Maison de retraite : le juste prix

07 AOÛT 2019

Vivre en maison de retraite… Rares sont ceux qui aiment l’évoquer, voire l’anticiper. Et pourtant, de plus en plus de personnes y ont recours. Entre le choix de l’établissement, le budget et les aides financières, quelques conseils pour trouver la perle rare.

Faire le tri…

Avant de se lancer, il est important d’identifier les différents types d’établissements. Et ils sont nombreux à commencer par les 8000 EHPAD que compte la France. Pour ce genre de structure, le montant médian dépensé s’élève à 1 850 euros mensuels*. Selon la structure, qu’elle soit publique, privée ou mixte, le budget peut doubler ! Quant aux USLD (Unité de Soins Longue Durée), ils s’adressent aux patients nécessitant une surveillance médicale et un traitement longue durée. A l’instar des EHPAD, le résident doit payer une facture mensuelle qui se décompose en un tarif hébergement et un tarif dépendance. Vous êtes perdu ? Pas de panique, le gouvernement a lancé un comparateur officiel des prix des maisons de retraite.

… selon son état de santé

Mais comment choisir ? Tout d’abord, en fonction de sa santé. Pour une personne âgée autonome, les résidences autonomies (public) et les résidences services (privé) sont l’idéal. Ici, vous bénéficierez d’un logement privatif tout en profitant de prestations complémentaires pour le ménage ou la distribution de repas. Mais attention aux charges locatives et aux prestations de services supplémentaires… Tout cela a un coût pouvant atteindre 2500 euros par mois dans une résidence haut de gamme ! Quant aux personnes âgées en perte d’autonomie ou dépendantes, il est préférable de se tourner vers des établissements collectifs médicalisés comme les EHPAD ou une USLD. Quel que soit votre choix, vous pouvez compter sur des aides…

Des aides méconnues

Beaucoup de seniors s’en remettent à leur épargne ou leur patrimoine pour financer leur maison de retraite. Pourtant, il existe trois aides publiques qui peuvent contribuer à payer les frais d’hébergement et les frais liés au tarif dépendance : l’ASH (aide sociale à l’hébergement) sous réserve que l’établissement soit habilité à l’aide sociale, les aides au logement qui s’appliquent sur la partie de la facture relative au tarif hébergement et l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) en établissement qui s’applique sur la partie de la facture relative au tarif dépendance. Pour solliciter ces aides, vous devez contacter le Conseil Départemental.

Expérience-résident

Vivre en maison de retraite représente un vrai changement de vie ! Le résident doit pouvoir se sentir en confiance, comme chez lui. Une fois l’établissement identifié, visitez-le à des heures et des jours différents. Repas, animations… Cela permet de s’acclimater à sa future maison. N’hésitez pas à interroger le chef d’établissement sur les jours et horaires des visites, le règlement intérieur, le nombre de personnels…

* Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques)