MON LOGEMENT

Vous envisagez d'acheter un nouveau logement pour profiter plus pleinement de votre retraite ?
Vous souhaitez aménager votre logement pour anticiper vos besoins liés à l'âge, pour recevoir vos petits-enfants ou tout simplement pour faire des économies d'énergie ?
Découvrez nos solutions.

J’ENVISAGE UN NOUVEL ACHAT

Un prêt immobilier après 60 ans, c’est possible !

A la retraite, les besoins évoluent et les envies d’ailleurs se profilent. C’est pourquoi de plus en plus de séniors déménagent dans une nouvelle région ou dans un logement mieux adapté à leur nouvelle vie. Vous envisagez un nouvel achat ? Solutions financières, astuces utiles… Voici comment bien le préparer.

Le profil des séniors a longtemps rendu frileux les banques et les courtiers : âge, risques santé, revenus en baisse… Autant d’éléments qui peuvent réduire vos chances d’obtenir un emprunt immobilier. Fort heureusement, il existe des possibilités de financement ajustées à vos besoins. Mais avant cela, avez-vous pensé à tout ce qu’un déménagement engendre ?

Les bons conseils pour ne pas se tromper

Place à l’anticipation et la planification. Si vous souhaitez déménager, il faudra avant tout vous poser les bonnes questions : dois-je vendre ou louer ma maison actuelle, quel budget allouer à l’achat d’une nouvelle surface, quels équipements privilégier pour mes besoins futurs (maison de plain-pied, appartement, douche à l’italienne…), quel lieu choisir (en fonction du climat souhaité, de la proximité géographique familiale, des structures et commodités environnantes, du prix de l’immobilier ou encore du coût de la vie), etc. Répondre à ces éléments vous permettra de bâtir sereinement votre projet. Pour vous faciliter la vie, songez à vous munir de kits et autres packs de déménagement, à éventuellement louer un box et à faire établir différents devis par des déménageurs professionnels.

Bien choisir son crédit immobilier

Aujourd’hui, les séniors achètent de plus en plus. La part des acquéreurs de plus de 60 ans a d’ailleurs atteint 17,8% en 2016 et 2017*. Les personnes de « bonne composition » physique, peuvent souscrire à un contrat d’assurance emprunteur les couvrants jusqu’à l’âge de 85 ans en fin de prêt.
Le montant minimum de votre apport personnel devra représenter 10% du coût de l’opération de manière à couvrir les frais liés à l’acquisition. Un apport plus conséquent sera point largement positif pour votre dossier, car il permet de limiter la durée du prêt, en diminuant d’autant le coût de l’assurance emprunteur. N’hésitez pas à contacter votre Conseiller, il saura vous accompagner et vous conseiller tout au long de votre projet.


Le nantissement et l’hypothèque en dernier recours

Si vos antécédents médicaux vous empêchent de trouver une compagnie d’assurance, sachez que certains établissements prêteurs vous permettent de gager un placement financier : assurance vie, compte titre ou encore Plan d'Epargne en Actions (PEA). Garantir un prêt en hypothéquant un autre bien immobilier est aussi envisageable. Il devra en revanche être totalement soldé de tout prêt immobilier.  Avant de vous engager, pesez donc bien le pour et le contre avec l’aide de votre conseiller bancaire, y compris le volet successoral.


Se couvrir des risques avec l’assurance habitation

Une fois votre prêt obtenu et votre nouveau logement acquis, vient le moment d’assurer nouvelle maison ou nouvel appartement. Vol, dégâts des eaux, bris de glace… Personne n’est à l’abri de ces incidents. C’est pourquoi il est important d’opter pour une couverture adaptée à vos besoins pour protéger votre habitation et prévenir les risques. Avant tout choix, veillez à mettre en concurrence ces différents éléments : garanties incluses et exclues, franchises et plafonds d’indemnisation, délai de carence entre la souscription du contrat et son entrée en vigueur, mode d’indemnisation (valeur neuve ou déduite), etc. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises en cas de sinistre et profiterez, en toute quiétude, de votre nouveau lieu de vie !

Bon à savoir

La Banque Postale, en partenariat avec CNP Assurances, propose un contrat d’assurance emprunteur jusqu’à 79 ans (au moment de la souscription du prêt et de l’assurance) pour couvrir le financement d’un prêt immobilier ou prêt travaux*.

* Se reporter à la notice d’information du CONTRAT EFFINANCE 7766R