MUTUELLE ET COMPLÉMENTAIRE
SANTÉ

16 MAI 2016

Dans le parcours de remboursement des frais de santé, l’assurance maladie est le premier acteur à prendre en charge tout ou partie de vos dépenses médicales. La complémentaire santé intervient dans un second temps pour compléter partiellement les remboursements, le reliquat restant à votre charge. Aujourd’hui, les mutuelles santé et les assureurs représentent, à eux deux, plus de 80%(1) de l’assurance maladie complémentaire. Si 9 Français sur 10(2) sont couverts par une complémentaire, ils confondent souvent « mutuelle » et « assurance ». Face à une offre riche et variée et des opérateurs offrant de multiples garanties pour couvrir vos frais de santé, comment s’y retrouver ? Voici quelques explications pour y voir plus clair.

Comparatif entre mutuelle et complémentaire santé : un statut différent pour un objectif commun

Si l’on dresse un comparatif entre les mutuelles et les complémentaires santé, la principale différence entre les deux régimes est d’ordre juridique. Les mutuelles santé, régies par le code de la mutualité, sont des organismes à but non lucratif. Ainsi, les bénéfices éventuels dégagés par l’activité seront soit réinvestis dans la structure, soit utilisés pour réduire les cotisations de ses membres.

La complémentaire santé est, quant à elle, proposée par une compagnie d’assurance régie par le code des assurances. Il s’agit d’un contrat commercial.
Au final, des différences minimes pour l’assuré ! Très proches en termes de cotisations et de prestations, les différents contrats offrent également des garanties comparables.

La mutuelle santé et la complémentaire santé ont bien un objectif commun : rembourser les frais non couverts par la Sécurité sociale. Cela comprend par exemple tout ou partie des consultations médicales, des médicaments, des soins dentaires ou d’optique, des frais d’hospitalisation... La complémentaire santé intervient également dans d’autres domaines comme l’ostéopathie, le sevrage tabagique ou encore les médicaments non remboursés. 

Des complémentaires santé à la carte

Les contrats des mutuelles santé et des assureurs santé proposent de nombreuses garanties pour s’adapter aux besoins de chacun. Pour évaluer vos besoins au mieux, plusieurs critères sont à considérer : votre âge, votre situation familiale, votre budget, ou encore votre consommation de soins sur l’année écoulée.

En effet, vos dépenses médicales ne seront pas les mêmes à 20, 40 ou 60 ans ; vous serez alors tenu de modifier votre contrat pour l’adapter à vos nouveaux besoins. Pensez, par exemple, qu’à 45 ans vous devrez peut-être porter une paire de lunettes à verres progressifs, alors qu’à 70 ans, vous pourriez chercher en priorité une aide à domicile si vous vivez seul. La tranche d’âge constitue donc un élément crucial dans le choix des garanties offertes par les mutuelles de santé et les assureurs. Leur réponse ? Une offre de contrats avec des gammes dédiées selon votre âge et votre profil pour répondre à vos attentes.

Faites des économies grâce au réseau de partenaires santé

Les mutuelles santé et complémentaires santé offrent un avantage de taille : l’accès à un réseau de partenaires de santé. Concrètement, les opérateurs permettent à leurs assurés d’accéder à un réseau de professionnels ou d’établissements de santé proche de chez eux. Ces professionnels, partenaires de votre mutuelle santé ou assureur, pratiquent des tarifs préférentiels négociés en amont ainsi que le tiers payant. Ce réseau est particulièrement avantageux pour faire face aux frais dentaires, d’optique ou d’audioprothèse. Un bon moyen de faire baisser votre facture santé ! 

Sources

(1) Comptes nationaux de la santé 2013, Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, septembre 2014.
http://www.drees.sante.gouv.fr/IMG/pdf/comptes_sante_2013_edition_2014.pdf
(2) Complémentaires santé : tirez la couverture à vous ! Que Choisir Argent - 1 octobre 2015 - N°140 - Edition Hors Série

UNOCAM (Union Nationale des Organismes d’Assurance Maladie Complémentaire). http://www.unocam.fr/
Legifrance.gouv.fr (code la mutualité)
Ameli.fr 
Que choisir