Face aux inondations, protégez votre maison
En cours de chargement

En cours de chargement

Face aux inondations, protégez votre maison

Les crues et les inondations causent de graves dégâts aux bâtiments quelle que soit leur structure de construction... Voici quelques conseils pour vous prémunir au mieux contre les inondations et pour y faire face si votre habitation était touchée.

Les précautions à prendre en cas d’inondation 

Si votre commune dispose d’un Plan de Prévention du Risque Inondation (PPRI), vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie sur les risques propres à votre lieu de résidence. Le site Géo-risques permet également de retrouver les renseignements nécessaires 

En cas d’inondation, coupez le gaz et l’électricité. Prenez avec vous les produits dont vous avez besoin : médicaments, lait pour bébé, nourriture, eau potable… et n’oubliez pas vos documents importants. Prévenez les autorités si vous êtes en compagnie de personnes vulnérables. Mettez vos animaux à l’abri. Placez les produits toxiques et vos biens précieux hors de portée des eaux. Tenez-vous au courant auprès de sources d’informations fiables comme Météo France, Vigicrues (https://www.vigicrues.gouv.fr), la préfecture et les médias reconnus. Restez chez vous et mettez-vous en hauteur, sauf si vous êtes invité à évacuer. 

Les différentes garanties d’assurances utiles en cas d’inondation 

Il est fortement recommandé de choisir une assurance adaptée aux risques auxquels vous seriez confronté. Un sinistre dû à une inondation peut être sujet à trois régimes différents :

  1. Le régime de catastrophe naturelle est attaché à un événement majeur et est attribué par décret du gouvernement. Il fait l’objet d’une clause obligatoire de votre contrat d’assurance multirisque habitation ; tous les contrats d’assurance multirisque habitation la contiennent.
  2. Si l’inondation subite ne relève pas de ce premier cas, le sinistre peut être pris en charge dans le cadre d’une garantie inondation et évènements climatiques. Attention, cette garantie ne figure pas systématiquement dans votre contrat. ; il faudra alors demander à l’ajouter lors de votre souscription. Cependant, elle est associée à un certain nombre de restrictions : par exemple, votre habitation ne doit pas se trouver dans une zone déclarée inconstructible par le PPRI de votre commune. 
  3. Certains dégâts causés par l’inondation, à l’intérieur du logement, peuvent également être couverts par la garantie « Dégâts des eaux » inclus dans tous les contrats d’assurance multirisque habitation.

La Banque Postale peut vous accompagner pour identifier les garanties les plus adaptées à votre situation. N'hésitez pas à contacter votre Conseiller.

Les démarches à faire auprès de votre assurance 

En cas de catastrophe naturelle, vous avez dix jours après la publication du décret pour contacter votre assureur. En revanche, Pour toutes autres situations d’inondation vous avez cinq jours pour le contacter. Le premier réflexe consiste à prendre des photos de toutes les pièces touchées ainsi que des objets endommagés. Ensuite, veillez à ne rien jeter tant que la déclaration n’a pas été faite.  N’effectuez aucun nettoyage ou travaux de rénovation avant d’avoir contacté votre assureur. Pensez à  faire appel à l’Assistance inclue dans votre contrat multirisque habitation.  

Actualités, conseils, réponses à vos questions,... Pour ne rien manquer de l'actualité de La Banque Postale, abonnez-vous à la newsletter.

La News Pratique

Actualités, conseils, réponses à vos questions,... Pour ne rien manquer de l'actualité de La Banque Postale, abonnez-vous à la newsletter.