Préparer ses vacances : suis-je bien assuré ?

07 OCTOBRE 2019

Alors qu’il flotte déjà un parfum de vacances, il est temps de vérifier de quelles assurances vous pourrez bénéficier en cas d’imprévu. Et de souscrire celle qui vous ferait défaut.

Avant de partir, on vérifie ses contrats !

Les assurances sont là pour imaginer le pire à notre place, mais nous ne soupçonnons pas toujours l’étendue de leurs services. On sait encore trop peu que, par l’intermédiaire d’une carte bancaire, d’une assurance habitation, de nombreux problèmes ont déjà une solution avant même de les avoir rencontrés. Avant de partir en vacances, il convient donc de bien se renseigner sur les cas prévus ou non dans les contrats que nous avons souscrits, pour nous dépanner ou nous éviter des déconvenues. Par exemple si vous prévoyez de prendre la route, vérifiez auprès de votre assurance automobile si vous avez un nombre maximum de kilomètres autorisés par an et si vous pouvez laisser le volant à un autre passager. Si vous réservez un voyage ou un hôtel, renseignez-vous sur la nécessité de souscrire une assurance annulation, celle-ci est peut-être déjà prévue dans votre contrat d’assurance et d’assistance de carte bancaire.
Lors d’une souscription à un contrat d’assurance, pensez à vérifier que vous n’êtes pas couverts par ailleurs pour les garanties choisies pour éviter la multi-assurance. Si tel est la cas, avec la Loi Hamon vous disposez d’un droit de renonciation de 14 jours pour vous rétracter et annuler votre contrat.

Les garanties d'assurance et d'assistance de vos cartes bancaires

Vous devrez aussi faire la distinction entre les garanties (1) d’« assurance » et d’« assistance » voyage.
Par exemple, en cas de retard de vol d’avion, votre assurance de carte bancaire peut vous indemniser en prenant en charge les frais engagés en attendant l’avion retardé (repas, frais d’hôtel, etc).
Votre assistance peut également organiser votre rapatriement en cas de maladie ou blessure, ou encore planifier la garde de vos enfants de moins de 15 ans en cas d’incapacité suite à un rapatriement médical.
Généralement, si vous vous blessez, les frais de santé (hospitalisation, médicaments, transport en ambulance, etc.) et d’hospitalisation seront pris en charge par l’organisme d’assurance maladie et par tout autre organisme de prévoyance ou organisme mutualiste auquel vous cotisez. Attention toutefois aux frais complémentaires ! Selon les conditions de vos contrats d’assurance et d’assistance, certains frais engagés peuvent ne pas être remboursés.
Votre carte bancaire peut alors vous être utile : la majorité d’entre elles inclut des garanties comprenant la prise en charge, à titre complémentaire, de ces frais médicaux engagés non remboursés par les organismes auxquels vous cotisez.
Vous retrouverez le détail de ces garanties et de leurs conditions dans la notice d’assurance et d’assistance de votre carte bancaire.

Bon à savoir :

Afin de bénéficier et de faire bénéficier aux membres de votre famille des garanties de votre carte bancaire, il est nécessaire de réaliser les dépenses liées à votre séjour avec votre carte bancaire.

 

Pour vos voyages à l'étranger

Par ailleurs, certains pays nécessitent (voire exigent) de disposer d’une couverture maladie pour pouvoir s’y rendre. En Europe, il convient de demander à l’Assurance maladie de vous délivrer une carte européenne spécifique qui prendra en charge vos éventuelles dépenses dans les services de santé locaux. Ailleurs, votre organisme bancaire de carte peut, dans certains cas, vous délivrer une attestation d’assurance et d’assistance. Dans tous les cas, munissez-vous avant le départ de vos numéros de contrats d’assurance et d’assistance et des numéros de téléphones où joindre ces services depuis l’étranger.