ACHETER UNE RÉSIDENCE
SECONDAIRE

S'ENGAGER

Vous commencez à réfléchir à ce nouveau projet immobilier. Que vous soyez ou non déjà propriétaire de votre résidence principale, définissez votre budget achat résidence secondaire et découvrez les bonnes questions à se poser en amont de cet investissement.

Négocier

Une négociation est possible, surtout si le bien est en vente depuis longtemps ou si des travaux importants sont à réaliser. Si le montant vous paraît plus élevé que le prix du marché, faites une contre-proposition.

S’engager vers un achat

La nature du bien acheté implique pour l’acheteur des modalités d’engagement distinctes.

Les principaux cas sont :

  • Offre d’achat écrite,
  • promesse ou compromis de vente pour un bien existant
  • contrat de réservation dans le cadre d’un programme neuf (vente en l’état futur d’achèvement)
  • contrat de construction de maisons individuelles si vous choisissez une maison sur catalogue proposée par un constructeur
  • contrat d’architecte si vous préférez confier à un architecte la conception des plans de votre future maison.

Notre conseil : à ce stade, vérifier auprès de votre banquier votre capacité d’emprunt car vous mentionnerez les modalités de financement de votre futur bien (avec ou sans prêts immobiliers). Le financement avec prêts constituera alors une condition suspensive de l’acte pour mettre fin à votre engagement d’achat, en cas de non obtention des financements.

Découvrez les différences entre ces différentes formes d’engagement                             

Changer d’avis et vous rétracter

Quelle que soit la forme de ce premier engagement, vous pouvez encore changer d’avis et vous rétracter .

Vous disposez d’un délai de 7 jours pour envoyer par lettre recommandée votre rétractation, dans le cadre de :

  • un compromis signé pour un bien existant
  • un contrat de réservation pour un achat d’ appartement sur plans (en vefa),
  • dans le cadre d’un CCMI signé directement avec le constructeur, si vous faites construire votre maison

Comprendre les conditions suspensives

Au-delà des délais réglementaires de rétractation, différentes conditions suspensives peuvent mettre également fin au processus d’achat :

  • Condition suspensive d’obtention des prêts nécessaires au financement de votre acquisition.
  • Condition suspensive liée aux aléas techniques (non obtention des certificats de conformité, préemption de la ville).

Mentions légales

Prêteur pour le crédit à la consommation : La Banque Postale Financement – Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance, au capital de 2 200 000 €. Siège social : 34 rue de la Fédération, 75737 Paris Cedex 15 – RCS Paris 487 779 035 – Code APE 6492Z. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 09 051 330. La Banque Postale Financement est une filiale de La Banque Postale • Distributeur / intermédiaire de crédit exclusif du prêteur : La Banque Postale – Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de. Siège social : 115 rue de Sèvres, 75275 Paris Cedex 06 – RCS Paris 421 100 645. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 07 023 424.

Un Prêt épargne-logement peut également financer l'achat d'une résidence secondaire, si vous l'utilisez à titre personnel et familial, sans la louer.
Attention : les Plans épargne-logement ouverts depuis le 1er mars 2011 ne permettent plus de financer une résidence secondaire.
Vous ne pouvez en revanche pas prétendre, pour l'achat d'une résidence secondaire, aux prêts aidés comme le Prêt à taux zéro Plus, le Prêt conventionné (PC) et le Prêt à l'accession sociale (Pas) qui sont réservés au financement de votre résidence principale.