Des solutions pour lutter contre l'exclusion numérique
En cours de chargement

En cours de chargement

Des solutions pour lutter contre l'exclusion numérique

Internet est une source d’opportunités inédites : accéder à vos droits, trouver un logement, s’informer, accéder aux soins, gérer son budget, trouver un emploi… Voire de réaliser des gains de pouvoirs d'achat grâce à l'utilisation des plateformes collaboratives. Plus de services, gain de temps et d'argent… Clairement, grâce internet, votre vie peut être simplifiée. A condition, bien sûr, de maîtriser l'outil.

13 millions* de français sont touchés par l’illettrisme numérique. Et 30 % **de la population n'est pas familière des usages numériques. Parmi elles, les personnes âgées sont sur représentées. Ces fractures sont en effet souvent liées à l'âge. Mais pas seulement. La situation géographique participe aussi à la fracture numérique, certaines zones rurales n'étant pas couvertes par internet. Il y a aussi des difficultés d'accès liées au coûts des équipements, aux manques de compétences, aux peurs face aux nouvelles technologies… Pour toute cette catégorie de la population, les démarches qu’elles faisaient autrefois naturellement leur sont parfois devenues impossibles. S'inscrire à Pôle emploi, à la Caisse d'allocations familiales, à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, souscrire à EDF, poster un cv, déclarer ses revenus, effectuer sa demande de carte grise… Toutes ses démarches sont souvent dématérialisées aujourd'hui. De même que pour certaines opérations bancaires de base : consultation de compte, téléchargement de RIB, virement en ligne… 

Un dispositif d'inclusion social et numérique avec La Banque Postale

Portée par ses valeurs citoyennes de mission de service public, La Banque Postale décide d'agir en faveur de l'inclusion numérique. D'autant que son public est particulièrement concerné : 50 % de ses clients déclarent en pas être en capacité de réaliser seuls leurs démarches en ligne. Soit 28 % de plus que la moyenne nationale. Afin de répondre à cet enjeu, l'établissement déploie cette année un dispositif dans 300 bureaux de poste répartis sur tout le territoire national. Sur place, des médiateurs proposent aux clients un diagnostic pour établir leur niveau d'aptitudes avec le numérique. Ceux qui le souhaitent peuvent ensuite bénéficier d'un accompagnement personnalisé, avec des collaborateurs spécifiquement formés, pour se familiariser avec les automates, les applications et les services en ligne de l'établissement.

Des ateliers de formation sont aussi proposés avec des aidants numériques, à proximité des bureaux de Poste. Ils sont délivrés par des structures partenaires (WeTechCare, FACE, UNPIMMS, Emmaüs Connect) et soutenues financièrement par La Banque Postale. Enfin, pour les plus autonomes, qui savent manipuler l'outil mais qui ne disposent pas de connexion internet, les bibliothèques et des associations offrent gratuitement la mise à disposition des ordinateurs : pour réaliser un CV, effectuer sa recherche d'emploi….

L’humain continue de jouer un rôle majeur

Face aux nouvelles banques 100 % digitales, La Banque Postale a fait le choix de rester physiquement présente auprès de ses clients qui ont besoin d’une relation de proximité notamment avec des conseillers et des chargés de clientèle. Mais aussi, on l'a vu, avec des agents formés spécifiquement pour les aider à la réalisation de différentes tâches numériques. Y compris non bancaires.

*  Baromètre 2018 du Numérique, réalisé par le CREDOC pour l’Etat et l’ARCEP.
**Rapport des défenseurs de droit