Prévention des accidents domestiques :
quelques conseils pour les éviter

18 MARS 2016

Grand nettoyage, tri des armoires, rangement… Le printemps arrive à  grands pas ! L’occasion également de vérifier que votre logement est bien sécurisé. Car sans précaution, un accident peut vite arriver. Suivez nos conseils pour vous prémunir au mieux des risques de la vie courante.


Les accidents domestiques surviennent dans notre environnement familier, les dangers sont en effet multiples. Chaque année, en France, on recense plus de 19 000 (1) décès et 11 millions de blessés causés par des accidents de la vie courante. Parmi eux, 5 millions nécessitent une intervention médicale (1). Les chutes, les suffocations et les intoxications en sont les causes les plus répandues, notamment chez les très jeunes et les seniors.

Pour se prémunir au mieux des accidents, voici quelques règles de bon sens à garder à l’esprit en fonction de l’âge de chacun.

Faire face aux risques de la vie courante, de véritables enjeux au quotidien :

Les tous petits restent les principales victimes des accidents domestiques qui représentent 20% des décès infantiles (1). Voici quelques conseils pour limiter les risques pour les plus jeunes :

  • Rangez tous les objets dangereux hors de portée de votre enfant
  • Stockez tous les produits d’entretien et médicaments dans un placard fermé à clé
  • Afin d’empêcher les chutes, installez des barrières en haut et en bas de l’escalier
  • Protégez les coins de table pour éviter les blessures
  • Côté électricité, faites bien attention aux prises qui se trouvent à hauteur d’un enfant. Pensez à prévoir un dispositif de sécurité comme les prises électriques à éclipse. Dans la salle de bains, respectez la norme NF C 15-100 imposant l’installation de prises conformes à la règlementation pour les pièces d’eau et situez-les à au moins 60 cm des points d’eau
  • Optez pour des jouets respectant la norme CE qui répond aux exigences de sécurité

Pour les plus âgés, la prévention des accidents domestiques est un sujet primordial. Les chutes font partie des risques de la vie courante les plus sensibles : 9 000 seniors décèdent chaque année des suites d’une chute (1). Pour limiter les risques, quelques aménagements, souvent simples, sont à mettre en place.

  • Evitez les meubles bas ou les meubles à roulettes
  • Multipliez les points d’appui : barres d’appui, rampes… notamment dans la salle de bains et les toilettes
  • En cas de surfaces glissantes, pensez aux tapis antidérapants
  • Optez pour des range-fils pour éviter de vous prendre les pieds dans les fils qui traînent
  • Ne rangez pas les ustensiles trop lourds en hauteur

Des conséquences parfois lourdes


Par leur caractère imprévisible, les risques ménagers sont trop rarement anticipés par les familles. Pourtant, les conséquences financières peuvent être lourdes. Si l’assurance maladie prendra en charge une partie des frais de santé ou encore d'hospitalisation dans le cas d’un accident domestique, les conséquences financières de ce dernier seront à assumer par les familles. Et la facture peut parfois s’avérer conséquente. Des frais peuvent en effet s’ajouter à ceux de l’hospitalisation : aide à domicile, assistance psychologique… L’accident peut également entraîner une perte de revenus importante, du fait de l’incapacité à travailler.

A savoir : 150 000 arrêts de travail sont dus à des accidents de la vie courante chaque année (2).

Ces accidents ont également d’importantes conséquences sur la vie de l’individu et de son entourage. Si tous les accidents n’ont pas la même gravité, certains provoquent une invalidité permanente et impliquent un besoin d’aide au quotidien. Pour les seniors notamment, les conséquences d’une chute sont souvent plus graves et peuvent remettre en cause l’autonomie de la personne.

Comment se protéger au mieux ? Vous ne le savez peut être pas mais il existe des contrats dont l’objectif est de couvrir les conséquences financières résultant de la survenance d'un accident garanti. Par exemple, en cas d’accident entraînant un handicap, le contrat permettra l’adaptation de l’habitat ou encore la mise en place d’un service d’assistance. Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance. 

PRÉVIALYS ACCIDENTS DE LA VIE

Un contrat qui vous assure vous et vos proches en cas d'accident de la vie privée comme les accidents domestiques, scolaires ou de loisirs

Mentions légales :

La Banque Postale - Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 4 046 407 595 €. Siège social : 115 rue de Sèvres 75275 Paris CEDEX 06 – RCS Paris 421 100 645 - Code APE 6419Z - Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 07 023 424.

Sources

(1)   Etude Observatoire MAVIE, réalisée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale  et Calyxis – 2014 - http://www.observatoire-mavie.com/etude-observatoire-MAVIE.aspx et http://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgccrf/securite/accidents_vie_courante/actualites/MAVIE_DP_12nov2014.pdf

(2)   Agence Nationale pour l’amélioration de l’habitat – Brochure « Les accidents de la vie courante » - http://www.lamaisondesaidants.com/v2/wp-content/uploads/2013/04/Broch-accidents-de-la-vie-courante-Brochure-ANAH.pdf