L'assurance scolaire, un soutien en toutes circonstances

11 AVRIL 2019

Pas obligatoire mais fortement conseillée, elle présente l’avantage de couvrir votre enfant (écolier, collégien ou lycéen) au-delà des salles de classe ou de la cour de récréation, 365 jours par an et 24h/24. « Portrait » de la méconnue mais parfois si importante assurance scolaire.

C’est d’abord l’histoire d’un (léger) paradoxe : pour toutes les activités scolaires obligatoires auxquelles ils s’adonnent (comprenez celles inscrites dans leur emploi du temps), vos enfants ne doivent pas nécessairement être couverts par une assurance scolaire. Dès qu’elles sont facultatives, de la sortie dans un musée du coin au séjour à l’étranger, la couverture devient alors obligatoire. Soit. Mais pourquoi donc attendre la très attendue semaine linguistique en outre-Manche ou autre classe verte pour se tranquilliser l’esprit face à d’éventuelles causes subies ? Certaines options, comme celle proposée par La Banque Postale, garantissent notamment la garde d’enfant, le rapatriement médical ou encore le remboursement d’une activité extra-scolaire (sport, musique etc.) si votre chérubin ne peut s’y rendre pour cause d’accident. Si l’accident en question l’empêche de se déplacer par ses propres moyens pour une durée dépassant 7 jours, la Banque Postale prend par ailleurs en charge le taxi effectuant les transports domicile – école – domicile*. Enfin, dans le cas où il se trouve coincé à la maison deux possibilités : l’option « Déclic Exos » lui permettant de se faire expliquer les exercices à faire et, si son indisponibilité dépasse 14 jours, un soutien scolaire à domicile par une personne également habilitée pour donner des cours.

La Responsabilité Civile, toujours d’actualité

En ce qui concerne les dommages causés par votre enfant à une autre personne, la fameuse RC (Responsabilité Civile) incluse dans l’assurance multirisque habitation fait généralement l’affaire. Pour les frais de soins ou le classique bris de lunettes, c’est logiquement vers l’assurance santé qu’il faudra se tourner. En d’autres termes, un combo RC – assurance scolaire devrait couvrir vos enfants en toutes circonstances. Et pour être vraiment (r)assurés, n’hésitez pas à vous y prendre dès les mois de mai-juin.

* dans la limite de 400 € TTC maximum par an.