PREPARER VOS PROJETS
GRACE A L’ASSURANCE VIE

24 FÉVRIER 2016

Lorsque l’on évoque l’assurance vie, on pense naturellement à la préparation de sa retraite ou encore à un placement pour préparer sa succession. Et pourtant, l’assurance vie permet de préparer toute sorte de projets : achat immobilier, financement des études des enfants, création d’entreprise … L’assurance vie offre un moyen supplémentaire pour aider à financer des projets d’avenir, personnels ou professionnels.

Se constituer un capital au fil du temps, au rythme qui vous convient.

Que vous débutiez dans la vie active, que vous disposiez d’une capacité d’épargne plus ou moins importante, la souscription d’un contrat d’assurance vie permet de vous constituer un capital au fil du temps et surtout, au rythme qui vous convient. Si bon nombre d’entre nous souscrivent généralement une assurance vie pour anticiper une baisse de revenu / obtenir un complément de revenu au moment de la retraite, cette solution peut aussi vous aider à financer des projets à moyen ou long terme. En effet, l’argent que vous placez n’est pas bloqué et donc disponible à tout moment, sous forme de rachat partiel ou total (1). Avec un peu d’anticipation, vous pourrez disposer d’un budget intéressant pour réaliser vos projets. 

Quels types de projets financer avec une assurance vie ?

Vous rêvez de devenir propriétaire et cherchez une solution pour financer une partie de votre achat immobilier ? Le contrat d’assurance vie peut vous aider à constituer un apport personnel pour l’acquisition de votre bien. Plus le montant de votre apport personnel est important, plus vous êtes susceptible d'obtenir de meilleures conditions d'emprunt. Par ailleurs, débloquer tout ou partie de votre contrat d’assurance vie peut vous aider à réduire le montant du crédit immobilier (2) à venir et, par conséquent, les intérêts à rembourser.

Prenons l’exemple d’un autre projet à long terme : les études supérieures des enfants. Entre les frais de scolarité, d’hébergement et de fournitures scolaires, la facture peut être très salée. Souscrire un contrat d’assurance vie vous permettra d’aider votre enfant à financer ses études, tout en profitant de la fiscalité spécifique du contrat.

L’assurance vie peut également vous aider à préparer des projets tels qu’une reconversion professionnelle, une création d’entreprise ou encore un voyage autour du monde. Un bon moyen donc de concrétiser vos rêves et de changer de vie !  

Comment fonctionne l’assurance vie ?

Lors de la souscription d’un contrat d’assurance vie, vous réalisez un versement initial. Vous pouvez également choisir de mettre en place des versements réguliers (3) à la souscription ou plus tard, en cours de vie du contrat.

Selon le contrat choisi, vous aurez également à choisir la répartition de vos versements entre plusieurs supports d'investissement : les supports en euros, dont le capital est garanti, et les supports en unités de comptes (actions, obligations par exemple), qui présentent un potentiel de rendement plus élevé sur le long terme que les supports en euros, en contrepartie d’un risque de perte en capital. Les montants investis sur les supports en unités de compte sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier des marchés financiers, d’où un risque de perte en capital. Une répartition à définir en fonction de votre objectif, de votre horizon de placement et de votre sensibilité au risque.

A tout moment, vous avez la possibilité d’effectuer des rachats sur demande (1). Mais sachez qu’après 8 ans (4), les intérêts et plus-values bénéficient d'un abattement d'impôt sur le revenu à hauteur de 4 600 euros par an pour une personne seule ou de 9 200 euros pour un couple.

Document à caractère publicitaire

(1) Selon dispositions contractuelles et fiscales en vigueur. Rachat soumis à la fiscalité de l’assurance vie.

(2) Offre réservée aux particuliers, après étude et acceptation définitive du dossier par le prêteur. Dans le cadre d'un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours avant d'accepter les propositions d'offre de prêt qui vous sont faites. Toute vente ou construction est subordonnée à l'obtention du (des) prêt(s) sollicité(s). En cas de non-obtention de ce(s) prêt(s), le demandeur sera remboursé par le vendeur des sommes qu'il aura versées.

(3) Selon les conditions et limites définies dans la notice d’information ou les conditions générales des contrats concernés.

(4) Imposition des produits au barème progressif de l’IR ou, sur option, au PFL de 7,50 % après un abattement annuel de 4 600 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée (ou de 9 200 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune) tous contrats d’assurance vie confondus. Fiscalité en vigueur au 1er janvier 2016.