Donnez un nouvel élan à vos liquidités

10 JUIN 2019

Trop d’argent sommeille sur des comptes courants. Avec une inflation à la hausse, vous y laissez forcément des plumes. Quelques dispositions assez simples vous permettront de mieux faire fructifier votre épargne. Explications et conseils.

422 milliards d’euros dormants

Lisez bien, quelques 422 milliards d’euros languissaient fin 2018 (source Banque de France) sur les comptes courants bancaires des Français. Un montant qui ne cesse de grimper : plus 32 milliards l’an passé, plus 172 milliards en dix ans ! Les Français seraient-ils fâchés avec la gestion de leurs liquidités ? Sauf cas exceptionnel, l’argent laissé sur un compte bancaire ne rapporte rien. Autrement dit, il perd de sa valeur si les prix augmentent en parallèle. Ce qui est le cas, puisque l’inflation est peu ou prou de 1,5% sur un an glissant. Calculons : 1,5% d’inflation sur 422 milliards non rémunérés sur les comptes courants, c’est 6,3 milliards d’euros de perte réelle ! Dommage, alors qu’il existe des solutions très simples pour faire beaucoup mieux.

Le filet de sécurité sur les livrets

Dès lors, comment faire bon usage de ses liquidités ? Posons d’abord un principe. L’expérience montre qu’il est sage de conserver un volant de liquidités équivalent à 3 voire 4 mois de salaire/revenus du travail/pension de retraite (selon les cas). De quoi faire face aux imprévus de la vie… sans attendre. Ces liquidités doivent être disponibles immédiatement. Les livrets réglementés et bancaires vous donnent cette garantie tout en vous apportant une rémunération. Le livret A et son acolyte le livret de développement durable et solidaire (LDDS) sont les piliers de cette stratégie, malgré un taux de rendement inférieur à l’inflation (0,75% net). Avec des plafonds de 22 950 euros de versements sur le livret A et de 12 000 euros sur le LDDS, c’est souvent suffisant. Mais s’il vous est nécessaire d’épargner davantage de liquidités, faites la chasse aux promotions des livrets bancaires.

L’assurance vie, alternative indispensable

Vos surplus de liquidités n’ont ensuite plus besoin d’être disponibles sur le champ. Sur ce terrain, un seul placement vous offre aujourd’hui cette souplesse d’utilisation avec des solutions d’investissement variées, il s’agit de l’assurance vie. Un bon tiers des Français l’a bien compris, puisqu’ils continuent d’y placer des sommes considérables (37,5 milliards d’euros sur les 3 premiers mois de l’année). En son sein, le fonds en euros avec sa garantie en capital permet de sécuriser son épargne en toute confiance. Ce qui en fait un complément indispensable aux livrets d’épargne pour placer ses liquidités. Il faudra toutefois compter sur des délais de traitement plus longs pour les demandes de retrait que sur les livrets bancaires, même si les assureurs sont de plus en plus rapides à exécuter les demandes de retrait.

Un préalable, vos projets

Bilan, vos liquidités peuvent être gérées plus efficacement et de manière assez simple : le minimum sur vos comptes courants, une réserve mesurée sur vos livrets et le complément sur vos contrats d’assurance vie. Reste que la gestion de vos finances personnelles ne saurait s’abstenir d’un état des lieux de vos projets. C’est lui qui guide l’orientation de votre patrimoine. Commencez par y voir clair sur votre profil d’épargnant avant tout décision d’investissement. Partant de là, il sera sans doute intéressant de prendre un peu plus de risques avec vos liquidités en excès.