Puis-je participer à la lutte contre le réchauffement climatique ?

16 NOVEMBRE 2016

Le réchauffement climatique, c'est quoi ?

Le réchauffement climatique est un phénomène qui se caractérise par l’augmentation de la température moyenne à la surface de la Terre. Il s’explique par le renforcement du phénomène naturel de l’effet de serre par l’activité humaine.
Depuis le début de l’ère industrielle, les émissions de gaz tels que le CO2 ou encore le méthane par exemple, ont en effet considérablement augmentées, rendant l’atmosphère davantage imperméable aux rayons infrarouges émis par le rayonnement solaires qui vient frapper notre sol. De cette manière, elles contribuent à perturber le climat de la Terre et ainsi l’équilibre de son environnement tel que nous le connaissons aujourd’hui.
Les principales causes de ces émissions ? L’utilisation de combustibles fossiles (comme le pétrole ou le charbon), la déforestation, l’élevage et l’agriculture intensifs.

Un réchauffement climatique qui s’accélère

Au cours des 130 dernières années, la température moyenne mondiale a augmenté de 0,85°C. Cependant, sur les 25 dernières années, la température a augmenté de 0,18°C par décennie. (1)

Les conséquences du réchauffement climatique

Certains épisodes climatiques extrêmes (sécheresses, inondations), ayant des incidences dramatiques sur les populations, sont déjà pointés du doigt par des scientifiques comme des conséquences directes du réchauffement climatique. Par ailleurs, des îles du Pacifique, comme certains littoraux seraient menacées par la montée des eaux.
Dans notre vie de tous les jours, le réchauffement climatique se fait aussi ressentir, et cela ne semble pas prêt de s’arrêter (épisodes de canicule, tempêtes). Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il impacte notre santé, du fait de son influence directe sur l’air respiré, la qualité de l’eau et les aliments consommés.

Les animaux subissent également de plein fouet la hausse des températures. Certaines espèces, qui voient leurs écosystèmes se transformer, sont même menacées d’extinction.
L’Ours polaire qui subit la fonte des glaces du pôle Nord, est devenue un emblème de ce phénomène, mais n’est qu’un exemple parmi de nombreux autres.

Eco-gestes, économies d’énergie… vous pouvez agir à votre échelle !

Le réchauffement climatique n’est pas une fatalité. Lors de la COP 21 qui s’est déroulée à Paris fin 2015, les pays se sont engagés à limiter la hausse des températures à 2°C, notamment en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre.
De bonnes résolutions peuvent également être prises individuellement. Vous pouvez en effet, vous aussi, contribuer à limiter les conséquences de l’activité humaine sur le climat. 

Bonus : Vous réaliserez des économies d’énergie non négligeables… et vos factures s’en ressentiront !

Chez vous, quelques éco-gestes peuvent être adoptés facilement (2)(3)

  • Misez sur des ampoules à basse consommation.
  • Si vous avez l’occasion de changer vos équipements électroménagers, privilégiez des produits consommant moins (classe A idéalement).
  • Evitez de surchauffer votre intérieur en maintenant une température à 19°C dans votre salon et salle à manger et 17°C dans les chambres. Si vous êtes un peu frileux, mettez un bon pull ou utilisez les traditionnelles bouillotes de nos grand-mères.
    A savoir L'ADEME recommande même une température de 15°C dans les chambres pendant la nuit. Votre sommeil n’en sera que meilleur!
    Installez un thermostat centralisé pour contrôler et optimiser vos consommations selon l’heure et le jour.
  • Pensez à vous équiper de systèmes de chauffage moins gourmands et plus écologiques.
  • Equipez-vous de chiens de porte pour mieux isoler votre logement.
  • Ouvrir vos fenêtres ou allumer vos radiateurs : faites votre choix !
  • Triez vos déchets pour favoriser le recyclage.
  • Eteignez complètement vos appareils plutôt que de les laisser en veille.
  • Choisissez le vélo, les transports en commun pour vous déplacer ou faites profiter d’autres personnes de votre voiture en proposant des covoiturages. En savoir plus sur les moyens de déplacement verts pour se déplacer en ville.
  • Privilégiez les achats locaux. Sinon, vous consommez des produits qui ont parfois fait des milliers de kilomètres pour arriver dans votre caddie !
  • Ne laissez pas couler l’eau inutilement, par exemple lorsque vous vous brossez les dents. 

Au bureau également, des astuces existent (2)(3)

  • Faites le tri dans vos mails et ciblez les véritables destinataires.
  • Limitez les impressions de papiers ou privilégiez des impressions recto-verso.
  • Eteignez vos écrans ou vos appareils électriques dès que possible et munissez-vous de multiprises à interrupteur.
  • Pensez à éteindre les lumières derrière vous en quittant une salle de réunion ou votre bureau.
  • Ramenez une tasse pour vos pauses café quotidiennes et dites adieu aux gobelets en plastique.

A la clé, des économies d’énergie non négligeables

Toutes ces petites économies d’énergie vont aussi avoir un impact sur vos finances. Par exemple, les ampoules à basse consommation consomment 5 fois moins d’énergie que les ampoules traditionnelles et peuvent durer jusqu’à 8 fois plus longtemps. Et si vous maintenez une température à 19°C au lieu de 20°C, votre consommation énergétique sera réduite de 7%. Vous l’aurez donc compris, votre porte-monnaie sera lui aussi impacté par quelques éco-gestes. 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.