Crédit immobilier : ce à quoi il faut vraiment penser

29 AOÛT 2018

La fin des vacances approche mais, même les pieds dans le sable, certains commencent à se projeter vers une rentrée durant laquelle ils comptent bien  se(re) lancer dans la recherche d’un bien immobilier. Mais avant l’achat de l’appartement ou de la maison de vos rêves, il faut surtout penser à ne pas se tromper… de prêt immobilier, dont le taux ne doit pas être votre unique guide.

« Hâtez-vous lentement ». S’il peut paraître désuet, ce vieil adage s’avère pourtant salvateur à l’heure de partir en quête de son futur chez-soi. Car au-delà de se jeter sur la première annonce venue, il faudra choisir quelle banque vous accompagnera le mieux dans l’un des projets les plus importants de votre vie. Très (trop ?) souvent, la priorité des futurs emprunteurs est de se fier à l’attractivité du taux affiché pour le crédit immobilier. Autres questions posées comme des refrains : le  montant des frais de dossier (voire la négociation de leur gratuité), celui de la mensualité ou encore la possibilité d’exonération des fameuses Indemnités de Remboursement Anticipées (IRA). Des points importants certes, mais qu’il serait dangereux de considérer comme déterminants.

Un bon taux de prêt immobilier ne suffit pas

Concernant le taux, il faut avant tout vous renseigner sur les incidences, , que peuvent avoir vos choix. Entre « fixe » et « révisable », il existe en effet une différence. Dans votre cas, quel est le choix le plus judicieux ?". Autres éléments pour vérifier si l’offre qui vous est faite vaut vraiment le détour : le calcul du coût réel du prêt, assurances et garanties incluses. Qui dit « crédit immo » dit également long terme. Dans 10 ou 20 ans, votre situation financière ou familiale aura peut-être changé. Il est donc crucial de s’informer sur la capacité du prêteur à moduler, reporter ou anticiper vos échéances. Concernant l’assurance, n’hésitez pas à entrer dans le détail car, plus que la mensualité, ce sont les options et la qualité de la couverture qui doivent dicter votre choix. Opter pour une banque plus qu’une autre pour un crédit immobilier, c’est aussi choisir une structure qui saura répondre présente pour vous épauler sur d’autres projets (assurances, prêts personnels etc.) en tenant compte de votre situation. Et avant de faire votre choix, pensez aussi à vous tourner vers votre employeur, qui pourrait vous faire bénéficier de certains avantages (mutuelle partenaire d’une banque…). Sans que vous le sachiez là encore, vous êtes d’ailleurs peut-être éligible à un prêt aidé. On le répète, prenez le temps de bien choisir…