COMMENT PASSER MON CODE DE LA ROUTE AVEC LA POSTE ?

Pour passer le Code de la route avec La Poste, rien de plus simple !

Ici, on vous dévoile tous en 5 étapes clés :

  • Rechercher un centre d’examen,
  • Sélectionner une session,
  • Réserver une place,
  • Préparer ses pièces justificatives pour le jour de l’examen,
  • S’entraîner pour le Code de la route (en 10 questions).
Comment passer mon code de la route avec La Poste ? - recherche centre d'examen - La Banque Postale

Etape 1 : Rechercher un centre d’examen

Pour commencer, rendez-vous sur le site « Passer l’examen du Code avec La Poste », puis renseigner dans le champ appliqué aux «  candidats » :

  • le code postal de votre habitation
  • et la date à laquelle vous souhaitez passer votre examen.

Le système de réservation du site  « Passer l’examen du Code avec La Poste » vous proposera un lieu et une date en fonction des sessions restantes.

Bon à savoir

Vous pouvez également consulter la liste des 500 centres d’examen de La Poste depuis un bureau de poste.

Comment passer mon code de la route avec La Poste ? - recherche session - La Banque Postale

Etape 2 : Sélectionner une session

Ensuite, vous n’avez qu’à sélectionner la session qui vous convient et valider votre session en cliquant sur «  Réserver ».

Comment passer mon code de la route avec La Poste ? - reservation en ligne - La Banque Postale

Etape 3 : Réserver une place

Pour réserver votre place, vous devez vous créer (si ce n’est déjà fait) un compte sur « l’Espace La Postale » à partir des informations suivantes : adresse e-mail, nom et prénom, date de naissance, téléphone et votre code NEPH. Le code NEPH vous est délivré lors de votre première inscription au permis de conduire. Le paiement s’effectue en ligne et ne vous coûterait que 30 euros TTC par personne et par passage et ce quel que soit le prestataire ou l’auto-école.

Bon à savoir

Si vous souhaitez vous désister, vous disposez d’un délai de 48h avant l’examen et la somme versée vous sera remboursée sous 48h.

Comment passer mon code de la route avec La Poste ? - pièces justificatives - La Banque Postale

Etape 4 : Préparer ses pièces justificatives* pour le jour de l’examen

Le jour de l’examen, n’oubliez pas les documents suivants :

  • Une pièce d’identité validée
  • Un passeport officiel
  • Un titre de séjour en cours de validation

Ils certifient votre identité et vous octroient le droit de passer les épreuves théoriques et de pratique du permis de conduire. D’autres documents peuvent vous être demandés, consulter la FAQ du site « Passer mon examen du Code avec La Poste ».

*Liste non exhaustive

Etape 5 : S’entraîner pour le Code de la route (en 10 questions)


Petit entraînement au Code de la route
en 10 questions

Le Code de la route fait peau neuve !

Au programme, 10 nouveaux thèmes.
À cette occasion, nous vous avons préparé un mini-test
pour faire un point sur quelques notions importantes.
Prêt(e) ? C’est parti !

La circulation routière
Les autres usagers
La route
Le conducteur
Les notions diverses
Les premiers secours
Les précautions avant de quitter son véhicule
La mécanique et les équipements
La sécurité du passager
L’environnement
Bien joué !
Vous connaissez la règle d’or :
en cas d’absence de marquage au sol,
priorité aux véhicules venant de votre droite !
Prenez bien le temps d’analyser l’image.
Vous pouvez appliquer ici une règle d’or :
en l’absence de marquage au sol à un croisement,
priorité à droite !
Petite astuce pour différencier gauche et droite ?
Pensez à la main avec laquelle vous écrivez !

Je dois céder le passage au véhicule rose qui arrive à droite

yield
Bonne réponse !
Vous l’avez bien compris, l’attention et la concentration
sont les clés d’une conduite sereine.
Le mot-clé à garder à l’esprit pour caractériser les autres usagers : inattendu.
Vos maîtres mots face à cela : attention et concentration !
Ne considérez jamais que vous savez à 100% comment les autres vont agir.

Il existe des incertitudes sur le comportement
que va adopter ce piéton

crossing
Bien vu !
Sur autoroute, par temps de nuit c’est feux de croisement obligatoires !
Pour rappel : sur une route non éclairée, roulez en feux de route et dans une
ville bien éclairée, roulez en feux de position seuls.
Prenez quelques minutes pour revoir les usages des feux.
Voici 2 astuces :
  • Dites-vous d’abord que les feux de position sont des « veilleuses », ils n’éclairent donc
    que très peu et doivent être utilisés quand le soleil se lève, se couche ou dans une ville bien éclairée.
  • A contrario, les feux de route sont des feux « pleins phares », qui éblouissent et
    servent sur les routes sans aucun éclairage quand il n’y a pas de voiture en face.
Sur autoroute, pas de doute : on allume les feux de croisement !

Je circule sur autoroute de nuit. Je roule :

night_highway
Tout à fait !
Une pause est en effet indispensable si vous vous sentez fatigué(e).
Au moindre signe de fatigue, une seule solution :
vous arrêter pour faire une pause !

Je conduis depuis plusieurs heures...
et je commence à être fatigué(e).

sleep
Bravo !
Vous êtes conscient(e) des risques qu’engendre le défaut d’assurance.
Juste un conseil : avant de monter dans votre carrosse, pensez aux papiers !
Evitez cependant de les laisser dans votre véhicule.
Pour l’instant, vous êtes concentré(e) sur votre permis.
Mais n’oubliez pas que pour conduire, il vous faudra un véhicule…
mais aussi des papiers en règle !
En cas de défaut d’assurance, les conséquences sont lourdes :
  • une amende de 3 750 €
  • la suspension de votre permis
  • ou la confiscation de votre véhicule
Selon votre situation, votre permis peut également
être annulé avec interdiction de le repasser pendant 3 ans.

Si l’assurance de mon véhicule n’est pas à jour, je risque :
(3 réponses)

insurance
Vous avez bien en tête les 3 mots à retenir : protéger, alerter et secourir.

Quelques 1ers gestes indispensables :
  • Baliser la zone avec un triangle lumineux
  • Enfiler votre gilet pour être bien visible
  • Ne déplacer la victime qu’en cas de risque immédiat
    (incendie, victime située au milieu de la route…)
  • Placer la victime en position latérale de sécurité,
    après avoir pris conseil auprès des secours
  • Ne pas enlever le casque des motards
Nouveauté de l’examen du code de la route, une introduction aux gestes de premiers secours ! En cas d’accident, votre rôle : protéger, alerter puis secourir.
Quelques 1ers gestes indispensables :
  • Baliser la zone avec un triangle lumineux
  • Enfiler votre gilet pour être bien visible
  • Ne déplacer la victime qu’en cas de risque immédiat
    (incendie, victime située au milieu de la route…)
  • Placer la victime en position latérale de sécurité,
    après avoir pris conseil auprès des secours
  • Ne pas enlever le casque des motards

Un accident s’est produit. Avant d’appeler les secours, je vérifie si la victime :

(http://www.securite-routiere.gouv.fr/)
accident
Respire
Est consciente
Bien vu !
Ne pas laisser un enfant seul dans la voiture fait
partie des précautions à prendre avant de quitter le véhicule.
Même si votre chère petite tête blonde dort paisiblement,
ne le(la) laissez pas seul(e) dans la voiture si vous vous absentez.

Mon enfant est à l’arrière de la voiture et s’est endormi. Je dois aller faire une course. Je peux le laisser dans la voiture.

little_boy
Bravo !
Vous avez apparemment bien en tête
l’importance d’un bon entretien des équipements d’un véhicule.
Dites-vous que des essuie-glaces…
c’est un peu comme une brosse à dents.
Il faut les changer régulièrement !
Cela vous garantira notamment une bonne visibilité.
2l d’eau/minute : la quantité d’eau évacuée
par un essuie-glace en bon état, contre 80cl sinon

Les essuie-glaces :

rain
Doivent être vérifiés une fois par an
Permettent d’optimiser la visibilité par mauvais temps
Bravo, vous semblez connaître les nouvelles technologies qui équipent les véhicules !
N’hésitez pas à vous renseigner régulièrement auprès de vos
moniteurs d’auto-école qui sont bien informés sur ces nouveautés.
A ne pas oublier : même avec ces technologies, vous devez avoir dans votre
véhicule un gilet de sécurité et un triangle de signalisation !
Ce système n’est pas encore très connu…
L’occasion pour vous de le découvrir !
A partir de 2018, tous les nouveaux véhicules en seront équipés.
En cas de choc important, le véhicule est géolocalisé et les secours alertés.
Le but ? Réduire le délai d’intervention, notamment en zone rurale.
A ne pas oublier : même avec ces technologies, vous devez avoir dans votre véhicule un gilet de sécurité et un triangle de signalisation !

Mon véhicule est équipé d’un système d’appel d’urgence

(http://www.securite-routiere.gouv.fr/)
emergency_call
Il est géolocalisé
Les secours sont automatiquement appelés en cas d’accident
Bien vu !
Des pneus sous-gonflés entraînent
une surconsommation de carburant et polluent l’air.
Un conseil : vérifiez régulièrement leur pression, tout particulièrement avant les longs trajets !
Se déplacer en bus quand cela est possible, désactiver la climatisation…
autant d’éco-gestes importants bien sûr !
Vous ne le saviez sûrement pas mais l’état de vos pneus compte aussi !
8%, c'est la surconsommation de carburant pouvant être liée à des pneus sous gonflés

Si mes pneus sont sous-gonflés, mon véhicule consomme plus de carburant :

deflated_tyre

Votre score

Vous avez bonnes réponses

Ne baissez pas les bras ! Réussir le Code de la route nécessite une bonne préparation. Relisez bien au préalable votre livret et entraînez-vous au maximum (en ligne par exemple). Au moindre doute, posez des questions ! Cela vous permettra d’éclaircir des points encore sombres.

Bon courage !
Toutes les infos sur le site de la sécurité routière

Vous avez bonnes réponses

Vous êtes sur la bonne voie ! L’apprentissage du Code de la route n’est pas une mince affaire. Soyez régulier, lisez votre livret et faites le maximum de tests dans votre auto-école ou sur internet. Reprenez bien ensuite les questions qui vous ont posé problème. Vous avez des interrogations sur certaines règles ? N’hésitez pas en parler avec les moniteurs de votre auto-école !

Bon courage !
Toutes les infos sur le site de la sécurité routière

Vous avez bonnes réponses

Vous êtes (presque) prêt(e) à vous lancer ! Vous avez de bons réflexes et disposez de bonnes connaissances. Soyez réguliers dans votre préparation et faites encore quelques tests dans votre auto-école ou sur internet pour préparer un maximum de questions.

Bon courage !
Toutes les infos sur le site de la sécurité routière