Une reconversion à 69 ans, c'est possible !

22 AOÛT 2018

Rupture de contrat, subie ou voulue, longue période de chômage, changement de vie… La vie n'est pas un long fleuve tranquille et à l'approche de la retraite, quel que soit le motif, certains sexagénaires optent pour une reconversion totale. Conseils et pistes pour rebondir en beauté !

Il n'y a pas d'âge pour changer de vie et se fixer de nouveaux objectifs ! Détaché des contraintes familiales et le plus souvent en forme, vous êtes dans de bonnes dispositions pour voir venir. Alors n'hésitez pas : préparez vous mentalement au changement, construisez votre nouveau projet de vie et engagez-vous dans l'action.

Changer d'air

Pour certains, le changement va se porter sur plan affectif : ils éprouvent le besoin de changer d'air, de partir loin, de faire de nouvelles rencontres. Libéré des obligations professionnelles, ils peuvent désormais agir non plus par obligation mais par passion. Cela change tout ! Vous avez envie de vous rendre utile ? Pensez à l'humanitaire ou au bénévolat. Écologie, aide sociale, protection des enfants… La liste des associations qui ont besoin de volontaires est longue.

Prendre un nouveau départ demande toutefois d’anticiper les risques que cela comporte, de se poser les vraies questions sur ses motivations.
Voire de faire un test. Dans le cas d’un rêve d’étranger, il peut être utile de s'immerger quelques semaines ou quelques mois dans le pays choisi pour s’adapter à des comportements socioculturels différents.

Changer de cap

Pour d'autres, c'est la reconversion professionnelle qui les motive. Certes, il n’est pas simple pour un senior de changer de métier. Cela passe par un certain nombre de démarches : réflexion personnelle, bilan de compétences, études du marché de l’emploi. A l'issue de ce travail, certains vont basculer dans le consulting, d'autres vont ouvrir un commerce, d'autre encore vont opter pour la transmission et vont enseigner une activité…
Le point commun est que bien souvent, les seniors en reconversion ont envie de rompre avec le salariat et de pérenniser leur fin de carrière en créant leur propre entreprise. Le champ des possibles est très vaste : l’âge, l’expérience et les compétences amassées tout au long des années offrent bien des avantages. Pour preuve, ces projets de la maturité réussissent la plupart du temps.

Plus d'hésitation à avoir ! Avec un petit coup de pouce financier, tout est possible. N'hésitez pas à contacter votre conseiller bancaire pour étudier avec lui la meilleure option de crédit pour soutenir votre projet et atteindre vos nouveaux objectifs. Entamer une seconde vie reste un sacré challenge mais quel beau défi !