Trouver un logement étudiant pour la rentrée : mode d’emploi
En cours de chargement

En cours de chargement

Trouver un logement étudiant pour la rentrée : mode d’emploi

Lecture 2 min

Dans quelques mois, c'est la rentrée : mais il est déjà temps de se préoccuper de trouver votre logement. Location d’une chambre étudiante, location d’un studio vide ou meublée, choix d’une colocation, caution, dépôt de garanties, prêt étudiants, … voici tout ce qu'il faut savoir pour louer en toute tranquillité.

2,71 millions* : c'est le nombre d’inscriptions étudiantes dans l’enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les DOM en 2019-2020

Ce chiffre a augmenté de 1,3% par rapport à 2018-2019. Les 2/3 de ces étudiants recherchent une location dans un logement étudiant.

Plusieurs solutions existent : de la colocation aux résidences étudiantes en passant par les cités universitaires. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du Crous (sachant que ses logements sont destinés en priorité aux étudiants boursiers), des associations étudiantes ou du CIDJ pour dénicher les bons plans. Écumez aussi les sites internet spécialisés (Studapart, Bed & School, log-etudiant.com, location-etudiant, Immojeune…) ainsi que la presse spécialisée qui, en mettant en relation directe les bailleurs et les locataires, s'avère très utile pour ne pas payer de frais d'agence.

Une fois que vous avez déniché le logement qui vous convient, soyez réactif, montez très vite votre dossier et surtout, pensez à inclure le dépôt de garantie dans votre budget. Sachez qu'en général, pour un logement non meublé, il ne peut pas dépasser le prix d'un loyer hors charges. Dans le cas d'un logement meublé, il peut aller jusqu'à 2 mois de loyer hors charges.

Des aides pour vous accompagner

L’État a prévu des aides pour couvrir les frais engendrés par une location logement étudiant comme l’ALS (Allocation Logement à caractère Social), la CLE (Caution Locative Étudiant), les APL (Aides Personnalisées au Logement), Loca-Pass ou encore le FSL (Fond solidarité Logement).
Toutefois, si cela ne suffit pas, vous pouvez souscrire un prêt étudiant. C'est un prêt flexible qui s’adapte à vos besoins et à votre situation. Tout étudiant peut souscrire à un prêt bancaire étudiant. Celui-ci sera à votre nom mais c'est à partir des revenus de votre garant que sera calculé votre taux d’endettement, puisque c’est lui qui devra rembourser votre crédit en cas de défaillance de votre part. Quant à la somme que vous devez emprunter, soyez réaliste et évaluez vos besoins pour toute la durée de vos études. Mais gardez bien en tête qu'il faudra la rembourser une fois diplômé. D'où l'intérêt de s'appuyer sur les conseils du banquier pour affiner le plus possible le montant du prêt.

 Vous êtes à la recherche d'un garant ?

Parce que déménager est une étape importante, La Banque Postale et Unkle s'associent pour permettre aux locataires de trouver un garant et aux propriétaires d'être rassurés. 

* Rapport sur les effectifs dans l'enseignement supérieur en 2019-2020, Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation