ACHETER UN BIEN
POUR LOUER

ACHETER POUR LOUER

Que vous soyez ou non déjà propriétaire de votre résidence principale, l’immobilier est aussi un placement pour vous permettre de constituer un capital sur le long terme ou de bénéficier d’avantages fiscaux, selon les dispositifs spécifiques à l’investissement locatif.

Définir votre objectif

Pour être intéressant, l’investissement locatif doit être anticipé et envisagé sur une période longue.

La rentabilité de l’opération dépend en effet :

  • Des évolutions des règles fiscales,
  • De la capacité à louer facilement le bien et du respect par le locataire du bon paiement des loyers.

Découvrez pourquoi penser à l’investissement locatif.

Préparer son achat locatif

Commune dynamique en termes de croissance de population, quartier bien desservi par les transports en commun, doté d’infrastructures commerciales... il faut bien choisir l’emplacement de votre futur investissement immobilier pour faciliter sa location.

Consultez également les annonces immobilières, pour connaître le taux de logements vacants dans le quartier choisi et les tarifs pratiqués à la location.

Définir votre budget

Evaluez  votre budget, au moment de lancer vos recherches, afin de mieux cibler les biens à visiter. Ce budget doit tenir compte :

  • Du montant de votre apport personnel,
  • Du montant d’emprunt possible qui dépend de votre capacité de remboursement mensuel (environ 30% du montant de vos revenus nets mensuels)
  • Des frais supplémentaires (frais d’agence, de notaire, de garantie …).

Calculer les frais

Pour préparer plus sereinement le budget global de votre projet immobilier, il convient d’anticiper l’ensemble des frais :

  • L’assurance emprunteur,
  • Le coût des garanties et des frais de dossiers dans le cadre de votre financement,
  • Les frais de notaire et de mutation pour l’acte d’achat,
  • Les frais d’agence,
  • La taxe foncière,
  • Les frais d’aménagement et de déménagement,
  • Les premières charges de copropriété dans le cas d’un appartement.

Considérer la fiscalité liée à l’investissement locatif

Les loyers perçus sont imposables à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Ils doivent ainsi être déclarés auprès de l’administration fiscale dans votre déclaration de revenus annuelle. Les règles d’imposition différent selon que le bien est loué vide ou meublé.

Simplifier la gestion de son investissement locatif

Déléguer la gestion de son bien à une agence immobilière peut vous décharger des démarches, en contrepartie d’honoraires compris généralement entre 5 et 10 % des loyers charges comprises. Par ailleurs, ces honoraires sont déductibles de vos revenus fonciers.

Toujours pour préserver votre patrimoine immobilier, il peut être intéressant de souscrire à une assurance, sous la forme d’une classique assurance loyers impayés ou de la récente garantie universelle des risques locatifs, GRL.

Bon à savoir : Les honoraires versés à une agence de gestion locative et les primes d’assurance couvrant le risque de loyers impayés constituent des charges déductibles de vos revenus fonciers.

Mentions légales

Prêteur pour le crédit à la consommation : La Banque Postale Financement – Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance, au capital de 2 200 000 €. Siège social : CS 40014, 1 avenue François Mitterrand 93212 La Plaine Saint-Denis CEDEX. RCS Bobigny 487 779 035 – Code APE 6492Z. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 09 051 330. La Banque Postale Financement est une filiale de La Banque Postale • Distributeur / intermédiaire de crédit exclusif du prêteur : La Banque Postale – Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 3 413 734 750 € . Siège social : 115 rue de Sèvres, 75275 Paris Cedex 06 – RCS Paris 421 100 645. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 07 023 424.