Sécurité sociale : ce qui change pour les étudiants

13 SEPTEMBRE 2019

Vous en avez certainement entendu parler : la Sécurité sociale étudiante, c’est fini ! Mais en clair et en pratique, qu’est-ce que cela signifie ? Comment allez-vous être remboursé pour vos dépenses de santé ? Y’a-t-il des démarches à effectuer ? #TalentBooster vous aide à y voir plus clair.

C’est gratuit

Jusqu’à présent, les étudiants devaient régler une cotisation annuelle de 217 € auprès d’une mutuelle étudiante afin de bénéficier de la Sécurité sociale. Depuis la rentrée 2018, c’est terminé ! Le régime spécifique des étudiants disparait.  Tout le monde est désormais à la même enseigne, c’est-à-dire au régime général. En clair, vous restez affilié à la sécurité sociale de vos parents. Seule exception pour cette année : ceux et celles qui ont commencé leurs études à la rentrée 2017 resteront rattachés gratuitement à leur mutuelle étudiante, et ce jusqu’à la rentrée 2019. 

C’est automatique

Côté démarches, pas de panique ! Vous n’avez rien à faire, votre affiliation est automatique. On vous recommande toutefois, si ce n’est pas encore fait, de créer votre compte personnel sur le site ameli.fr. Si vous avez déjà votre compte perso, vérifiez que toutes vos informations personnelles sont à jour et assurez-vous que votre caisse d’assurance maladie dispose de votre IBAN (RIB).

Quels frais sont remboursés ?

Vos consultations chez le médecin, vos soins dentaires, vos frais d’optique et vos frais d’hospitalisation sont remboursés par la Sécurité sociale jusqu’à 70 %, comme pour les salariés. N’oubliez pas de déclarer votre médecin traitant à votre caisse afin d’être remboursé au mieux. Dans le cas contraire, le montant de vos remboursements pourrait en effet être réduit. Cette formalité est très simple : votre médecin peut l’effectuer en ligne en quelques clics !

Comment être mieux couvert ?

Les 30 % de frais restant à votre charge peuvent être couverts par une complémentaire santé facultative, à souscrire auprès de l’organisme de votre choix. Si vos ressources sont limitées, des aides existent : la CMU-C et l’ACS. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, cliquez ici

La CVEC, à quoi ça sert ?

La Contribution de Vie Etudiante et de Campus s’élève à 90 € par an. Elle va servir à améliorer les conditions d’accueil des étudiants, en étoffant notamment les Centres de santé universitaires et les équipes d’assistants sociaux. La CVEC permettra aussi de soutenir les associations étudiantes, de financer des projets artistiques, de développer l’accès aux sports… Certains étudiants seront exonérés de cette contribution. Pour en savoir plus.