Prélèvement à la source : ce qui change pour les retraités

05 FÉVRIER 2019

Vous avez entendu parler du prélèvement à la source, mais vous avez encore du mal à comprendre de quoi il s’agit ? Les impacts sur votre retraite et votre pouvoir d’achat sont encore flous ? Voici quelques explications.

Prélèvement à la source : le principe

Depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source s’applique pour les retraités, la population active occupant un emploi, et les chômeurs. De façon globale, ce dispositif permet de collecter l’impôt en même temps que vous recevez votre revenu. Si vous êtes retraité, c’est votre caisse de retraite qui jouera le rôle du collecteur. Le prélèvement est calculé sur la base de votre rémunération nette imposable, multipliée par le taux de prélèvement déterminé par l’administration fiscale(1). Par conséquent, votre revenu mensuel peut varier par rapport aux années précédentes. Pour l’année en cours par exemple, votre taux d’imposition sera calculé d’après les revenus déclarés en 2018. Vous pouvez consulter ce taux sur votre espace www.impots.gouv.fr . Dans les faits, la mise en place du prélèvement à la source pour les retraités veut donc dire que vous disposez de moins de ressource dans le mois, ce qui peut avoir un effet direct sur votre pouvoir d’achat. Cependant, vous n’aurez plus la contrainte de devoir calculer et de vous acquitter d’une somme élevée pour régler l’impôt sur le revenu chaque année. À vous de prendre en compte ce changement, pour vous adapter au mieux à ce nouveau dispositif. Si vous n’êtes pas imposable, aucun changement pour vous. Dans le cas où votre situation changerait (reprise d’emploi, situation de handicap…), ne tardez pas à le déclarer : votre taux applicable, et donc le montant du prélèvement à la source, évolue directement par rapport à votre situation. 

Prélèvement à la source : connaître ma situation

Dès à présent, vous pouvez vous tourner vers votre caisse de retraite pour vérifier ce qui change (ou non) pour vous et garder un œil en continu sur l’évolution de votre prélèvement. Néanmoins, la structure ne joue qu’un rôle d’intermédiaire : elle applique le taux communiqué par l’administration fiscale, le prélève sur votre revenu, et reverse ce montant. Elle n’a donc aucun rôle décisionnaire dans le montant de cet impôt. Si vous avez un doute quant au montant du prélèvement à la source, une réclamation à faire, ou une déclaration de changement de situation à effectuer, tournez-vous plutôt vers votre centre d’imposition, qui vous accompagnera dans vos démarches(2). Ce changement soudain dans votre budget peut être un handicap dans la vie de tous les jours. Si vous souhaitez être aidé financièrement, tout en continuant à toucher votre retraite, vous pouvez avoir droit à certaines allocations. Pour les plus faibles revenus, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées est disponible dès 65 ans pour permettre à chacun de vieillir avec un minimum de ressources. Si vous êtes en situation de handicap, ou en perte d’autonomie, vous pouvez également prétendre à l’Allocation personnalisée d'autonomie, ou une pension d’invalidité. Attention, toutes les aides ne sont pas cumulables. Pour connaître les aides auxquelles vous avez droit, vous pouvez vous tourner vers votre caisse de retraite, votre municipalité ou un assistant social. Ceux-ci pourront vous proposer les meilleures solutions en fonction de votre profil et de vos ressources.