Lutter contre la fraude des moyens de paiement
En cours de chargement

En cours de chargement

La Banque Postale s'engage auprès des bailleurs sociaux

Lutter contre la fraude des moyens de paiement

Lecture 2 min

La fraude aux moyens de paiement est un fléau récurrent, qui représente un risque important pour les particuliers, les collectivités et les entreprises. Si la transformation digitale du secteur bancaire contribue à réduire les risques sur les opérations numériques, les détournements d’actifs, les fraudes aux chèques et aux virements ainsi que la falsification de documents demeurent une réalité aux conséquences parfois très lourdes. La Banque Postale a développé des solutions simples et efficaces pour éviter de mauvaises surprises à ses clients, notamment aux bailleurs sociaux, tout particulièrement concernés par le risque d’usurpation d’identité.

Qu'est-ce que l'IBAN ?

L'IBAN (International Bank Account Number) est la norme bancaire internationale qui permet d'identifier les comptes des titulaires ainsi que leur établissement de rattachement. C'est une combinaison unique de chiffres et de lettres, associée à une personne physique ou morale. Ce numéro IBAN est obligatoire pour effectuer une transaction bancaire sécurisée, depuis l'instauration de la norme SEPA, en 2014.

 

 

Lutter contre la fraude à l'IBAN

La fraude à l’IBAN est une pratique encore trop courante, qui touche les particuliers comme les entreprises. Les personnes malintentionnées usurpent l’identité du destinataire d’un virement, en y adossant leurs propres coordonnées bancaires, et elles encaissent les sommes de manière indue. Le processus de récupération des fonds est alors complexe et chronophage, sans compter les dommages financiers occasionnés. Le développement du numérique permet heureusement de mieux prévenir ce risque, grâce à des outils qui permettent de vérifier en temps réel, de manière récurrente ou ponctuelle, le nom des titulaires d’IBAN avant de transférer des fonds. La Banque Postale recommande VerifIBAN®, une solution pratique et intuitive qui facilite les échanges financiers, en toute sécurité.

 

Qu'est-ce que VerifIBAN

VerifIBAN® est un service digital qui permet de vérifier l’authenticité des coordonnées bancaires de vos clients ou de vos fournisseurs. Un atout lorsqu’il s’agit de s’assurer de leur conformité financière, avant toute opération de virement ou de prélèvement.

VerifIBAN® permet d’aller directement à la source la plus fiable : les référentiels des banques adhérentes.

 

Comment ça fonctionne ?

1 - Connectez-vous sur le site verifIBAN® et ajoutez les IBAN de vos partenaires commerciaux et de vos clients.

2 - Votre demande est transmise à SEPAmailDiamond(1) qui vérifie la fiabilité des coordonnées bancaires auprès des banques adhérentes.                

3 - Consultez les réponses dans votre espace verifIBAN®.                               

Le marché des logements sociaux

Les bailleurs sociaux peuvent être particulièrement vulnérables au risque de fraude avec un parc de 5,3 millions de logements locatifs et plus de 10 millions de locataires. Les enjeux financiers sont sensibles, et le taux d’usurpation d’identité y est plus important que dans d’autres secteurs. La solution VerifIBAN® est recommandée pour passer au crible l’intégralité de la base des demandeurs et des locataires, et vérifier la fiabilité des données bancaires communiquées. C’est le moyen le plus simple de lutter contre les faux IBAN et les falsifications de documents d’identité et de garantir une équité de traitement pour tous les locataires.

 

Le contexte de la loi Alur

Adoptée le 27 mars 2014, cette loi vient réformer le droit au logement en favorisant l’accès de tous à un logement abordable et digne.

Parmi les différentes mesures figure un nouveau modèle de contrat de bail unique pour les locations vides comportant une liste de pièces obligatoires à fournir permettant de faciliter les échanges entre bailleur et locataire, et éviter tout risque de malentendu ou de discrimination.

 

Loi Alur : les documents à fournir pour louer un bien

La loi Alur prévoit une liste de pièces exigibles par un bailleur pour toute location :

  • Un justificatif d’identité : carte d’identité, passeport, permis de conduire, justificatif de droit de séjour.
  • Un justificatif de domicile, comme par exemple les 3 dernières quittances de loyer
  • Une attestation d’activité professionnelle : contrat de travail, extrait Kbis de société, etc.
  • Une attestation de ressources : 3 derniers bulletins de salaire, avis d’imposition, justificatifs d’indemnités diverses.

 

 

(1)SEPAmail est un réseau interbancaire regroupant BNP Paribas, groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Épargne), Crédit Agricole, Crédit Mutuel, CIC, La Banque Postale et Société Générale.