Voitures hybrides : quels sont les avantages pour vous ?

13 JUILLET 2019

Véritable ovni en 1997 lors de son lancement, la voiture hybride est désormais bien installée sur un marché dans lequel ses chiffres sont exponentiels, à l’image du bond de 30,4% des ventes constaté entre 2017 et 2018. Tour d’horizon des avantages et inconvénients de ce véhicule plus écologique.

Un véhicule hybride, késako ? 

Un véhicule hybride fonctionne grâce à deux sources d'énergie distinctes (dans la plupart des cas, un mix entre carburant et électricité). Les degrés d'hybridation varient en fonction de l'importance de la partie électrique et de la façon dont elle est combinée avec le moteur thermique. Suivant les modes de classification, on distingue :

  • l’hybridation partielle (le moteur électrique vient en soutien au moteur thermique mais ne déclenche pas directement la propulsion du véhicule),
  • l’hybridation totale ou non-rechargeable (ces véhicules sont dotés de deux moteurs combinés, thermique et électrique),
  • l’hybridation rechargeable (la batterie peut être rechargée sur le réseau électrique conventionnel).

Des économies de carburant non négligeables

Le principal atout de la voiture hybride ? Elle est moins gourmande en carburant et donc forcément plus économique. Dans le cas d’une hybridation totale, ce ne sont pas moins de 25% de carburant qui peuvent être économisés. Plus généralement, la diminution de la consommation varie de 10 à 50% selon l’utilisation du véhicule, dont l’usage s’avère plus intéressant en ville car c’est à faible vitesse que le moteur électrique fonctionne.

Plus propre…

Souvent appelée « voiture propre », l’hybride consomme moins d’essence puisque le moteur thermique est ponctuellement remplacé par le moteur électrique. Conclusion : moins de CO2 et de gaz à effet de serre émis par rapport aux véhicules traditionnels. À noter qu’il est également possible de rouler en 100% électrique sur des distances courtes (de 1 à 4 km) et / ou à faible vitesse (jusqu’à 50km/h). Autre avantage : le confort de conduite. À basse vitesse (et donc quand le moteur électrique prend le relai), le bruit du véhicule est quasiment inaudible. Un petit luxe partagé par les piétons, qu’il faut tout de même veiller à ne pas surprendre… 

… mais aussi plus cher

L’inconvénient N°1 du véhicule hybride ? Son prix, même si les tarifs ont tendance à baisser avec les années. Pour une petite voiture hybride, le prix d’entrée de gamme se trouve autour de 13 000 euros. Les batteries - qui ne sont pas éternelles – restent elles aussi assez onéreuses quand il s’agit de passer par la case remplacement. Une raison pour laquelle certains constructeurs garantissent pour ce risque. Mais puisqu’il faut bien que le prix d’achat élevé ait quelques avantages, notez que les frais d’assurance peuvent être intéressants, tout comme les solutions de financement., ou encore les réductions fiscales qui viennent en quelques sortes récompenser les acheteurs… dont vous ferez bientôt partie ? 

* source auto-moto.com