Reprendre le volant après le déconfinement
En cours de chargement

En cours de chargement

Reprendre le volant après le déconfinement

Le déconfinement devrait débuter à partir du 11 mai prochain, les déplacements en voiture pourront reprendre plus librement. Pour aller au travail, pour faire les courses ou pour revoir des proches, de nombreux automobilistes attendent ce moment. Nous faisons le point sur les précautions à prendre avant de vous lancer à nouveau sur les routes.

Limiter ses déplacements au nécessaire

A partir du 11 mai les règles limitants les déplacements vont se relâcher, plus d’attestation requise. Pour autant, on ne circulera librement que dans un rayon de 100 km autour du domicile. Au-delà, il faudra justifier d’un « motif impérieux, familial ou professionnel». Rappelons que pour éviter l’arrivée d’une nouvelle vague épidémique, chacun doit s’assurer de limiter au maximum les risques d’être contaminé. C’est la raison pour laquelle les rassemblements restent limités à 10 personnes et qu’il est déconseillé de se déplacer à plusieurs dans une voiture. Cette nouvelle liberté doit être utilisée avec responsabilité.

Vérifier l’état de votre véhicule

Si votre véhicule est resté à l’arrêt de manière prolongée. Vous pouvez préparer son retour sur la route en vérifiant les niveaux d’huile moteur, de liquides de frein et de refroidissement. N’oubliez pas de contrôler la pression des pneus, le bon fonctionnement des essuie-glaces, des phares et des clignotants, ainsi que l’état de charge de la batterie. Vous pouvez également nettoyer le pare-brise s’il a pris la poussière. Si votre voiture n’a pas pu passer le contrôle technique, une prolongation exceptionnelle de 3 mois est accordée. Au déconfinement, les garages seront plus largement ouverts, vous pourrez faire réparer votre véhicule s’il le nécessite.

Adapter votre conduite

Au moment de prendre le volant, souvenez-vous que les piétons mais aussi les animaux, sangliers, chevreuils, cerfs, ont pu s’habituer à la baisse prolongée de la circulation. A la ville, comme à la campagne, il est conseillé de redoubler d’attention pour la sécurité de tous. Des embouteillages sont à redouter aux heures de pointes. Décalez vos trajets si cela vous est possible afin de ne pas engorger les routes. Enfin, n’oubliez pas que vous avez pu perdre l’habitude de conduire sur des trajets longs ou fatigants. Il est possible qu’ils vous éprouvent plus qu’à l’habitude. Restez attentif à cette possibilité.

En cas de panne ou d’accident

En cas de panne ou d’accident, procédez comme en temps normal. La continuité du service est assurée. N’hésitez pas à faire appel à l’Assistance Auto de Mutuaide* mise à votre disposition par La Banque Postale Assurances. Elle répondra à vos besoins, et s’assurera que le service est adapté aux exigences de l’épidémie afin de vous venir en aide en toute sécurité.

Amorcer une réflexion sur le recours à la voiture

Les semaines, qui viennent de passer, ont obligé tout un chacun à juger de l’opportunité de se déplacer. Si cela a été une contrainte, cette période a vu une forte baisse des pollutions atmosphériques et sonores. Ainsi, il est estimé que la baisse de la pollution atmosphérique au niveau européen aurait épargné 11 000 vies depuis le début du confinement. Cette parenthèse pourrait être l’opportunité de repenser l’utilisation que l’on a de son véhicule. D’ores et déjà certaines collectivités locales s’organisent pour favoriser les déplacements à vélo.

Infos utiles

Un Tchat a été mis en place par la Police Nationale pour répondre aux questions liées aux mesures mises en place dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. En savoir plus.

* Mutuaide Assistance est à votre écoute 24/24 et 7/7 au 01 45 16 43 85 (service gratuit + prix appel)