BIEN VIVRE SA RETRAITE

PROTÉGER SON PATRIMOINE,
SES PROCHES

Protéger son conjoint

En fonction de votre régime matrimonial et de la composition de votre famille (notamment en cas de famille recomposée), votre conjoint n’est pas forcément bien protégé si vous veniez à disparaître. Cela peut notamment avoir des conséquences importantes sur le maintien de son niveau de vie, voire même sur son lieu d’habitation.

Il peut alors s’avérer important de prendre des dispositions en le désignant comme bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie, d'un contrat Perspective Transmission, ou d’une assurance décès ou encore en rédigeant auprès de votre notaire un testament.

Préserver son autonomie financière en cas de dépendance

Avec l’allongement de la durée de vie, le risque de devenir un jour dépendant augmente.
On estime qu’aujourd’hui une personne sur 4 âgée de 60 ans et plus meurt en situation de dépendance (1), le risque est donc réel et mieux vaut en parler tant que tout va bien et prendre des dispositions pour permettre de faire face aux conséquences financières et organisationnelles de la perte d’autonomie.
Le coût de la dépendance peut s’avérer très élevé, le patrimoine épargné peut très rapidement être consommé, pour faire face à une situation de perte d’autonomie.

Plusieurs solutions sont à votre disposition afin de préserver votre patrimoine financier.
Vous pouvez par exemple, orienter une partie de votre patrimoine financier sur des contrats avec des sorties en rente ou en capital (comme l’assurance-vie par exemple).
Ou encore si vous ne disposez pas d’une épargne financière vous permettant de prendre en charge les conséquences financières de votre perte d’autonomie, vous pouvez adhérer à un contrat d’assurance dépendance.
Celui-ci prévoit en cas de dépendance le versement d’une rente viagère qui permet de faire face en tout ou partie aux dépenses supplémentaires liées à cette situation.
Les cotisations de ce type d’assurance dépendent de l’âge d’adhésion. S’y prendre jeune permet donc de payer des cotisations moins élevées et plus adaptées à des revenus en baisse arrivé à l’âge de la retraite.

Aider sa famille dès aujourd’hui

Transmettre de son vivant une partie de son patrimoine (immobilier, biens meublés, somme d’argent) peut vous permettre d’aider vos enfants ou petits-enfants à un moment où ils en ont besoin. Pour favoriser cette solidarité intergénérationnelle, des abattements fiscaux sur les donations ont été mis en place par période (15 ans en 2014). Quand il s’agit de sommes d’argent, elles peuvent être placées sur des contrats au nom du donataire (celui qui reçoit). Celui-ci pourra alors utiliser la somme au moment où il en aura besoin. Sur certains contrats comme l’assurance-vie, il est possible pour le donateur d’encadrer l’utilisation des sommes versées en rédigeant un pacte adjoint. Celui-ci peut par exemple définir l’âge à partir duquel le donataire pourra disposer du capital sans accord préalable.

 

Financer ses obsèques

Le passage à la retraite est aujourd’hui le début d’une nouvelle vie, de nouveaux projets, et vous êtes sans doute bien loin de vous préoccuper de vos obsèques ! Et pourtant,  y penser maintenant c’est peut être le meilleur moyen de ne plus avoir à s’en préoccuper ensuite et de vivre sa retraite plus sereinement, tout en préservant ses proches le moment venu.
Vous pouvez ainsi souscrire à un contrat d’assurance obsèques qui permet d’anticiper le financement et/ou la préparation de vos obsèques.

Mentions légales

(1) prix d’un appel local ou selon les tarifs pratiqués par votre opérateur

Prêteur : La Banque Postale Financement – Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance, au capital de 2 200 000 €. Siège social : CS 40014, 1 avenue François Mitterrand 93212 La Plaine Saint-Denis CEDEX. RCS Bobigny 487 779 0355 – Code APE 6492Z. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 09 051 330. La Banque Postale Financement est une filiale de La Banque Postale.

Distributeur / intermédiaire de crédit exclusif du prêteur : La Banque Postale – Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 3 413 734 750 €. Siège social : 115 rue de Sèvres, 75275 Paris Cedex 06 – RCS Paris 421 100 645. Code APE 6419Z, intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 07 023 424.