Colocation avec personne âgée : comment ça marche ?
En cours de chargement

En cours de chargement

La colocation intergénérationnelle : comment ça marche ?

Appréciée des plus jeunes car elle permet de réduire le budget dédié au logement et des personnes plus âgées car elle rompt leur solitude, la cohabitation ou colocation intergénérationnelle a de beaux jours devant elle !

Faire cohabiter deux générations sous le même toit pour créer du lien et alléger les finances des plus jeunes : c’est l’objectif de la colocation intergénérationnelle qui se développe de plus en plus ces dernières années et qui concerne en majorité des seniors et des étudiants.

Colocation : des avantages pour le locataire et l’hébergeant

Le principe est simple : il consiste à mettre en relation un jeune (étudiant ou jeune actif) qui cherche un logement avec une personne âgée qui accepte de l’héberger. Basé sur un système d’entraide et de solidarité, un tel dispositif a des avantages pour le locataire comme pour celui qui l’accueille chez lui. Il permet ainsi à un étudiant de profiter d’un logement gratuit ou à loyer modéré mais aussi de profiter de l’expérience et des conseils de la personne âgée qui l’héberge. Moins seule, cette dernière peut être rassurée par la présence d’un étudiant qui est à même de lui rendre de petits services comme les courses ou le bricolage. D’autre part, un complément de revenu peut être le bienvenu pour ceux et celles qui ont une petite retraite.

Un contrat de location encadré par la loi

Pour que la colocation intergénérationnelle se passe bien, il est conseillé d’établir un contrat de location même s’il n’est pas obligatoire et que l’étudiant et la personne âgée peuvent décider ensemble librement de ses bases.
Depuis la publication de la Loi Elan en novembre 2018, il est aussi possible de signer un « contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire ». Sachez qu’il n’existe pas encore de modèle type de ce contrat mais qu’il prévoit les conditions au regard de la loi (loyer, préavis, durée du bail) de la location ou de la colocation. Ce contrat précise notamment l’âge maximal et minimal des colocataires, permet de déterminer le loyer et de définir les obligations du senior (information du bailleur) et du jeune (menus services rendus).
Autre atout et pas des moindres, le contrat de cohabitation intergénérationnelle permet de bénéficier des aides personnalisées au logement accordées par la CAF.

Des associations pour trouver la perle rare

Les jeunes comme les seniors qui sont intéressés par la colocation intergénérationnelle ne savent pas toujours à qui s’adresser pour bénéficier de ce dispositif. Différentes associations sont là pour leur proposer leurs services. Elles peuvent les aider à trouver un colocataire répondant à leurs attentes, rédiger un contrat de cohabitation intergénérationnelle en bonne et due forme et répondre à leurs questions en cas de problème au cours de la colocation.
Sachez que nombre de ces associations sont regroupées au sein du réseau CoSI (Cohabitation Solidaire Intergénérationnelle) et sont présentes dans de nombreux départements français.
Vous pouvez aussi vous tourner vers la fédération Ensemble 2 Générations qui accompagne des centaines de jeunes et de seniors chaque année.

Restez informé de l'actualité sur les seniors, les conseils et solutions dédiées de La Banque Postale !

Suivre toute l'actualité spéciale retraite

Restez informé de l'actualité sur les seniors, les conseils et solutions dédiées de La Banque Postale !