PME, ETI : financer vos projets à impact écologique positif et créer un cercle vertueux
En cours de chargement

En cours de chargement

PME, ETI : financer vos projets à impact écologique positif et créer un cercle vertueux

Lecture 2 min

Les entreprises peuvent aller jusqu’au bout de leur démarche RSE donc de leurs projets de transition écologique et économique (TEE) grâce à un financement green, notamment un prêt vert. Et ainsi créer un cercle vertueux.

Que ce soit sur le front de l’innovation ou de la solidarité, tout au long de la crise sanitaire les entreprises ont su faire la démonstration de leur utilité sociale. Cette utilité sociale s’inscrit pleinement dans une démarche de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE), c’est-à-dire  la mise en pratique du développement durable par les entreprises.

Une entreprise qui développe une démarche RSE va donc chercher à avoir un impact positif sur la société, à respecter l’environnement tout en étant économiquement viable. Un équilibre à construire avec l’aide de ses parties prenantes : ses collaborateurs, ses clients, ses fournisseurs, ses actionnaires…

Mesure de son impact environnemental, utilisation de technologies propres, conditions de travail, fabrication de produits verts ou bien encore sécurisation des chaines d’approvisionnement, ce n’est pas l’exhaustivité mais la pertinence des actions engagées et leur faisabilité qui sont à considérer. Une démarche RSE peut donc toucher tous les compartiments de l’entreprise et être transverse à tous les départements. 

 

Identifier des leviers performants et vertueux

Preuve en est avec la question du financement des projets à impact écologique positif. Ce financement doit être à l’image du projet envisagé : innovant, s’inscrivant dans l’écosystème de l’entreprise et en faveur de l’environnement. Un prêt vert finance un projet qui permet à une entreprise de réduire son empreinte écologique.

Rénovation de bâtiments, récupération de matériaux à partir de déchets, compostage de déchets biodégradables, mais aussi fabrication de ciment et d’aluminium, exploitation de pompes à chaleur électriques, transport de fret par route, solutions « data-driven » pour réduire les émissions GES, voici quelques-uns des projets éligibles au prêt vert.

Adosser son projet à un prêt vert permet tout d’abord d’adopter une démarche cohérente en faveur de la transition énergétique de votre entreprise. C’est aussi l’occasion de valoriser votre stratégie en faveur de l'environnement, via un crédit dédié, auprès de l’ensemble des parties prenantes de votre entreprise : clients, fournisseurs, collaborateurs ou encore actionnairesUn atout important au regard des attentes fortes des citoyens et des différents acteurs de la société en la matière. Surtout, un tel financement se construit en partenariat avec votre banque : lors de la souscription du prêt vert, l’entreprise s’engage à fournir des éléments permettant de mesurer l’impact environnemental dudit projet. 

 

Contribuer au développement de la finance durable

En effet, les éléments constitutifs du dossier sont attendus par les investisseurs des obligations vertes, qui veulent s’assurer des effets positifs des actions engagées. On parle de prêt vert car ce prêt est éligible à un refinancement via l’émission d’une obligation verte ou green bond, qui « à la différence d’une obligation classique, a pour seule vocation de financer des projets à impact écologique positif. L’utilisation des fonds par l'émetteur est donc restreinte à cette seule affectation et se traduit par des engagements autres que seulement financiers à l’égard des créanciers » (consultez notre article sur les green bonds pour en savoir plus).

Dès lors, l’entreprise contribue à une finance plus responsable en ciblant des investisseurs éthiques qui se préoccupent des projets sous-jacents et de leurs impacts environnementaux dans leur choix d'investissement.

Un cercle vertueux se crée : quand une entreprise porteuse d’un projet à impact écologique positif participe aussi à une finance plus responsable !

 

Le prêt vert de La Banque Postale, une démarche cohérente de bout en bout