En cours de chargement

En cours de chargement

Mes envies, mes projets

Vous êtes retraités et envisager de voyager à l'étranger en toute sérénité ou d'acheter une nouvelle voiture ou un nouveau véhicule. Vous souhaitez trouver de nouvelles activités pour vous occuper pendant votre retraite. Découvrez les conseils et solutions de La Banque Postale.

Comment voyager à l’étranger en toute sérénité ?

Vous avez décidé de partir en voyage ? Beau projet ! Mais quelques précautions s’imposent pour que ce voyage ne laisse que de bons souvenirs. Lesquelles ?

Quel type de voyage vous correspond le mieux ?

Il existe de nombreuses façons de voyager. Petit tour d’horizon pour choisir la vôtre, parmi les plus courantes :

  • La croisière : son gros avantage est de pouvoir découvrir des lieux variés en fonction des escales dans une atmosphère confortable, avec en plus la magie de la vie en mer. Reposant ? Cela dépend du rythme des escales et des visites. 
  • La formule club : tout est prévu sur place : animations, détente, logement, repas… Les clubs proposent de plus en plus les formules all inclusive. Tout est payé d’avance, on profite de tout sans restrictions. La formule a ses adeptes… et ses détracteurs. 
  • Le circuit : seul ou en groupe, accompagné ou pas, l’itinéraire est prévu et organisé à l’avance. Il permet davantage de découvertes sans se soucier de l’organisation (logements, transports…) 
  • Le road trip : en voiture, à pied ou à vélo, on l’organise soi-même. Le but est de parcourir la plus grande distance possible et donc d’accumuler le plus de découvertes en changeant de lieu tous les jours. 
  • Le camping : la formule est devenue de plus en plus confortable, notamment avec l’arrivée du mobil-home. 
  • Le camping-car : il permet le mélange de road-trip et de camping, alliant la liberté et le confort. Les seniors le plébiscitent largement.

Maintenant, à vous de choisir… sachant que ces formules peuvent se mélanger et se compléter les unes les autres. L’essentiel est de trouver la formule qui réponde à vos attentes et vos envies.

Quelques précautions à prendre pour partir serein

Si vous voyagez au sein de l’Union européenne (UE), de l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse, il fait vous munir de la carte européenne d’assurance maladie (CEAM, disponible sur le site ameli.fr). Elle permet de bénéficier des soins en cas de nécessité (à condition que le séjour dure moins de 3 mois consécutifs). Selon les circonstances, soit vous serez pris en charge sans rien débourser soit il vous faudra avancer les frais. Dans ce cas-là, veillez bien à garder les facture, elles vous permettront d’obtenir leur remboursement une fois rentré en France.

Lorsque l’Assurance maladie prend en charge les frais de santé liés à l’assistance, l'assurance santé rembourse le complément, voire la totalité du reste à charge, selon le contrat.

Bon à savoir

Si vous voyagez hors de l’Europe, des garanties d’assurance et d’assistance spécifique peuvent s’avérer utile. Pour voyager en toute sérénité, profitez des garanties(1) d’assurance et d’assistance de la Carte Visa Premier en France comme à l’étranger :

  • Garantie Modification ou annulation du voyage 
  • Garantie Neige et Montagne, été comme hiver
  • Garantie Véhicule de Location
  • Prise en charge des petits-enfants

(1) Dans les limites et conditions prévues dans la notice d’information d’assurance et d’assistance de la Carte Visa Premier.

Le départ approche : petite liste des 10 choses à faire ou à penser…

  • Vérifiez si certains vaccins sont nécessaires en fonction de votre destination. A voir avec son médecin ou en se renseignant sur le site de l’Institut Pasteur. 
  • Photocopiez vos papiers d’identité et documents de voyages et envoyez-les sur votre boite mail pour en disposer sur votre smartphone. 
  • Vérifiez si un adaptateur de prises électriques est nécessaire dans le ou les pays où vous vous rendez. 
  • Listez sur un papier et/ou sur votre téléphone les numéros d’urgence : opposition carte de crédit, assurance, compagnie aérienne, tour-operator, consulats sur place… 
  • Avertissez un proche de l’itinéraire et des dates de votre périple, avec liste des coordonnées des logements. 
  • Ecrivez ou apprenez les quelques mots indispensables à savoir dans la langue du pays où vous vous rendez.
  • Demandez à un proche de récupérer votre courrier pour éviter un engorgement de votre boîte aux lettres ; 
  • Renseignez-vous sur la monnaie locale et le change : si c’est possible changez une petite somme en France pour avoir de l’argent local disponible en arrivant dans le pays. Renseignez-vous sur le taux de change et les endroits les plus pratiques et les plus sûrs pour changer.
  • Renseignez-vous sur les coutumes locales ; certains gestes anodins chez nous peuvent avoir une tout autre signification ailleurs… 
  • Renseignez-vous sur la nourriture locale : précautions à prendre en fonction d’éventuelles allergies ou troubles de santé…

Quels documents emporter avant de partir à l'étranger ?

  • Carte d’identité ou passeport,
  • Titre de pension ; il peut être exigé pour accorder certaines réductions (transports, visites…),
  • La carte Européenne d’assurance maladie (ex formulaire E111) de la sécurité sociale, 
  • Les documents de votre véhicule si vous voyagez avec lui (permis, carte grise, assurance…),
  • Le contrat d’assurance-assistance voyage si vous avez souscrit un abonnement,
  • Le carnet de santé et de vaccination de votre animal de compagnie, si vous voyagez avec lui.

Vous avez besoin d’une nouvelle voiture ?

Acheter une voiture neuve ou d’occasion ? Quelles solutions pour financer son achat ? Comment choisir son assurance auto ? Revendre son ancienne voiture ? Nos conseils.

Conseils pour l’achat d'un véhicule neuf ou d’occasion

Commencez par définir votre budget pour identifier la meilleure solution : l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion. Ensuite, choisissez le modèle, citadine, berline, familiale, sportive… en fonction de votre besoin.  Il faudra également choisir si vous souhaitez passer par un vendeur professionnel ou particulier. Si vous passez par un professionnel profitez des rabais, guettez les opérations spéciales et les journées portes ouvertes qui proposent régulièrement des réductions sur les véhicules. Chez les concessionnaires et les déstockeurs, on trouve des « occasions 0 km » immatriculées, vous pouvez négocier jusqu’à 25% de rabais à l’achat. Mais attention, la garantie constructeur est entamée et la voiture ne pourra être considérée comme une première main. Si vous passez par un particulier, les prix sont le plus souvent inférieurs mais il n’y a pas de garantie, n’hésitez donc pas à négocier le prix. 

Dans tous les cas, pensez à essayer le véhicule avant de l’acheter, à faire l’état des lieux et à poser toutes les questions nécessaires (origine, entretien, consommation,…) au vendeur ou revendeur. 

Quel financement choisir pour l’achat d'un véhicule ?

Acheter un véhicule, c’est souvent engager une somme importante. C’est pour cette raison que son achat se fait le plus souvent à crédit et rarement au comptant, on peut alors utiliser une partie de son épargne mais d’autres solutions de financement existent.

Le crédit auto

Le crédit auto est une solution de financement pour acheter un véhicule neuf ou d’occasion. Aucun apport initial n’est demandé et plusieurs durées sont possibles pour adapter la mensualité à ses capacités de remboursement. Le Prêt personnel Auto(1) est accessible dès 1­500€ et 75000€ sur une durée de remboursement pouvant aller jusqu’à 7 ans.

 La Location avec Option d’Achat (LOA)

La LOA permet de rouler dans la voiture, neuve, de son choix en ne payant que pour son usage une somme mensuelle fixée à l’avance après le versement ou non, d’un premier loyer et la location longue durée (LDD), le rachat en fin de contrat n’est pas possible. Le principal avantage de cette formule est qu’elle est souvent « tout compris » (entretien, réparation, assistance), ce qui permet une meilleure prévision de ses dépenses.

L'achat entre particuliers

Lorsque que vous achetez ou vous vendez un véhicule d’occasion auprès d’un particulier, vous souhaitez être rassuré sur le bon déroulement de la transaction. Parmi les solutions proposées pour vous assister, CashSentinel, partenaire de La Banque Postale, est un service innovant qui facilite et sécurise le paiement. Un contrat digital, une protection juridique en cas de litige et des services optionnels vous permettront de réaliser votre transaction en toute sérénité.

Bon à savoir

Et si, pour votre nouvelle voiture, vous pensiez à un véhicule électrique ? Il constitue une solution plus propre puisqu’il ne rejette aucun hydrocarbure, fumée ou autre particule dans l’air. De plus, l’entretien de ce véhicule est allégé par rapport à une voiture à essence ou diesel : plus de vidange ou de test d’émission de gaz polluants. Autant de bonnes raisons pour rouler vert ! 
Le Prêt personnel Véhicule Vert(1) vous permet de financer une voiture électrique et ce, toujours sans apport. 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

(1) Offre réservée aux particuliers sous réserve d’étude et d’acceptation définitive de votre dossier par le prêteur La Banque Postale Financement. Vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus.

Quelle assurance auto choisir ?

De nombreuses formules d'assurance auto sont proposées par les assureurs et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. L’important est d’opter pour celle qui correspond au plus près à vos besoins tels que vous les aurez identifiés. S’assurer au minimum contre les dommages les plus fréquents ou s’assurer tous risques, par exemple.
Par ailleurs, être à la retraite signifie souvent rouler moins. Dans ce cas, il peut être financièrement intéressant d’opter pour des formules d'assurance auto adaptées à un faible kilométrage annuel.

Conseils pour la revente d'un véhicule

Si vous achetez un véhicule neuf chez un concessionnaire, il vous sera proposé une reprise de votre véhicule ancien, il est souvent intéressant de favoriser cette formule ou tout est pris en charge surtout lorsque le constructeur assortie la reprise d’un bonus au-dessus de la cote de l’Argus. En dehors de ces conditions, il est plus intéressant de le revendre par soi-même. Toutefois cette démarche doit être assortie d’un certain nombre de précautions. Il faudra vous assurer que le contrôle technique soit à jour et que les travaux demandés ont bien été réalisés.

Vous devrez vous procurer un certificat de vente sur Internet : pour en savoir plus cliquez ici. N’oubliez surtout pas de rayer la carte grise avec la mention vendue le en précisant la date et en apposant votre signature. Reste la transaction qui doit se faire via un chèque établi par la banque de votre acheteur et non un simple chèque. 

Aujourd’hui, la revente de son véhicule peut se faire tant via internet sur des sites mettant en relation des particuliers que par le bouche-à-oreille. Si on est pressé, ne pas hésiter à afficher un prix de 5 à 10 % inférieur à celui des modèles équivalents mis en vente depuis plus de deux semaines. Dernier petit conseil : favoriser plutôt une rencontre dans un lieu public, c’est toujours plus prudent.

Comment s’occuper pendant la retraite ?

Le temps libre que procure le statut de retraité, vous en avez rêvé. Fini les contraintes d’agenda et les responsabilités professionnelles. Mais aborder cette nouvelle vie en toute quiétude n’est pas toujours chose aisée. Pour ne pas être chamboulé et appréhender le quotidien, organisez-vous un programme motivant.

Mis à part la garde des petits-enfants et les tâches du quotidien, vos journées vous laissent du temps libre. Pourquoi ne pas le combler en vous adonnant à vos passions ou en prenant soin des autres ? Jardinage, voyage, activités physiques, aide à la personne, bénévolat … Les possibilités sont nombreuses. Voici quelques pistes qui vous aideront à vous épanouir sans pour autant courir de risque.

Mes activités à la retraite : les bienfaits et les dangers

Avant de vous adonner à vos nouvelles occupations, prenez le temps de vous interroger sur vos vœux, vos besoins, vos centres d’intérêts et identifier vos sources de motivations. Cela peut se traduire par se fixer des objectifs santé, voyager, ou encore prendre le temps de s’enrichir intellectuellement et/ou spirituellement. Bref, profitez-en pour vous redécouvrir et vous faire plaisir ! Une fois cela définit, choisissez une activité physique pour vous maintenir en forme, et garder un tant soit peu une vie sociale ; gym, yoga, marche rapide, randonnées en groupe, escalade… C’est aussi bon pour le corps que pour le moral ! Mais prenez-garde. Un accident de la vie courante, même bénin, est vite arrivé, et peut vous coûter gros. Pensez-donc à vous assurer.

Confiez l’entretien de votre maison à des professionnels

Entretenir le parquet, réparer une porte qui grince, changer des joints, tondre la pelouse… Autant de tâches et travaux ménagers dont on aimerait bien se débarrasser. Alors pourquoi ne pas livrer la tenue de votre maison à des bricoleurs, des jardiniers et fées du logis efficaces ? Les services à la personne permettent de faire appel à des intervenants formés et compétents de façon occasionnelle ou régulière, par le biais d’abonnements ou pack horaires, en tant que client. Passer par des prestataires de services vous permettra de vous affranchir de toutes démarches administratives et formalités d’embauche. En plus de vous faire gagner du temps, de vous épargner fatigue et éventuels petits bobos, 50 % des sommes versées peuvent être fiscalement déductibles !

S’occuper à la retraite… en pensant aux autres

Avoir du temps libre, c’est aussi pouvoir donner de son temps. Si vous êtes quelqu’un d’altruiste et que vous aimez vous rendre utile, pourquoi ne pas vous impliquer dans une association ? Il en existe plus d’un million en France ! De quoi trouver celle qui vous convient. D’autant plus que le bénévolat, cela a du bon. C’est une excellente manière de sortir de l’isolement et de se sentir utile. 1 bénévole sur 2 est d’ailleurs un retraité. Ne plus être actif professionnellement peut parfois bouleverser. Et s’impliquer dans différentes actions tout en aidant son prochain peut éveiller une nouvelle vocation. Alors, qu’attendez-vous ? »

Prêteur : LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT - S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance. Capital social 2 200 000 €. 1 avenue François Mitterrand 93212 La Plaine Saint-Denis CEDEX. RCS Bobigny n° 487 779 035. ORIAS n° 09 051 330. 

Distributeur/Intermédiaire de crédit : La Banque Postale - SA à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 585 350 218 € - Siège social : 115, rue de Sèvres - 75 275 Paris Cedex 06 - 421 100 645  RCS Paris -ORIAS sous le n° 07 023 424.