Préparer votre projet de création ou de reprise d’un commerce en franchise

Business plan et plan de financement

 

Le Business Plan

C’est l’outil qui va vous permettre de détailler votre projet de création ou de reprise de commerce en franchise. Ce document doit vous permettre de réussir à convaincre les investisseurs de vous accompagner dans votre  projet. Vous devez y expliquer de quelle manière vous allez aboutir à la création de son existence. Ce document sera soumis au banquier pour présenter votre demande de prêt.

Le business plan est composé de :

  • Executive Summury, en d’autres termes, le résumé opérationnel de votre Business Plan. C’est un condensé qui reprend les points clés de votre projet : la partie la plus importante. En effet, elle permet aux investisseurs d’évaluer le potentiel du projet.    
  • Analyse du marché, de la concurrence et de l'offre
  • Objectifs et positionnement stratégique
  • Ressources humaines
  • Plan opérationnel
  • Dimension Juridique
  • Compte de Résultat prévisionnel
  • Bilan prévisionnel
  • Plan de financement
  • Budget de trésorerie

 

Le plan de financement de votre franchise.

Il est nécessaire de faire un plan de financement et un compte de résultat prévisionnel pour démontrer l’équilibre financier de votre franchise.

  • Le plan de financement est constitué des ressources et des besoins nécessaires pour votre projet :
    • Vos ressources sont composées du montant dont vous disposez et leur nature : apport personnel, emprunt bancaire, primes, subventions etc.
    • Vos besoins, autrement dit comment vous utiliserez vos ressources : local commercial, droit au bail, frais juridique, droit d’entrée de franchise,  étude de  marché  matériel informatique, charges de fonctionnement du commerce, besoin en fonds de roulement, trésorerie  etc.  
  • Le compte de résultat prévisionnel : il s’agit d’une estimation en avance sur votre compte de résultat. C’est un prévisionnel  sur 3 ans. Il est constitué de votre chiffre d’affaires et  de vos charges : charges d’exploitation, emprunt, assurances, masse salariale le cas échéant etc. Le compte de résultat doit être à l’équilibre. Demandez conseil à un expert-comptable, il vous accompagnera pour établir votre plan de financement.