Bien vivre le confinement avec les tout petits
En cours de chargement

En cours de chargement

Bien vivre le confinement avec les tout petits

Durant les semaines à venir, le confinement mis en place pour lutter contre la diffusion du Covid-19 nous confrontera collectivement à des situations inédites. Les parents en télétravail d’enfants en bas-âge (0 à 3 ans) peuvent se sentir particulièrement débordés. Voici quelques conseils pour vous aider à traverser cette période le plus sereinement possible.

Le confinement pourquoi c’est important ?

Par bien des aspects l’épidémie que nous traversons est remarquable. Le Covid-19 est très contagieux. Sa période d’incubation et la proportion de malades asymptomatiques font qu’il se propage à couvert. On peut être contagieux sans le savoir. Si pour la majorité des personnes malades, il se manifestera comme une grosse grippe. Pour certains, il prendra une forme sévère qui nécessitera une hospitalisation. S’il existe des populations à risque toutes les tranches d’âge sont touchées, y compris les personnes jeunes sans condition préexistante. La nouveauté de ce virus fait que personne dans la population n’est immunisé. Nous sommes donc tous susceptibles de l’attraper et de le diffuser. L’objectif du confinement est alors d’éviter qu’un trop grand nombre de personnes soient malades simultanément afin que notre système de santé puisse toutes les prendre en charge. (Voir le graphique) En respectant les règles du confinement, nous nous protégeons, mais nous protégeons aussi notre famille, nos proches, notre communauté et toutes les personnes dont l’activité ne peut s’arrêter pour nous soigner, nous nourrir, garder nos rues propres, et nous protéger.

Pourquoi vouloir retarder la propagation du Coronavirus ?
Graphique montrant l’effet du confinement (source : journal Le Soir), publié le 11.03.2020

graphique

Expliquer la situation aux enfants

Les enfants même petits se rendent compte rapidement que la vie ne se déroule pas comme à l’habitude. Ils perçoivent notamment notre anxiété. Il est alors important de leur expliquer la situation exceptionnelle dans laquelle nous nous trouvons. Vous pouvez les inviter à exprimer ce qu’ils ressentent et répondre aux questions quand elles se présentent. Pour les plus petits, cette explication peut se faire sous forme d’histoire ou en jouant. On peut également leur expliquer qu’en acceptant de rester à la maison, ils protègent les autres. Il ne faut pas oublier de préciser qu’il s’agit d’une situation temporaire.

Organiser la journée et limiter le temps d’écran

Durant le confinement, il est important de garder une journée structurée. On se lève, on prend son repas à heure fixe. Il y a le temps de la sieste, le temps pour jouer, le temps pour faire un peu d’exercice, le temps où l’on est seul, le temps où papa ou maman doit travailler. Ce programme peut être discuté avec l’enfant. Il est pertinent de changer de rythme durant le week-end. Pour le temps passé devant un écran, un jeune enfant ne doit pas rester seul et son contenu doit être discuté. La continuité se manifeste aussi en gardant le contact avec la famille et les amis dont on est séparé. Pour les parents qui télétravaillent, la garde peut se faire à tour de rôle durant la journée. Il est aussi important de se répartir les tâches entre les adultes et avec les enfants autonomes afin de s’assurer que les missions les plus ingrates ne reposeront pas sur une seule personne. Anticiper l’organisation des jours à venir permet également d’éviter les frustrations.

Des activités ensemble

Le confinement est aussi l’opportunité de partager des moments avec ses enfants. Il ne faut pas oublier d’adapter les activités aux capacités de votre enfant et à ses envies. Vous pourrez l’aider à développer son langage en lui lisant des histoires, mais aussi en préparant les listes des courses, ou en chantant. Il est important de conserver une activité physique ne serait-ce que pour trouver un exutoire à son énergie débordante. Vous pouvez par exemple partager un moment de danse. Travailler les sens en expérimentant les couleurs, les odeurs et les textures peut se faire au travers du dessin, du modelage mais aussi en préparant le dîner. Vous pouvez également inviter l’enfant à observer ce qui change en cette période, le silence, le chant des oiseaux, mais aussi les jours qui rallongent la température plus douce autant de détails auxquels on ne prête pas toujours attention. Les plus grands des tous petits peuvent commencer à acquérir des gestes d’autonomie particulièrement pertinents à l’heure actuelle comme de se laver les mains. S’il est autorisé de sortir avec votre enfant, veillez à vous munir de votre attestation, à faire appliquer les gestes barrière et à respecter les limitations de durée et de déplacement. 

Attention aux accidents du quotidien

Préparer les activités, faire de l’exercice quand on est enfermé, cuisiner… autant d’activités qui peuvent générer des accidents du quotidien.
Cette semaine, les pompiers regrettaient leur recrudescence. Avec l’épidémie en cours, il devient encore plus important d’éviter d’engorger les urgences pour des accidents qui auraient pu être évité.
Dans le cadre de votre contrat d’assurance multirisque habitation votre assureur vous offre des conseils de prévention que vous pouvez consulter sur son site.