loading

ACHETER UNE RÉSIDENCE
SECONDAIRE

TROUVER UNE RÉSIDENCE SECONDAIRE

Vous commencez à réfléchir à ce nouveau projet immobilier. Que vous soyez ou non déjà propriétaire de votre résidence principale, définissez votre budget achat résidence secondaire et découvrez les bonnes questions à se poser en amont de cet investissement.

Bien choisir votre bien

Déterminez vos critères de sélection :

  • Logement neuf ou ancien,
  • Habitation individuelle ou en collectif,
  • Avec travaux ou « prêt à vivre ».

Soyez attentif aux éléments qui valorisent le bien : parking, balcon ou terrasse, proximité du lieu de travail, des écoles, des commerces, des transports en commun, absence de nuisances sonores...
Tous ces critères seront importants dans la vie quotidienne et seront des atouts pour une revente future.

Définir votre budget

Une résidence secondaire c’est un rêve et du plaisir pour votre temps libre (vacances, week-ends, retraite,…). Ce peut être aussi l’occasion de se constituer un patrimoine immobilier alors même que les prix de l’immobilier ne permettent pas forcément l’acquisition de sa résidence principale. Il est toutefois nécessaire de prévoir un budget complémentaire à allouer à cette résidence secondaire.

Avant de lancer vos recherches, prenez donc un peu de temps pour évaluer votre budget de vie global intégrant ce second logement. Cela vous permettra de mieux évaluer votre capacité d’achat et de mieux cibler les biens à visiter.

Calculer les frais

Pour préparer plus sereinement le budget global de votre projet immobilier, il convient d’anticiper l’ensemble des frais :

  • L’assurance emprunteur,
  • Le coût des garanties et des frais de dossiers dans le cadre de votre financement,
  • Les frais de notaire et de mutation pour l’acte d’achat,
  • Les frais d’agence,
  • La taxe foncière,
  • Les frais d’aménagement et de déménagement,
  • Les premières charges de copropriété dans le cas d’un appartement.

Considérer la fiscalité liée à l’acquisition et la cession d’une résidence secondaire

La résidence secondaire ne bénéficie pas de toutes les mesures d’incitation fiscales prévues pour la résidence principale.

Par exemple, le crédit d’impôt « développement durable » est réservé aux dépenses de travaux améliorant la performance énergétique de la résidence principale, les travaux effectués en résidence secondaire ne pouvant pas en bénéficier.

En revanche, la cession de la résidence secondaire bénéficie de l’exonération d’impôt sur le revenu après un délai de détention de 22 ans (hors prélèvements sociaux). Les plus values réalisées lors de la vente ne sont donc soumises à l’impôt sur le revenu au taux forfaitaire de 19% que si le délai de détention est inférieur à 22 ans.

Mentions légales

Prêteur pour le crédit à la consommation : La Banque Postale Financement – Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance, au capital de 2 200 000 €. Siège social : 34 rue de la Fédération, 75737 Paris Cedex 15 – RCS Paris 487 779 035 – Code APE 6492Z. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 09 051 330. La Banque Postale Financement est une filiale de La Banque Postale • Distributeur / intermédiaire de crédit exclusif du prêteur : La Banque Postale – Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de. Siège social : 115 rue de Sèvres, 75275 Paris Cedex 06 – RCS Paris 421 100 645. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 07 023 424.

Un Prêt épargne-logement peut également financer l'achat d'une résidence secondaire, si vous l'utilisez à titre personnel et familial, sans la louer.
Attention : les Plans épargne-logement ouverts depuis le 1er mars 2011 ne permettent plus de financer une résidence secondaire.
Vous ne pouvez en revanche pas prétendre, pour l'achat d'une résidence secondaire, aux prêts aidés comme le Prêt à taux zéro Plus, le Prêt conventionné (PC) et le Prêt à l'accession sociale (Pas) qui sont réservés au financement de votre résidence principale.