En cours de chargement

En cours de chargement

Je rénove ou je fais des travaux dans mon logement

Découvrez toutes nos solutions de prêts immobiliers et nos conseils pour vous accompagner dans votre projet.

Avant de vous lancer, pensez à vous poser les bonnes questions  :

Comment bien choisir mes artisans avant les travaux ?

Faites confiance aux expériences de votre entourage

Il n’est pas simple de choisir un artisan pour réaliser des travaux chez soi, et encore plus lorsque l’on fait appel pour la 1ère fois à des corps de métier auxquels on n'a pas eu affaire jusqu’à présent.
Le moyen le plus sûr et le plus sécurisant est de faire appel à votre entourage : vos amis ou votre famille vous recommanderont sans aucun doute un artisan qui a fait du bon travail chez eux et, de la même manière, ils sauront indiquer ceux qui ne les auraient pas satisfait.
En faisant confiance aux expériences de votre entourage, vous pouvez ainsi vous assurer du sérieux des artisans auxquels ils ont déjà fait appel, et vous rendre par vous-même du résultat obtenu.
Si vous n’avez pas la possibilité de vous faire recommander, vous pouvez  demander à l’artisan de vous fournir des références, comme par exemple des photos des chantiers réalisés, voir même prendre contact avec d’anciens clients.

Rencontrez personnellement les artisans

Avant de vous proposer tout devis, l’artisan doit vous proposer un rendez-vous à votre domicile afin de pouvoir estimer l’étendue exacte des travaux à entreprendre.

Cette visite vous permettra aussi d’échanger sereinement avec ce professionnel à propos de votre projet, de lui faire part de tous vos souhaits et contraintes concernant les travaux que vous envisagez.

L’artisan doit pouvoir vous conseiller quant aux travaux que vous souhaitez entreprendre en vous donnant son avis de professionnel. 

Assurez-vous de l’existence et du statut légal de l’artisan

Pour être sûr du sérieux d’un artisan, vous devez vous assurer qu’il a déclaré officiellement son activité et qu’il correspond bien aux critères définis par l’administration pour se prévaloir de sa qualité d’artisan.

En effet, les vrais professionnels sont immatriculés au registre des métiers et indiquent généralement leur numéro SIRET sur leur devis, qu’ils soient artisans ou autoentrepreneurs.

Vous pouvez consulter la liste des artisans qui correspondent auprès de la Chambre de métiers et de l’artisanat de votre département qui délivre à chacun d’eux une carte d’identification. 

Vérifiez que l’artisan est bien affilié aux assurances obligatoires

L’artisan que vous allez choisir doit pouvoir vous présenter sur simple demande les assurances obligatoires :

  • L’assurance responsabilité civile professionnelle : cette assurance couvre les dommages engendrés par une erreur de l’artisan, les fautes commises durant le temps de travail et tout manquement vis-à-vis du client
  • La garantie décennale : souscrite uniquement pour les travaux de gros-œuvre, elle couvre les dommages observés après la réception des travaux pendant 10 ans
  • La garantie de parfait achèvement : elle couvre les défauts de conformité durant la première année suivant la réception des travaux
  • La garantie du délai de livraison : permet un remboursement au cas où les dates de début et de fin des travaux ne seraient pas respectées.

Toutes ces assurances peuvent vous éviter de longues procédures en justice et des démarches qui peuvent s’avérer pénibles. 

Préférez des artisans certifiés ou labellisés

Une des manières d’appréhender et de s’assurer du sérieux d’un artisan est de vérifier s’il est certifié et/ou s’il a obtenu certains labels reconnus dans le domaine du bâtiment. C’est l’assurance que l’artisan respecte les normes et procédures en vigueur dans sa profession. Notamment, l’ensemble des certifications "Qualibat", destinées aux artisans du bâtiment, sont gages de professionnalisme et de compétences. 

Faites réaliser plusieurs devis

N’hésitez pas prendre rendez-vous avec plusieurs artisans afin d’obtenir plusieurs devis. Pour faire un bon choix, le minimum recommandé est de deux, trois devis permettant de se faire une meilleure idée des prix pratiqués.
Il est important d’obtenir des devis précis qui détaillent la nature des travaux, les matériaux prévus, la date envisagée de leur commencement, leur délai approximatif, l’affiliation aux assurances obligatoires de l’artisan, etc.
Les prix pratiqués par des artisans d’un même corps de métier peuvent varier, et il est donc important de comparer les éléments comparables de chacun des devis.

Vérifiez les modalités de paiement avant le début des travaux

Ces modalités de paiement doivent être indiquées sur le devis.
La pratique prévoit le paiement en trois fois : un premier versement au début des travaux qui correspond à un acompte, un autre au milieu en fonction de l’état d’avancement des travaux (selon l’ampleur des travaux, il peut y avoir plusieurs versements intermédiaires, qui dans ce cas, doivent être précisés sur le devis), et le dernier à la fin des travaux après contrôle et vérification par vos soins, des travaux réalisés. 

La Banque Postale peut vous accompagner dans la recherche d’un artisan spécialisé dans la transition énergétique.

Comment optimiser la consommation d’énergie de mon logement ?

Si vous souhaitez réaliser des travaux pour optimiser la consommation d’énergie de votre logement, vous pouvez peut être bénéficier d’aides financières telles que l'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt transition énergétique.

L’artisan que vous choisissez doit obligatoirement être titulaire d'un signe de qualité "Reconnu garant de l'environnement" (RGE) et pour lequel le professionnel a, entre autres, reçu une formation.

Pour vous accompagner dans ce projet La Banque Postale vous propose de :

 

Devez-vous réaliser une déclaration préalable de travaux ou déposer un permis de construire ?

Comment choisir entre permis de construire et déclaration de travaux ? Dans les 2 cas, ces documents administratifs permettent de vérifier qu'un projet de construction est conforme aux règles d'urbanisme.

Le permis de construire est exigé pour :

  • Les constructions de plus de 40 m² de surface de plancher ou la création d'un niveau supplémentaire à l'intérieur d'un bâtiment, créant une augmentation de la surface d'habitation de plus de 40 m² de surface de plancher  (s'il n'y a pas de PLU, ou si ces travaux portent la surface totale de la construction à plus de 150 m², ce seuil est abaissé à 20 m²) ;
  • Le changement de destination d'un bâtiment, dès qu'il y a modification de la structure porteuse ou de la façade du bâtiment ;
  • La modification du volume de l'habitation lorsqu'il y a création d'une ouverture sur un mur extérieur.

La déclaration préalable de travaux est nécessaire pour :

  • La création d'une construction nouvelle d'une surface de plancher supérieure à 5 m² et inférieure à 20 ou 40 m² (au-delà, il faut un permis de construire) ;
  • Les modifications de l'aspect extérieur d'une habitation, que ces modifications soient visibles ou non depuis la rue (création ou modification des ouvertures extérieures telle que la pose de fenêtre de toit de type Velux) ;
  • Le changement de destination d'un bâtiment ;
  • L'aménagement des combles si la surface créée est supérieure à 10 m² de surface de plancher.