaume-Uni avait déjà adopté une solution similaire depuis 2008. Le FPS (Faster Payment Service) a remporté un véritable succès auprès des entreprises et particuliers, mais qu’en est-il du virement instantané européen ?

 

L'utilité du virement instantané pour les entreprises ?

La problématique principale du virement instantané tient aux limites de son usage par les entreprises. En effet, seuls les virements inférieurs à 15 000 euros peuvent être effectués de manière instantanée. Pour les montants supérieurs, il est alors nécessaire de recourir au virement SEPA traditionnel. 

En d’autres termes, le virement instantané est un complément de gamme pour les PME et ETI permettant de flexibiliser et d’accélérer les processus de paiement quand cela s’avère nécessaire.

 

  • L’usage du virement instantané limité dans un cadre BtoB

Le virement instantané permettrait de réduire les coûts de transaction pour les commerçants en limitant les éventuels frais d’intermédiaire habituellement facturé par les prestataires de paiement (Visa, Mastercard, Paypal…). A noter que l’usage du virement instantané occasionne lui aussi des frais de transaction. Il convient donc de faire un arbitrage des coûts pour trouver la solution la plus avantageuse pour votre entreprise.

De plus, le SCT inst présente l'avantage de limiter les risques d’impayés en s’assurant notamment que le client dispose de la provision suffisante sur son compte bancaire. Pour les rapports entre fournisseurs, le virement instantané peut permettre de lever rapidement les conditions suspensives de paiement et de démocratiser l’usage de ce type de clause pour limiter les impayés.

Ceci étant, la solution de paiement ne dispose pas d’un système de balise permettant la notification de la réception du paiement (sms, mail…). L’instantanéité du paiement peut être contrebalancée par le temps nécessaire au bénéficiaire pour prendre connaissance de la bonne réception du virement. Ainsi, pour lever rapidement et efficacement les conditions suspensives, il convient d’assortir le virement instantané d’une notification manuelle.

Cependant, du fait de son plafond (15 000 euros), le SCT inst n’est pas adapté à toutes les transactions. Sauf à être commerçant et facturer de faibles montants à des consommateurs (BtoC), le virement instantané n’est pas toujours adapté au paiement de certains fournisseurs et prestataires. Le virement instantané peut par exemple servir au paiement des salaires ou le remboursement de notes de frais.

Le virement instantané est donc un service complémentaire au virement SEPA qui répond à des usages situationnels dans un cadre BtoB. En effet, son utilisation est pertinente lorsque l’entreprise doit effectuer des virements urgents d’un montant relativement modeste. Il offre donc une nouvelle opportunité de paiement aux ETI et PME pour mieux s’adapter aux circonstances liées à son activité.

 

  • Virement instantané et lutte contre la fraude en entreprises

Attention cependant, par ses caractéristiques de crédit immédiat et de paiement irrévocable, le virement instantané peut accroître l’efficacité des fraudes aux entreprises. Via une fraude aux faux fournisseurs, l’immédiateté du paiement réduit encore plus les chances de réaliser un recall de virement puisque les sommes extorquées peuvent circuler de compte à compte de manière instantanée. Le plafonnement du paiement permet néanmoins de limiter l’impact de ces fraudes.

 

Quels que soient les modes habituels de paiement, il est impératif pour les entreprises de se doter de dispositifs internes de sécurité afin de limiter les risques de fraude au virement. Si la sensibilisation des délégataires de pouvoir bancaire est une solution particulièrement efficace notamment pour lutter contre les fraudes reposant principalement sur l'ingénierie sociale, il est aussi possible de se doter d’outils de contrôle automatisé de référentiel fournisseur afin de limiter les risques d’arnaque au RIB.