En cours de chargement

En cours de chargement

Alertes fraudes et points de vigilance

Messages d’Alertes de La Banque Postale, sur des tentatives de fraude sur les particuliers et les entreprises. Sont concernés tous les types de fraudes, notamment les mails de phishing, les SMS frauduleux, les faux messages diffusant des malwares, les arnaques pour vous dérober de l’argent, les tentatives de vol de données confidentielles...

Vigilance Fraude : des tentatives en lien avec le contexte du COVID-19

Il_transverse_warning2x.png

Nous vous recommandons de redoubler de vigilance lors de votre navigation sur internet dans cette période troublée.
Les fraudeurs intensifient leurs actions malintentionnées et profitent de la situation pour agir via mails frauduleux, de sms ou d’appel frauduleux et de fausses annonces…

Sachez que La Banque Postale ne demande jamais à ses clients de lui fournir des informations bancaires, ni les codes que vous auriez reçus par sms (pour valider une opération ou activer une fonctionnalité) que ce soit par téléphone ou par e-mail ou par n’importe quel autre moyen.

Les bons réflexes à voir :

  • Soyez vigilant à réception de mails usurpant l’identité de La Banque Postale ou de mails malveillants semblant venir du Ministère de la Santé et autres autorités,
  • Si vous recevez un SMS indiquant que votre service Certicode a été activé ou que vous êtes appelé pour préciser le contenu d’un SMS reçu validant une opération avec Certicode :  mettez fin à la communication et  contactez rapidement votre conseiller habituel, le 3639 (0,15 € TTC/min + surcoût éventuel selon l'opérateur) ou rapprochez-vous de votre Centre financier,
  • Protégez vos informations personnelles et données confidentielles, ne les transmettez jamais par e-mail, sms ou par téléphone,
  • A réception de messages dont la provenance est inconnue ou douteuse , veillez à ne pas cliquer sur les liens ni à ouvrir les pièces jointes et surtout n'y répondez pas. Transférez à alertespam@labanquepostale.fr. et supprimez-les ensuite,
  • Accédez directement aux sites des marques que vous connaissez, ne cliquez pas sur des bannières promotionnelles ou offres trop alléchantes,
  • Vérifiez régulièrement vos comptes bancaires pour identifier toute transaction dont vous ne seriez pas l’auteur,
  • En cas de doute sur une opération de paiement, contactez rapidement votre conseiller habituel, le 3639 (0,15 € TTC/min + surcoût éventuel selon l'opérateur) ou rapprochez-vous de votre Centre financier,
  • Consultez votre espace « Alerte Fraude et points de vigilance » pour rester informé des dernières tentatives de fraude.

Par ailleurs, sur les sujets liés à l'épidémie de Coronavirus, La Banque Postale vous recommande de vous informer à partir de sites officiels : 

L’accès aux sites d’informations doit être réalisé uniquement à partir des navigateurs internet. Il ne faut pas y accéder à partir de liens présents dans les emails. Toute suspicion d’email malveillant doit faire l’objet d’une notification à : alerte-spam@labanquepostale.fr

Nous vous informons pour vous permettre de reconnaître et de déjouer les tentatives de fraude.
A la Banque Postale, notre priorité est de vous accompagner et de vous protéger.

Les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, La Banque Postale et ses collaborateurs ne vous demanderons jamais votre mot de passe ou identifiant BEL ou code que vous pourriez recevoir par SMS. De même, nous ne vous proposerons jamais de passer par les réseaux sociaux pour obtenir un financement.     

Si vous recevez un message sur les réseaux sociaux visant à obtenir de l’argent de votre part pour un service, un produit de placement … :  

  • Ne suivez et n’interagissez qu’avec les pages et les comptes officiels de votre banque repérables grâce au macaron bleu placé à côté du nom de la page ou du compte. 
  • La Banque Postale et ses collaborateurs ne vous proposeront jamais de passer par les réseaux sociaux pour souscrire à un produit, ni de cliquer sur un lien.
il_safe_socialnetwork.png
  • Méfiez-vous des gains trop faciles ou des messages de personne en détresse, ils cachent généralement une escroquerie (gain loterie, placements boursiers ou d’épargne, …). Si vous avez des questions ou des doutes sur le sérieux de la société,  contactez ou vérifiez sur AMF Épargne Info Service avant d’investir  
  • Des commentaires de particuliers faisant la promotion de financement à des conditions exceptionnelles peuvent vous alerter. Méfiez-vous il peut s’agir d’arnaques.
  • Prenez le temps de bien vous renseigner sur votre interlocuteur avant d’agir.

Si vous pensez avoir été victime d’une arnaque sur les réseaux sociaux : 

  • Déposez plainte en expliquant que vous avez été victime d’une arnaque sur les réseaux sociaux et que vous avez envoyé des fonds à telle personne en détaillant le scénario. Ne répondez plus à votre interlocuteur et ne communiquez aucune autre information bancaire ou personnelle.
  • Si vous venez de faire un virement, tentez de le faire annuler et contactez directement votre conseiller bancaire ou votre centre financier au 3639 (service 0,15€/min + prix d'un appel).
  • Surveillez vos comptes régulièrement

Alerte vigilance sur les placements Forex, Crypto-monnaies, Bitcoin, Ethereum, Ripple, Diamants, Vins, Cheptel …

Connaissez-vous les crypto-actifs ou "crypto-monnaies" ?

L’engouement suscité par ces nouveaux actifs a conduit certains acteurs, pas toujours dignes de confiance, à proposer aux épargnants d’y investir.
Nous vous recommandons d’être vigilant et de vous renseigner avant de vous engager !

Des témoignages de clients et des alertes reçus par la plateforme AMF Epargne Info Service le confirment. En pensant spéculer sur la hausse du Bitcoin et d’autres  « crypto-monnaies », vous pouvez perdre vos investissements.

il_tools_search2x.png

Dans ce contexte, les autorités de contrôle sont vigilantes, détectent les offres non autorisées et alertent les acteurs bancaires, les associations de consommateurs ou de défense et plus largement des épargnants.
Plus de 1000 sites ou entités frauduleux (placements atypiques, Forex, les crypto-actifs, livrets d’épargne, crédits, etc.) sont désormais répertoriés sur les cinq listes noires publiées sur le site Assurance Banque Épargne Info Service (ABEIS).
Pour mieux comprendre les risques et décider avec justesse, connectez-vous au service dédié « AMF Protect Epargne ».

Restons tous acteurs de la vigilance ! 

Alerte aux faux email de La Banque Postale

Si vous recevez un e-mail de ce type :

  • Faites-le suivre à l'adresse suivante : alertespam@labanquepostale.fr puis détruisez le,
  • Ne répondez pas à cet e-mail,
  • Ne cliquez sur aucun des liens proposés,
  • Ne communiquez jamais vos codes personnels services en ligne, numéro de carte bancaire, numéro de compte, ni aucune autre information bancaire ou personnelle.
il_contact_complaint2x.png

Si vous avez répondu à ce type d'e-mail, cliqué sur un lien proposé dans l'e-mail ou communiqué vos codes :

  • Modifiez immédiatement votre mot de passe en vous connectant sur votre Espace Client Internet de La Banque Postale ( rubrique "Changer votre mot de passe" dans le menu de gauche)
  • Composez le 3639* choix 2
  • Vérifiez régulièrement sur votre compte les mouvements effectués.

La Banque Postale n'envoie jamais d'e-mail à ses clients leur demandant de fournir des informations personnelles et bancaires (nom, prénom, numéro de carte bancaire, numéro de compte, codes personnels services en ligne, etc.)

La Banque Postale ne demande jamais à ses clients de lui fournir des informations bancaires ni de lui fournir des codes que vous auriez reçu par sms (pour valider une opération ou activer une fonctionnalité), ni par e-mail, ni par téléphone (SMS, appel).

Alerte demande d'informations bancaires

La Banque Postale ne demande jamais à ses clients de lui fournir des informations bancaires.

Si vous arrivez sur un formulaire de ce type par le biais d'un email méfiez vous :

  • L'adresse dans la barre de navigation ne correspond pas à celle de l'Espace Client Internet de La Banque Postale. Elle devrait commencer par : https://voscomptesenligne.labanquepostale.fr
  • Dans la colonne de droite, vous devez toujours vérifier votre dernière connexion, ici elle n'apparaît pas.
il_contact_headphone2x.png

Si vous avez répondu à ce type de formulaire ou communiqué vos codes ou informations bancaires

  • Modifiez immédiatement votre mot de passe en vous connectant sur votre Espace Client Internet de La Banque Postale ( rubrique "Changer votre mot de passe" dans le menu de gauche)
  • Composez le 3639* choix 2
  • Vérifiez régulièrement sur votre compte les mouvements effectués.

De faux emails circulent sur Internet avec pour objet : "La Banque Postale n'est pas responsable à partir de maintenant de votre carte bancaire", ils vous informent d’une alerte à consulter en vous connectant à votre Espace Client Internet.
ATTENTION, ces messages ne proviennent pas de La Banque Postale,
Il s’agit de messages de Phishing qui vous incitent à vous connecter à un faux site et y saisir vos codes personnels services en ligne sous prétexte de rectifier une erreur survenue suite à votre dernière transaction.
Il convient bien entendu de ne pas y donner suite et d'en alerter La Banque Postale.

MISES EN GARDE

Rappel synthétique d’opérations sur lesquelles se sont produites des fraudes massives, avec les recommandations correspondantes.
Quelques exemples : réception de SMS avec un code de sécurité, réception de SMS avec un numéro surtaxé, réception de mails douteux tel qu’un avis de non paiement, un gain à la loterie, un don financier, …

Réception d’un SMS avec un code sécurité

Si vous recevez ce type de SMS alors que vous n’êtes pas en train d’effectuer un achat en ligne ou une opération sensible sur votre Espace Client Internet (par exemple l’ajout d’un nouveau bénéficiaire), alors il s’agit d’une tentative de fraude ou d’une erreur de coordonnées téléphoniques.
Contactez rapidement votre centre financier pour vérification

Réception d’un SMS avec un numéro surtaxé

Si vous recevez un SMS vous incitant à y répondre (par exemple « Bravo, vous avez gagné… Renvoyez GAIN au 00000 »), sachez que le SMS vers ce numéro est surtaxé. Dans ce cas, transmettez le SMS reçu au 33700. Il s’agit d’un numéro court mis en place par l‘association ‘‘SMS+’’ dont les principaux opérateurs Français sont membres.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le  site « http://www.33700-spam-sms.fr/ ».

Proposition de faux prêts bancaires sur Internet

il_contact_complaint2x.png

Des propositions de faux prêts sur Internet sont diffusées par messagerie, à des taux attractifs.
Le fraudeur vous demandera de lui verser des frais (frais de dossier, de notaire, d’avocat, de déblocage, de timbres, etc…) pour la mise en place du dossier, payables avant le déblocage des fonds. Vous n’obtiendrez jamais ce prêt, et les frais que vous avez versés ne vous seront pas rendus. Sachez en outre qu’aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts.
Le fraudeur vous demandera également de lui transmettre certains renseignements pour constituer le dossier de prêt. En réalité, ces données personnelles seront utilisées pour usurper votre identité.

Si vous avez le moindre doute, contactez rapidement votre interlocuteur habituel ou votre centre financier.

* Service 0,15 €/min + prix d'un appel