Rechercher un job d’été à l’étranger

02 MAI 2019

Ça vous tente de partir travailler en Europe ou au bout du monde cet été ? Préparez vos valises ! #TalentBooster vous donne quelques pistes pour concilier job d'été à l'étranger et découverte de nouveaux horizons.

1001 bonnes raisons de partir

Un job ou un stage d’été à l’étranger, ça permet de voir du pays sans trop dépenser. C’est aussi un bon moyen de faire des progrès dans une autre langue, d’élargir son réseau amical et pro et d’ajouter une expérience à son CV ! Mais surtout, ça apprend à se débrouiller dans un pays à la culture différente de la sienne…On en revient changé, grandi… on y gagne en confiance et en autonomie !

Pour quelle destination ?

Barman à Stockholm, prof de fitness sur un bateau… Tous les rêves sont permis ! Dans les pays de l’Union Européenne, vous n’avez pas besoin de visa de travail. Vous voulez partir plus loin ? Pensez au P.V.T (Programme Vacances Travail), un visa spécial accordé aux jeunes entre 18-30 ans. Valable de 12 à 24 mois, il vous permet de travailler dans 15 pays : Australie, Nouvelle-Zélande, Hong-Kong, Taïwan, Japon, Corée du Sud, Canada, Chili, Colombie, Perou, Uruguay, Mexique, Brésil et Russie. Pour en savoir plus : www.pvtistes.net !

Quels types de jobs à l'étranger ?

En toute logique, les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration sont ceux qui recrutent le plus en été. Un choix judicieux si vous manquez d’expérience mais que vous êtes prêts à retrousser vos manches. Titulaire d’un BAFA ? Visez les secteurs de l’animation et du tourisme : hôtels clubs, campings et parcs d’attractions vous attendent ! Vous êtes en bonne condition physique et vous aimez la vie au grand air ? Le secteur agricole a besoin de vous pour récolter les fruits et légumes ou faire les vendanges. 

Comment se préparer ?

Avant toute chose, évaluez le budget nécessaire pour couvrir vos frais de transport et vos dépenses sur place. Avant de partir, assurez-vous que vos vaccins sont à jour, et faites une demande de carte européenne d’assurance maladie auprès de la Sécurité sociale. Une assurance santé jeune à l’étranger est par ailleurs vivement recommandée, surtout si vous partez hors UE.

Pour aller plus loin...

  • Pour faciliter vos démarches, créez votre CV européen ou votre passeport européen de compétences en ligne : en savoir plus.
  • Une foule d’infos sur le marché du travail en Europe, des offres d’emploi destinées aux jeunes : en savoir plus.
  • Les correspondants Eurodesk, présents dans tout le réseau Informations Jeunesse, peuvent vous guider dans votre recherche de stage ou de job : en savoir plus.
  • Le guide « Trouver un job à l’étranger » du CIDJ, très complet : le découvrir ici.