ASSOCIATION POUR LE DROIT À L'INITIATIVE ÉCONOMIQUE

Partout en France, aider les personnes en situation de précarité économique à créer leur micro-entreprise grâce au "microcrédit accompagné"

UTILISATION DES DONS

A quoi serviront vos dons ?

Grâce aux dons collectés, le Fonds Adie financera les services d’accompagnement offerts aux micro-entrepreneurs, tels que : des formations à la création d’entreprise, des conseils adaptés à chaque créateur et du coaching personnalisé.

Par exemple :  

  • des accompagnements personnalisés en région : l’Adie est présente partout en France et dans les départements d’Outremer au travers de 120 antennes dans lesquelles elle propose à tous ses micro-entrepreneurs un accompagnement personnalisé avant, pendant et après la création de leur activité.
  • le programme Adie CréaJeunes : destiné aux 18 - 32 ans, ce programme intensif de 6 à 8 semaines propose gratuitement à des jeunes qui veulent créer leur entreprise mais ne savent pas comment faire, des modules de formation et un coaching personnalisé pour monter pas à pas leur projet. Ensuite, ils pourront accéder à un microcrédit et à un accompagnement pendant plusieurs mois.

 

Grâce à vos dons :

  • vous financez le soutien et l’accompagnement dans la durée des chômeurs créateurs d’entreprise,
  • vous leur permettez de créer leur propre emploi,
  • et vous leur donnez un maximum de chances de réussite.

Exemples de créateurs financés et accompagnés par l’Adie

Yao, 27 ans, créatrice d’une boutique de prêt-à-porter et accessoires de mode

Pour son projet, Yao passe une première étape importante en collectant les fonds nécessaires. Cependant, elle se sent perdue face à toutes les notions de gestion d’entreprise et souhaite se former. Pôle Emploi lui indique alors le programme CréaJeunes de l’Adie.

« Les bénévoles de l’Adie ont l’expérience du monde de l’entreprise. Ils nous montrent comment bien présenter notre projet devant des partenaires et nous donnent des conseils détaillés tant sur les démarches de publicité que sur les éléments financiers. C’est une bonne préparation qui va étape par étape. Sans la formation CréaJeunes de l’Adie, je n’aurais pas créé car j’avais les idées mais je ne savais pas par quelles étapes je devais passer. »

 

Bruno Sarmiento, 53 ans, vendeur de produits artisanaux d’Amérique latine sur les marchés

Grâce à un microcrédit de 4000 euros, Bruno achète le matériel nécessaire pour installer son stand. Il a également été accompagné par sa conseillère Adie dans les démarches de création.

« Ne parlant pas très bien français et ne connaissant pas du tout le système, j’avais besoin que l’on me donne des conseils sur les étapes de création mais aussi sur la comptabilité. Aujourd’hui je connais beaucoup plus d’éléments sur la gestion quotidienne de mon activité et je suis plus sûr dans mes démarches. »