Assurez votre voiture sans permis en fonction de vos besoins

09 MAI 2019

La voiturette fait de plus en plus d'adeptes ! Au départ, seuls les seniors étaient convaincus par ce type de véhicule. Mais aujourd'hui, même les plus jeunes s'y intéressent. Avec une image et une clientèle rajeunies, le marché des voitures sans permis tourne ainsi à plein régime. Si vous êtes intéressé, n'oubliez pas pour autant de vous assurer : avec ou sans permis, cette formalité reste obligatoire !

Pratique, légère et surtout accessible sans permis : ces voitures touchent désormais un public de plus en plus large, alors qu'elles étaient autrefois réservées aux catégories les plus âgées. Les jeunes citadins en particulier y voient là une manière de faire des économies à la fois sur le prix de la voiture et sur le prix de l’auto-école. C’est d’ailleurs ce dernier argument qui attire les jeunes actuellement. C’est une manière d’accéder rapidement et à moindres frais à une forme d’indépendance. Et de commencer à se familiariser avec la conduite, de gagner en expérience, avant de passer à la vitesse supérieure et de s’offrir le permis de conduire. Les derniers changements en matière de limitation de vitesse ont aussi contribué à la généralisation de ce type de véhicule. En effet, les voitures sans permis (VSP) sont peu puissantes, faisant partie de la catégorie des quadricycles légers à moteur. Leur vitesse est donc limitée à 45 kilomètres/heure (avec interdiction de circuler sur les autoroutes et les voies rapides). Idéal pour rouler en ville !

Mini-voitures, maxi garanties

Pour autant, les voiturettes sont soumises aux mêmes réglementations que les véhicules terrestres à moteur en matière d’assurance. Ce type de moyen de transport étant considéré comme une voiture classique, les conducteurs doivent contracter, au minimum, une assurance avec garantie responsabilité civile couvrant les dommages causés à un tiers en cas d'accident. De la même manière que pour un véhicule classique, pour souscrire à une assurance auto, il faut fournir a minima à l'assureur une copie de la carte grise du véhicule et d’une pièce d’identité. Comme pour les autres véhicules, vous disposez des mêmes formules et garanties proposées. On le sait, le risque zéro n'existe pas, mieux vaut prévenir que guérir ! En d'autres termes, mieux vaut correctement s'assurer pour parer à toute éventualité.

Intéressez-vous notamment à la garantie protection corporelle du conducteur figurant dans l’offre d’Assurance Auto proposée par La Banque Postale, qui couvre les frais liés à d’éventuels dommages corporels que vous pourriez subir lors d’un accident*. Elle est d’autant plus utile que les voiturettes, de par leur taille réduite, sont plus vulnérables. La garantie dommages tous accidents au véhicule assuré est incluse dans notre formule Tous risques*. Elle peut s'avérer particulièrement intéressante pour les voitures sans permis, car les réparations sur ce type de véhicules sont particulièrement onéreuses. Si cela est susceptible de vous intéresser sachez que vous pouvez souscrire le contrat de Protection Juridique. Il  permet de faire respecter au mieux vos droits en cas de litiges suite à l’achat, la vente, la réparation ou l’enlèvement par la fourrière d’une voiture sans permis**. Enfin, sachez qu’en tant que conducteur de VSP, vous n’êtes pas soumis au système de bonus-malus dans votre contrat d’Assurance d’Auto.

* Dans les limites et conditions prévues aux Conditions Générales et Particulières de votre contrat d’Assurance Auto.
** Dans les limites et conditions prévues aux Conditions Générales de votre contrat de Protection Juridique.

LA BANQUE POSTALE ASSURANCES IARD - S.A. au capital de 161 142 000 €. Siège social : 34 rue de la Fédération 75015 Paris. RCS Paris 493 253 652. Entreprise régie par le Code des assurances.
LA BANQUE POSTALE - S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 4 631 654 325 €. Siège social : 115 rue de Sèvres 75275 Paris CEDEX 06 - RCS Paris 421 100 645. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 07 023 424.