Les labels de l'épargne solidaire et responsable
En cours de chargement

En cours de chargement

Des labels pour vous aider à donner plus de sens à vos placements

Il est possible, aujourd'hui, de placer son argent de manière plus responsable, durable et/ou solidaire en s’adressant à sa banque.

Différents labels ont été créés pour vous accompagner et vous garantir la bonne prise en compte des critères  environnementaux, sociaux ou de gouvernance (ESG) des placements dans lesquels vous souhaitez investir.

Selon une enquête ;publiée par le Forum pour l’investissement responsable (FIR)*, 6 Français sur 10 déclarent accorder une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements.

Mais comment s'y retrouver parmi les différents placements proposés ? En se référant aux différents labels qui existent. Un gage de transparence pour ceux qui sont désireux de participer à une économie plus responsable et durable.
Leurs méthodologies, répondant à des exigences propres à chaque label, offrent ainsi des garanties sur l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans la sélection des titres et les objectifs visés. Un peu à l'image de ce qui s'est passé pour le bio dans les supermarchés.

Deux labels soutenus par les pouvoirs publics pour promouvoir l’Investissement Socialement Responsable (ISR)

Pour l’investissement socialement responsable, c'est le label ISR qu'il faut identifier. Lancé par Bercy en 2016, il ne peut être accordé qu’à des OPC** actions, obligations, diversifiés etc., que vous pouvez loger dans un contrat d’assurance vie, un compte-titres ou une solution d’épargne salariale, par exemple. Pollution, changement climatique, emploi, bien-être au travail, éthique des affaires… Voilà, entre autres, les thèmes mis en avant par les OPC labellisés ISR. Les sociétés de gestion détentrices de ce label ont su démontrer qu’elles avaient mis en place une méthodologie sérieuse afin d’intégrer dans leur processus d’investissement des critères liés à l’environnement, au social et à la gouvernance.

Pour le financement de l’économie verte,  choisissez le label Greenfin créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Il permet de savoir que l’argent est bien investi dans des projets de transition écologique et énergétique. Ce label exigeant exclut, également, les entreprises opérant dans le secteur du nucléaire et les énergies fossiles.

Dans certains cas, ces 2 labels peuvent être attribués au même OPC.

Un label pour les placements d'épargne solidaire

Pour la finance solidaire, recherchez la présence du label Finansol, qui existe depuis 1997. Il est délivré par l’association du même nom. Celui-ci peut aussi bien être obtenu par des OPC que par des produits d’épargne au sens large (contrats d’assurance vie, livrets d’épargne, actions non cotées d’entreprises solidaires, etc.). Il récompense les placements à forte utilité sociale comme la lutte contre l’exclusion, le soutien aux populations fragiles…

Et dans certains cas, certains OPC peuvent s’être vus attribués le label ISR et le label Finansol.

Et parce que le label est un outil utile pour identifier et choisir des placements durables et responsables, la Commission européenne  prévoit de créer une nouvelle catégorie d'écolabel pour les produits financiers dans les prochains mois.

*10 ème enquête Ifop pour le FIR et Vigeo Eiris de septembre 2019
** Organisme de Placement Collectif