Assurance vie, un produit multifonctions

04 SEPTEMBRE 2019

On ne sait pas de quoi demain sera fait : c'est le sentiment partagé par une majorité de français aujourd'hui qui, par précaution, mettent de l’argent de côté. Les conditions de marché actuelles qui perdurent sur les taux bas des livrets permettent à l’assurance vie de jouer un rôle prépondérant. L’assurance vie fait partie des instruments adaptés pour répondre au(x) projet(s) du client. Véritable « couteau suisse » de l’épargne diversifiée, l’assurance vie permet de remplir de nombreux objectifs : constituer et chercher à valoriser un capital, qui reste disponible(*) à tout moment, percevoir des revenus complémentaires, préparer sa retraite, faire fructifier son capital tout en bénéficiant d’une fiscalité spécifique, préparer une succession ou transmettre un patrimoine.

Bon à savoir :
Sur les six premiers mois de l’année, 15,1 milliards d’euros de collecte nette ont été placés sur les contrats d’assurance vie, soit 3,4 milliards d’euros de plus qu’en 2018 à la même période, selon la Fédération Française des Assurances (FFA). Preuve que cet instrument d'épargne plait. Pourquoi ? Parce que l'assurance-vie est un véritable produit multifonctions.

(*) Sous réserve des dispositions contractuelles (exemples : délais et coûts d’un rachat partiel ou total). En présence d’un bénéficiaire acceptant, ou d’un créancier garanti, son accord est obligatoire.

L'assurance-vie pour préparer un futur projet

L’assurance vie se présente comme un contrat qui vous permettra de vous constituer un capital qui peut être diversifié pour préparer ses projets en associant la sécurité du support en euros au potentiel de performance des supports en unités de compte(**) sur le moyen et long terme, en contrepartie d’un risque de perte en capital.
La répartition du capital des contrats d’assurance vie est modulable en fonction des objectifs et du profil d’investisseur du client puisque l’adhérent a la possibilité de répartir ses versements sur le support en euros et sur des supports en unités de compte(**) permanents ou temporaires, ces derniers comportant une date d’échéance.
Deux types de contrats sont les plus répandus, répondant à des stratégies différentes.

  • Le premier, l'assurance vie en euros, permet de placer son épargne sans risque. Le capital peut être garanti et produit des intérêts capitalisés. 
  • Le second, l'assurance vie multi-support, comprend un support en euros et des supports investis en actions ou obligations. Dans cette configuration, l'épargne placée sur les supports en unités de compte n'est pas garantie. Mais le potentiel de rendement est plus élevé sur le long terme. 

L’adhérent peut réaliser des versements à son rythme, ponctuellement ou régulièrement.

L'assurance vie est un contrat par lequel l'assureur s'engage, en contrepartie du paiement de primes, à verser une rente ou un capital à une ou plusieurs personnes déterminées, permettant alors de s’adapter aux besoins de l’adhérent (constituer un capital, percevoir des revenus complémentaires, transmettre un capital au moment de son décès...).

Le contrat d’assurance vie vous permet de disposer de votre capital à tout moment (sous réserve des dispositions contractuelles (exemples : délais et coûts d’un rachat partiel ou total), sur simple demande en cas de besoin (sauf bénéficiaire acceptant, nantissement…)

A noter qu’en cas de rachat partiel ou total, les produits du contrat (intérêts et plus-values) sont soumis à une fiscalité spécifique. Ces produits sont imposables, selon le choix de l’adhérent :

  • à un taux d’imposition forfaitaire qui peut varier selon la date de versement des primes et la durée du contrat
  • ou au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Ces produits imposables sont également soumis aux prélèvements sociaux en vigueur.

(**) Les montants investis sur des supports financiers en unités de compte sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse et peuvent entrainer un risque de perte de capital.

L'assurance vie pour préparer sa retraite

Là encore, l'assurance vie se révèle un bon outil pour permettant de se préparer facilement un capital retraite ou de bénéficier de revenus complémentaires versés à vie.

Un contrat de rente viagère est un contrat d’assurance vie en euros spécifique : en contrepartie d’un versement unique, l'adhérent perçoit une rente périodique pour le restant de ses jours dont le montant dépend de son âge et du capital versé.

L'adhérent/souscripteur d’un contrat d’assurance vie a la possibilité de mettre en place un plan de rachats dit programmés dont il fixe le montant et la périodicité. Les rachats sont versés tant que le capital constitué le permet.

L'assurance vie pour transmettre un patrimoine

Le sujet sur les successions fait également partie des préoccupations des français. L’adhésion à un contrat d’assurance vie peut permettre d’anticiper les difficultés, car la particularité de ce type de contrat est d’être, en principe, hors succession. Seul l’adhérent peut désigner le(s) bénéficiaire(s) de son contrat d’assurance vie. C’est un droit personnel que nul autre ne peut exercer.

L’assurance vie peut également servir à protéger son conjoint ou partenaire de PACS à son décès. La particularité du contrat d’assurance vie est  que les sommes investies au titre de l’assurance vie sortent du patrimoine de l’assuré. A la mort de l’assuré, elles ne font donc pas partie de l’actif successoral. Elles échappent ainsi à la fiscalité liée à la succession.

La loi prévoit :

  • Pour le conjoint survivant : la totalité des biens en usufruit ou le quart en pleine propriété ;
  • Pour le partenaire de PACS : il n’est rien prévu.

Dans les deux cas, l’assurance vie se révèle être un outil de transmission simple grâce à sa clause bénéficiaire.

Un dernier aspect pratique à évoquer : à l'inverse d'un Livret A ou d'un PEA, il est possible de détenir plusieurs contrats d'assurance vie. C'est une bonne stratégie pour diversifier davantage son capital. En effet, détenir différents contrats vous offre un choix beaucoup plus large en termes de supports et vous permet aussi de réduire les risques !

Document à caractère publicitaire