Les bonnes résolutions, (aussi) une affaire de partage
En cours de chargement

En cours de chargement

Les bonnes résolutions, (aussi) une affaire de partage

C’est LE sujet qui, comme un éternel refrain, revient aussi bien au sommaire du journal télévisé que dans les conversations animant les dîners en famille. Fin et début d’année riment en effet avec nouveaux objectifs personnels. Et si, pour 2020, ceux que vous vous fixez se tournaient plutôt vers les autres ?

Il y a tout d’abord les grands classiques, de l’arrêt du tabac à la reprise du sport en passant par la perte de quelques kilos superflus. Certains, plus « originaux » s’auto-défieront sur leur capacité à moins s’énerver, à mieux gérer leur argent ou boucler enfin les travaux d’une pièce en jachère depuis plusieurs mois. Si le panel des bonnes résolutions semble infini, nombre de personnes s’orientent vers des challenges personnels. Pourtant, entrevoir les 12 mois à venir comme une nouvelle ère peut aussi être l’occasion de donner à une association. Sous quelle forme ? Là aussi les options sont variées… 

Donner du temps, tout simplement

Structure intervenant sur une thématique qui vous est chère, club de sport de votre enfant qui cherche à se faire prêter main forte, ONG dont une antenne vient de poser ses valises non loin de chez vous etc. : les risques que des associations ne vous ouvrent pas leurs portes si vous annoncer vouloir les soutenir sont minces. Les conditions : accepter d’aider sans faire la fine bouche, sur des actions très souvent opérationnelles (distribution de repas, transport de personnes, participation à des événements…). 

Mettre ses compétences à disposition

C’est votre savoir-faire et votre expérience que vous souhaitez mettre à profit ? Cela réduit sans doute un peu la voilure mais, là encore, vous avez de forte chance de trouver preneur. Pour cela, adressez-vous à la maison des associations la plus proche de chez vous. C’est généralement la structure la mieux placée pour savoir ce qui manque dans les alentours. Une veille active sur le site www.tousbenevoles.org peut aussi vous permettre de trouver la mission qui correspondra le mieux à vos compétences.

Financer une association

Si le temps à consacrer vous manque, il vous est toujours possible de soutenir une association via le don. C’est ce que propose La Banque Postale avec son Service Intérêts Solidaires. Le concept ? Reverser, chaque année, la totalité ou un pourcentage des intérêts de votre livret épargne à une association partenaire de La Banque Postale. Lutte contre l’exclusion / la précarité, action en faveur du logement, de l’insertion etc : votre générosité aura l’embarras du choix.

Et vous, quelles sont vos bonnes résolutions pour 2020 ?