J'ACCOMPAGNE UNE PERSONNE EN SITUATION DE VIEILLISSEMENT

Pour vous aider à mieux comprendre vos droits et vos obligations tout en écoutant vos propres besoins.

ORGANISER LE MAINTIEN À DOMICILE

Aujourd’hui, le maintien à domicile des personnes âgées constitue un axe prioritaire dans la prise en charge de la dépendance. On entend par maintien à domicile l’ensemble des moyens, des services et des prestations qui permettent à une personne âgée en perte d’autonomie de rester chez elle plutôt que d’être hospitalisée ou admise dans un établissement spécialisé.

Maintien à domicile : les moyens humains
S’il s’agit d’une alternative satisfaisante pour une personne en situation de dépendance qui ne souhaite pas quitter son logement, le maintien à domicile nécessite la mise en place de moyens humains plus ou moins importants en fonction du degré d’invalidité. Ces moyens peuvent être de trois types :

  • l’aide-ménagère : courses, ménage, préparation des repas, aide à la toilette, démarches administratives… elle contribue à maintenir le logement propre et à l’accomplissement des différentes tâches quotidiennes ; - l’auxiliaire de vie : elle possède un diplôme d’Etat qui lui permet de réaliser des soins d’hygiène et des gestes techniques (lever, coucher des personnes alitées, transferts…). Elle assure également l’entretien du logement et les tâches administratives ; 
  • le garde-malade : il intervient chez les personnes âgées fortement dépendantes ou malades qui requièrent une surveillance accrue. Il peut travailler de jour comme de nuit. 

Maintien à domicile : les moyens matériels
Aujourd’hui, les progrès techniques et numériques ont permis aux grandes marques spécialisées de développer une gamme de produits destinés à préserver l’autonomie des personnes en situation de vieillissement. Il existe ainsi de nombreux équipements et accessoires qui facilitent la vie quotidienne de l’aidé, mais aussi les interventions de l’aidant : 

  • hygiène : rehausseur de W.C., poignée de baignoire, baignoire à porte, marchepied… ; - déplacement : canne, monte-escalier, déambulateur… ; - repas : ouvre-boîte électrique, assiette isotherme, couverts ergonomiques, gobelet à bec… ; 
  • aides posturales : ceinture de maintien, matelas anti-escarres, fauteuil de gériatrie… ; - aides domotiques : allumage automatique des lumières, ouverture électrique des volets… 

Maintien à domicile : la téléassistance
En complément des différents moyens humains et matériels mis en place pour maintenir un proche à domicile, il est également possible de recourir à un service de téléassistance. Il s’agit d’un système d’alerte qui permet à une personne en situation de fragilité de prévenir l’un de ses proches ou directement les secours en cas de chute ou de problème. Sur le plan matériel, ce dispositif se décompose en :

  • un boîtier transmetteur qui est installé au domicile de la personne âgée. Il est relié à la prise téléphonique ; 
  • un bracelet ou un collier (émetteur) qui est porté par la personne âgée. En cas de problème, la personne n’a alors qu’à appuyer sur un bouton pour entrer en contact avec un service de sécurité. Ce service peut être assuré par une association de services, une entreprise privée ou encore un service médical d’urgence.