Comment se constituer une épargne ?

21 AOÛT 2019

Vous n'avez pas de gros moyens mais vous souhaitez néanmoins mettre des sous de côté ? C'est un bon réflexe, qui, contrairement à ce qu'on peut penser, peut se concrétiser facilement.

Il n'y a pas de petites économies, même 50 euros par mois : d'autant que si les montants engagés au jour le jour sont faibles, on obtient au final une somme importante, utile pour réaliser certains projets. C'est pourquoi, avant d'épargner, il faut savoir à quoi va vous servir ce petit pécule. Est-ce une épargne de prévoyance ? De retraite ? De placement ? De projet ? C'est important de le savoir car une épargne sur le long terme ne se gère pas de la même manière qu'une épargne sur le court terme. Également, posez-vous la question de savoir si vous souhaitez disposer à tout moment de la possibilité de débloquer vos fonds… ou non. Car la disponibilité influe sur les taux d'intérêts : plus l’épargne est liquide, plus les taux d’intérêts sont faibles. Pesez bien le pour et le contre et soyez conscient de votre fonctionnement budgétaire. Et n'hésitez pas à faire appel à un conseiller bancaire, qui connaît bien les différentes solutions d’épargne et saura vous conseiller le ou les produits adaptés à votre profil.

Le livret bancaire pour l'épargne de précaution

Vous pensez avoir besoin, en cas de coup dur, de piocher dans votre épargne ? Dans ces conditions, privilégiez sans hésiter les livrets d'épargne. Garantis sans risque et avec zéro frais de gestion. Avec une préférence pour un livret réglementé, comme Livret A, le Livret développement durable et solidaire (LDDS) car ils sont exonérés d'impôts et de prélèvements sociaux, alors qu’un livret fiscalisé y est quant à lui soumis.

Autre livret intéressant, le LEP, livret d'épargne populaire. Il se révèle aussi intéressant car il protège systématiquement de l’inflation, sa rémunération étant calquée sur celle-ci. Attention : tout le monde ne peut détenir ce livret réglementé, celui-ci s'adressant aux foyers les plus modestes. Concrètement, pour ouvrir un LEP en 2019, votre revenu fiscal de 2017 ne doit pas dépasser 19 779 euros annuels si vous vivez seul, 25 061 euros si vous avez un enfant à charge ou 30 343 euros si vous vivez en couple et sans enfant.

L'assurance-vie, un placement au long cours

Même si vous êtes un épargnant modeste, l'assurance-vie peut aussi constituer une bonne solution d'épargne. A condition d'avoir plusieurs années devant soi (8 ans minimum pour bénéficier d’une fiscalité avantageuse), verser régulièrement quelques dizaines d'euros par mois sur son contrat d’assurance vie permet de se constituer un bon petit pécule. Certes, il faut compter avec les aléas de la vie. C'est la raison pour laquelle les fonds investis dans le contrat ne sont pas bloqués : ils sont disponibles à tout instant pour les assurés qui pourraient traverser une mauvaise passe. Mais attention : plus tôt une assurance vie est débloquée, plus les impôts à payer seront élevés.

Un dernier petit conseil : pour plus de facilités, vous pouvez opter pour le virement automatique sur le compte épargne en début de mois : il permet d’économiser sans s’en rendre compte. Épargne garantie !

Ceci pourrait vous intéresser