Jeune et propriétaire : c’est possible !

09 MAI 2019

Devenir propriétaire de son premier logement, ce n’est pas réservé aux plus de 35 ans ! Vous envisagez d’acheter votre futur appartement ou maison ? #TalentBooster vous en dit plus sur les solutions et les dispositifs qui peuvent vous aider.

Pourquoi acheter un bien immobilier ?

Investir dans son premier bien immobilier quand on est jeune, c’est une bonne idée. Les taux d’intérêt sont bas et les durées des prêts se sont allongées. Du coup, il est possible d’emprunter un peu plus et sur des durées potentiellement plus longues. Et au lieu de payer chaque mois un loyer, se constituer un capital immobilier ! Autant de raisons de profiter des dispositifs et des solutions bancaires réservées à ceux qui achètent pour la première fois. 

Suis-je prêt(e) ?

Vous avez un emploi en CDI, et n’êtes plus en période d’essai ? Votre compte bancaire est rarement dans le rouge ? Vous ne vous nourrissez pas exclusivement de pâtes à partir du 10 du mois ? Si vous répondez oui à ces questions, c’est le moment de vous lancer ! « Oui mais, l’apport financier dans tout ça ? » Idéalement, il devrait être égal à 10 % du coût du bien que vous achetez (hors frais de notaire). Mais vous pouvez, sous certaines conditions, emprunter sans apport.

PTZ : loin d’être « sans intérêt »

Le Prêt à taux zéro(1) est accordé par l’Etat et peut financer jusqu’à 40 % de l’achat d’un logement neuf. Et ce, sans intérêts. Vous remboursez le montant que vous avez emprunté et pas un euro de plus.
L’autre gros avantage du PTZ, c’est que vous avez la possibilité de bénéficier d’un différé d’amortissement (entre 5 et 15 ans selon vos revenus) et ainsi ne commencerer à rembourser le PTZ qu’à la fin de cette période. Vous réalisez de grosses économies en remboursant d’abord le prêt principal !

Cerise sur le gâteau ? Vous n’êtes pas éligible au PTZ ? Pas de soucis ! Le Prêt Accession jeune(1) de la Banque Postale est réservée aux primo-accédants de moins de 36 ans qui souhaitent acheter dans le neuf ou l’ancien. 

Prêt Action Logement : le coup de pouce du patron

Le prêt Action Logement (anciennement appelé « 1% logement ») est un prêt immobilier proposé aux salariés, à un taux d’emprunt avantageux (actuellement au taux plancher de 1%) doit venir en complément d’un autre prêt principal et ne peut pas représenter plus de 30 % du montant emprunté (avec un plafond et un plancher à respecter selon la zone géographique du projet). La demande de prêt doit être déposée auprès de l’employeur. Ceux qui achètent leur première résidence principale font partie des bénéficiaires prioritaires.

Assurance de prêt : économies à la clé

Un prêt immobilier est soumis à la souscription d’une assurance emprunteur, qui remboursera votre crédit en cas de décès ou d’invalidité. Sachez qu’en matière de tarification, votre jeune âge pourra constituer un avantage puisque les primes d’assurances les plus faibles sont appliquées aux jeunes emprunteurs.

(1)Sous réserve de respecter les conditions d’éligibilité disponibles auprès de votre conseiller en bureau de poste ou sur labanquepostale.fr (coût de connexion selon le fournisseur d'accès).

Mentions légales

Offre réservée aux particuliers, après étude et acceptation définitive du dossier par le prêteur, La Banque Postale.

Dans le cadre d'un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours avant d'accepter les propositions d'offre de prêt qui vous sont faites.

Toute vente ou construction est subordonnée à l'obtention du (des) prêt(s) sollicité(s).

En cas de non-obtention de ce(s) prêt(s), le demandeur sera remboursé par le vendeur des sommes qu'il aura versées.