Économies d’énergie : comment réduire votre facture ?

05 JUILLET 2018

6 gestes simples pour faire des économies d’énergie au quotidien :

  • Fermez les foyers ouverts tels que les cheminées ou une fenêtre mal refermée.
  • Fermez les volets durant la nuit, ils sont un rempart aux pertes de chaleurs.
  • Posez des rideaux devant les fenêtres pour diminuer l’effet du froid.
  • Obstruez portes et fenêtres par l’installation de joints en mousse et la remise en état des mastics.
  • Isolez les tuyaux d’eau chaude qui passent dans des espaces non chauffés (comme la cave).
  • Installez des films isolants derrière les radiateurs pour renvoyer la chaleur dans la pièce plutôt que sur le mur.

Qu’est-ce que le diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet d’établir un état des lieux de la performance énergétique de votre logement. Il donne une évaluation de votre consommation annuelle d’énergie (chauffage, climatisation, etc.), et une estimation de l’impact de votre logement en termes d'émission de gaz à effet de serre. La lecture du DPE est facilitée par une étiquette qui comprend sept classes allant de A pour la meilleure performance à G pour la plus mauvaise.

Depuis 2006, le DPE est obligatoire en cas de vente ou de location d’un bien immobilier. C’est au propriétaire ou au vendeur que revient la charge d’établir ce document, uniquement par le biais d’un professionnel du bâtiment, et certifié par un organisme accrédité par le Comité français d'accréditation (Cofrac). La durée de validité d’un diagnostic de performance énergétique est de 10 ans. Sachez, en outre, que son tarif n’est pas réglementé : il oscille généralement entre 100 et 250 euros.

Maîtrisez votre consommation grâce au diagnostic de performance énergétique

Le diagnostic de performance énergétique n’est pas seulement informatif. Son objectif est aussi de lutter contre le réchauffement climatique et de proposer aux locataires ou propriétaires des solutions pour faire des économies d’énergie. Pour cela, des recommandations sont adressées aux futurs résidents du logement pour maitriser leur consommation d’énergie. Elles identifient en outre les travaux d’isolation à mettre en œuvre pour lutter contre les déperditions thermiques.

En France, la majorité des constructions immobilières est encore loin de présenter des performances énergétiques satisfaisantes. En effet, en 2012, selon une étude du ministère de l'Ecologie, plus de la moitié (53,6 %) du parc des résidences principales arbore une étiquette énergétique moyenne (D ou E)1, contre seulement 14% qui bénéficient d’étiquettes plus performantes (A, B ou C).

Réalisez des travaux de rénovation et faites des économies !


Pourquoi se lancer dans des travaux de rénovation énergétique ? S’il s’agit avant tout d’améliorer votre confort de vie, les travaux d’isolation permettent aussi d’augmenter la valeur de votre bien et de réduire vos dépenses d’énergie. En effet, un logement bien isolé prémunit contre les déperditions de chaleur excessives et par conséquent, allège votre facture énergétique.

À titre d’exemples, les pertes de chaleur par le toit représentent 25 à 30 % du total des déperditions2, sa bonne isolation fera réaliser des économies substantielles. De même qu’il est recommandé d’entretenir chaque année son installation de chauffage : cela permet de réaliser entre 8 et 12 % d’économies, selon l’ADEME.

Profitez des aides de l’État pour financer vos travaux !

L’État a mis en place toute une série d’aides à destination des particuliers. Un site internet3dédié à la rénovation énergétique a d’ailleurs été créé pour vous accompagner dans vos démarches. S’adaptant à votre situation personnelle, une aide financière est proposée pour engager vos travaux de rénovation énergétique. Parmi les solutions proposées, on trouve l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt4pour la transition énergétique (CITE). Pour en bénéficier, vous devez obligatoirement faire appel à un professionnel "Reconnu garant de l’environnement" (RGE).

Il existe, en outre, des aides locales à l’éco-rénovation. Dans votre département, la collectivité peut vous proposer une aide financière pour améliorer la performance thermique de votre logement. L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) a aussi pour objet d’aider à rénover des logements locatifs privés, en attribuant des subventions aux propriétaires qui réalisent des travaux.

N’hésitez pas à comparer toutes ces aides, parfois cumulables, avant de vous lancer dans vos travaux de rénovation ! Vous pouvez également prendre contact avec un conseiller rénovation info service5. Il évaluera avec vous l’enveloppe de financements que vous êtes en droit d’espérer.

1 http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/CS534_cle099a94.pdf
2
http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/renover/isolation/isolation-toit-murs-planchers
http://renovation-info-service.gouv.fr/mes-aides-financieres
http://www.economie.gouv.fr/cedef/economie-energie-credit-dimpot
http://renovation-info-service.gouv.fr/trouver-un-conseiller/step1