10 idées reçues sur les smartphones
En cours de chargement

En cours de chargement

Pas facile de démêler le vrai du faux autour des questions que chacun se pose à propos de son smartphone. Certaines idées reçues sont tenaces. Petit tour d’horizon.

Recharger la batterie à moitié endommage l’appareil : Faux

C’était vrai avec les premiers téléphones mobiles, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En revanche, il est conseillé, dans la mesure du possible d’éviter que la batterie soit vide ou même chargée à moins de 20%. Par ailleurs, les constructeurs recommandent de ne pas laisser trop longtemps déchargée une batterie vide. Cela peut entraîner une impossibilité de la recharger.

Il est mauvais de laisser son smartphone en charge toute une nuit : Faux

Une fois que la batterie est totalement chargée, l’intensité délivrée par le chargeur devient automatiquement quasi nulle. Il n’y a donc aucun risque de surcharge. Il est toutefois recommandé de débrancher l’appareil pour éviter une consommation d’énergie inutile, même si cette dernière est alors extrêmement réduite.

Le chaud et le froid réduisent l’autonomie d’un smartphone : Vrai

Les smartphones sont conçus pour offrir un fonctionnement optimal entre 0 et 35°C. En deçà ou au-delà, l’autonomie est affectée, et parfois de manière brutale (la charge de la batterie peut passer de 40 % à 0% en quelques secondes par grand froid). Mais tout rentre dans l’ordre dès que l’appareil retrouve des températures « normales ».

Désactiver des fonctions/applications accroît l’autonomie : Vrai

Pour prolonger ponctuellement l’autonomie de votre appareil, il convient de désactiver certaines fonctions dont vous n’avez pas besoin à ce moment-là (par exemple Bluetooth, GPS, etc.). Cependant, c’est l’écran qui se révèle le plus énergivore. Le laisser allumer en permanence accélère la décharge de la batterie. Pour s'en prémunir, il suffit alors de mettre en veille. Plus simple, baisser sa luminosité prolonge spectaculairement l’autonomie. A savoir, également : une connexion 3G ou 4G de mauvaise qualité consomme beaucoup d’énergie.

En cas d’orage, il est dangereux de téléphoner : Faux

Là encore, c’est une idée reçue et aujourd’hui sans fondement, datant de l’époque où les communications passaient par des téléphones à fil. Cela ne présente aucun danger pour l’utilisateur.

Même sans réseau, je peux contacter les secours : Vrai

Si vous avez un accident dans une zone non couverte par votre opérateur, il est tout de même possible d’appeler les secours en composant le 112, numéro d’urgence européen, même sans avoir besoin de composer votre code PIN, à condition qu’un autre opérateur couvre cette zone.  

Plus il y a des pixels sur le capteur, meilleures sont les photos : Faux

La qualité des photos n’est pas proportionnelle au nombre de pixels ; ce dernier ne constitue qu’une indication. C’est la qualité du capteur qui fait la différence : sa taille, son diaphragme, son autofocus, son traitement logiciel…  Autant d’éléments à prendre en compte en priorité.

Si le smartphone tombe dans l’eau, il vaut mieux ne rien faire : Faux

Il faut le retirer au plus vite, l’éteindre, déconnecter les accessoires qui pourraient être branchés (écouteurs…) et le placer dans une serviette sèche. Puis l’envelopper dans des mouchoirs ou des essuie-tout en papier pour enlever le plus d’humidité possible. Il faut également ôter la carte SIM (et éventuellement la carte mémoire). Utiliser du riz cru est recommandé, à juste titre, en raison de sa capacité à absorber l’humidité : laisser l’appareil dans un sachet qui contient le riz jusqu’à 48 heures se révèle efficace. Ne jamais se servir d'un sèche-cheveux.

Le risque est grand d’être infecté par des virus : Faux

Contrairement aux ordinateurs, les smartphones sont très peu exposés aux virus. A deux conditions de bon sens : n'installer des applications qu’à partir des « magasins » officiels (Apple App Store, Google Play Store) et ne pas cliquer sur des liens inconnus contenus dans les mails ou les sms.

Téléphoner depuis une station-service présente des risques : Faux

L’interdiction de téléphoner figure pourtant dans les stations-service. Mais elle date des premières générations de mobiles; le risque aujourd’hui n’existe plus. C’est seulement le principe de précaution qui justifie le maintien de cette mesure.

Restez informé de l'actualité sur les seniors, les conseils et solutions dédiées de La Banque Postale !

Suivre toute l'actualité spéciale retraite

Restez informé de l'actualité sur les seniors, les conseils et solutions dédiées de La Banque Postale !