Pollution intérieure : nos conseils pour assainir sa maison

08 JANVIER 2019

Formaldéhyde, acariens, radon… Vous connaissez de nom ces allergènes et substances dangereuses. Mais savez-vous qu’ils ont envahi votre maison ! Découvrez ces polluants et les solutions pour en venir à bout.

1 – Formaldéhyde : choisissez vos ameublements

Le formaldéhyde est un composé très volatil et l’un des polluants les plus sérieux de nos intérieurs. 

  • Les effets sur la santé : une exposition régulière peut amener les personnes en contact à développer des allergies, des irritations et des inflammations des yeux, des voies respiratoires et de la peau (rougeurs, démangeaisons). A plus fortes concentrations, son rôle est aujourd’hui avéré dans l’apparition de certains cancers (nasopharynx notamment). 
  • Comment assainir : il est principalement contenu dans les colles utilisées dans les planchers, ameublements et revêtements en panneaux de bois agglomérés ou contreplaqués. Difficile de supprimer toute source de formaldéhyde, mais l’objectif est d’en réduire sa teneur. Progressivement, faites changer votre ancien mobilier en panneaux contreplaqués et vos vieux parquets flottants pour des certifiés E1*, et aérez quotidiennement. 
  • Méfiez-vous : on retrouve le formaldéhyde dans la fumée de cigarette, dans certaines moquettes et textiles d’ameublement infroissables (rideaux...), et dans des détergents. Renseignez-vous sur les produits que vous achetez et pensez à installer un ou plusieurs purificateur(s) d’air adapté(s) aux dimensions de vos pièces. 

2 – Moisissures : pensez à la ventilation

Cuisine, buanderie, salle de bain... toutes ces pièces ont pour point commun : un excès d’humidité qui peut entraîner la prolifération de moisissures. 

  • Les effets sur la santé : il s’agit de champignons invisibles à l’oeil nu. Lorsque des moisissures sont présentes sur de petites surfaces et qu’elles sont nettoyées rapidement, elles ne représentent en général aucun problème. C’est lorsqu’elles se développent de façon importante qu’elles dispersent dans l’air ambiant des particules qui peuvent entraîner des problèmes d’irritation aux yeux, au nez et à la gorge, une aggravation des crises d’asthme chez les personnes déjà sensibles, une fatigue chronique, des maux de tête, des symptômes comparables à ceux d’un rhume, des allergies.
  • Comment assainir : inspectez régulièrement les différentes pièces de votre logement et réparez toute infiltration d’eau. De même, vérifiez et entretenez vos appareils de ventilation (de préférence des extracteurs). Gardez les surfaces humides propres, brossez les tapis de bain 1 fois/semaine et faites les sécher, traitez les moisissures avec des produits adaptés si elles se sont répandues.

3 – Acariens : lavez, aspirez et aérez

Sur vos tapis, oreillers, literies, moquettes… Ils sont partout et peuvent entraîner des problèmes sanitaires. 

  • Les effets sur la santé : microscopiques, les acariens sont l’une des principales causes d’allergies dans les pays d’Europe occidentale. Ils provoquent des dermatites**, des irritations au niveau des yeux, des rhinites à répétition, une toux chronique, de l’asthme.
  • Comment assainir : les acariens meurent à 56°C et ne résistent donc pas à un lavage à 60°C.  Mais même si vous ne lavez qu’à basse température, l’action du lavage en machine en élimine déjà près de 95 %. Le mieux est donc de laver régulièrement l’ensemble de vos textiles : draps, couvertures, rideaux, housses de coussins et d’ameublement… Les textiles qui ne passent pas à la machine comme les peluches, peuvent être mis au froid au congélateur. Les acariens ne survivent pas en dessous de 0°C. Vous pouvez également opter pour des housses anti-acariens pour la literie, et pour un aspirateur doté d’un filtre HEPA*** efficace sur les acariens. Pensez à aérer chaque jour chaque pièce, même en hiver, au moins 15min. 

4 – Et aussi

La fumée de cigarette est l’un des principaux polluants de l’air intérieur. Elle contient 10 à 20 fois plus de substances irritantes (formaldéhyde, oxyde d’azote…) que dans la fumée inhalée. Des produits qui se répandent dans l’atmosphère de la maison, se déposent dans les moquettes, tissus d’ameublement et même mobiliers, et provoquent l’irritation des muqueuses respiratoires (asthme, bronchites chroniques) et oculaires, sans oublier les risques de cancers par exposition régulière et prolongée. Pensez à cesser de fumer dans votre logement. 

Les parfums d'ambiance, bougies parfumées, encens diffusent dans l’air ambiant des substances chimiques, particules fines et monoxyde de carbone, irritants et cancérigènes. A utiliser avec parcimonie.

Le radon est un gaz radioactif naturellement présent dans les habitations. La Bretagne, le Massif Central, la Corse et les Vosges sont les plus touchés du fait de sa présence dans le sol à l’état naturel. C'est un facteur de risque pour le cancer du poumon. Pensez à aérez, ventilez et faites contrôler le taux de radon auprès d'une association de contrôle de radioactivité.